TripAdvisor, inc (TRIP) Transcription de l'appel sur les résultats du troisième trimestre 2021


Logo de casquette de bouffon avec bulle de pensée.

Source de l'image : L'imbécile hétéroclite.

TripAdvisor, Inc (NASDAQ : TRAJET)
Appel des résultats du troisième trimestre 2021
9 novembre 2021, 8 h 30 HE

Contenu:

  • Remarques préparées
  • Questions et réponses
  • Appeler les participants

Remarques préparées :

Opérateur

Mesdames et messieurs, merci d'être à vos côtés et bienvenue à la conférence téléphonique du troisième trimestre 2021 de TripAdvisor. (Instructions de l'opérateur)

J'aimerais maintenant céder la parole à votre conférencière d'aujourd'hui, Angela White, vice-présidente des RI. Angela, s'il te plaît, vas-y.

Angèle BlancheVice-président des relations avec les investisseurs

Merci, Jay. Bonjour à tous et bienvenue à l'appel des résultats financiers du troisième trimestre 2021 de TripAdvisor. Je suis accompagné aujourd'hui de Steve Kaufer, PDG ; et Ernst Teunissen, directeur financier et directeur général de Viator, TheFork et Cruise Critic.

Hier soir, après la clôture du marché, nous avons distribué et déposé notre communiqué sur les résultats du troisième trimestre 2021 et mis à disposition notre lettre aux actionnaires sur notre site Web de relations avec les investisseurs. Dans le communiqué, vous trouverez des rapprochements entre les mesures financières non conformes aux PCGR et les mesures conformes aux PCGR les plus comparables discutées lors de cet appel. Également sur notre site Web de relations avec les investisseurs, vous trouverez des informations financières supplémentaires, qui incluent également des rapprochements de certaines mesures financières non conformes aux PCGR discutées lors de cet appel ainsi que d'autres mesures.

Avant de commencer, j'aimerais vous rappeler que cet appel peut contenir des estimations et d'autres déclarations prospectives qui représentent les opinions de la direction à la date d'aujourd'hui, le 9 novembre 2021. TripAdvisor décline toute obligation de mettre à jour ces déclarations pour refléter des événements ou des circonstances futurs. . Veuillez vous reporter à notre communiqué sur les résultats ainsi qu'à nos documents déposés auprès de la SEC pour obtenir des informations concernant les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement de ces déclarations prospectives.

Sur ce, je vais passer l'appel à Steve.

Stephen KauferPrésident et chef de la direction

Merci Angela et bonjour à tous.

Donc, avant de passer l'appel à des questions et à d'autres commentaires de moi-même et d'Ernst, je voulais parler de mes nouvelles de transition. Hier soir, comme vous l'avez sans doute entendu, j'ai informé les investisseurs et nos employés de mon intention de quitter l'entreprise en tant que PDG à un moment donné en 2022 ou dès qu'un successeur sera nommé par notre conseil d'administration. J'ai cofondé TripAdvisor en 2000 avec trois autres personnes extraordinaires : Nick Shanny ; Langley Steinert et Tom Palka. Notre objectif, aider les gens à planifier et à prendre des vacances extraordinaires partout dans le monde, grâce aux connaissances de personnes comme vous qui y sont déjà allées.

Maintenant, bien qu'il n'y ait jamais de moment parfait, je me sens très à l'aise que le moment est venu pour moi d'annoncer ma transition. L'industrie hôtelière sort avec succès de la pandémie, nous sommes à nouveau rentables, nous avons un ensemble propre de dirigeants dans l'entreprise et nous avons réussi à utiliser le temps qui nous a été accordé pendant cette pandémie pour nous réinventer, en mettant davantage l'accent sur notre Secteurs Expériences et Restauration et création et lancement de notre premier produit d'abonnement. Nous avons un ensemble clair de priorités et bien que nous ayons beaucoup de travail à faire pour y arriver, nous avons un ensemble formidable de membres de l'équipe qui, je le sais, sont prêts à relever le défi.

Cette entreprise a déjà changé la façon dont des milliards de personnes voyagent et elle est extraordinairement bien placée pour créer et proposer un nouvel ensemble d'innovations dans les années et les décennies à venir. En tant que marque mondiale de confiance, en tant que site Web de voyage le plus populaire et en tant qu'influenceur majeur dans une industrie de 5 000 milliards de dollars, nous sommes toujours une histoire de potentiel de hausse dans une catégorie massive et vraiment amusante. Mais comme je l'ai dit hier à ma famille TripAdvisor, le travail continue. J'ai toute confiance que notre conseil d'administration expérimenté sélectionnera un excellent successeur et que le prochain chapitre de TripAdvisor sera tout aussi passionnant que l'incroyable voyage des 20 dernières années et plus. Et en attendant, je resterai à la barre aussi pleinement engagé que je le suis dans la conduite de l'innovation, la constitution d'équipes et l'aide à nos clients.

Sur ce, je vais céder la parole à Ernst avant de répondre à vos questions.

Ernst TeunissenDirecteur financier et chef de la direction, Viator, TheFork et Cruise Critic

Merci, Steeve. Merci à tous d'avoir rejoint. Nous avons été très heureux de voir notre chiffre d'affaires et notre niveau d'EBITDA ajusté augmenter considérablement ce trimestre par rapport au trimestre précédent, reflétant les signes d'un retour solide et continu des voyages. Nous sommes très heureux de voir la reprise des voyages de consommation se poursuivre et cela se reflète dans le retour progressif aux niveaux de 2019 que nous avons observés au cours des derniers trimestres. Dans certaines poches, comme nous l'avons noté dans notre lettre aux actionnaires, nous commençons en fait à atteindre ou à dépasser les niveaux de 2019.

Le chiffre d'affaires du troisième trimestre s'est élevé à 303 millions de dollars, reflétant une croissance de 101 % d'une année sur l'autre et atteignant 71 % des niveaux de 2019. Nous rappelons que nos revenus d'expériences et de restauration, en particulier, montrent une très forte reprise qui ne se reflète pas encore pleinement dans les revenus du troisième trimestre. Par exemple, au niveau des réservations, nos activités combinées Expériences sont en hausse par rapport à octobre 2019 et début novembre. Nous ne sommes pas encore sortis du bois avec COVID, cela nous impacte toujours et bien que nous soyons prudents pour le quatrième trimestre, nous restons très optimistes quant au fait que la reprise s'enracine et sommes optimistes quant aux voyages et à nos activités en 2022.

Sur ce, passons aux questions-réponses.

Questions et réponses:

Opérateur

Merci. (Instructions de l'opérateur) Notre première question vient de la lignée de Naved Khan de Truist Securities. Votre ligne est ouverte.

Naved KhanTruist Securities, Inc. — Analyste

Ouais, salut. Merci beaucoup. Steve, tu vas nous manquer après la transition. Cela a été une surprise, mais j'espère que nous vous reverrons également au prochain appel. Je viens d'avoir quelques — j'avais une question sur — sur votre commentaire sur l'appel — désolé, sur les commentaires dans la lettre. Vous avez dit que vous envisagez des options pour cristalliser la valeur de TheFork et Viator. Peut-être élaborer un peu sur l'éventail des possibilités ici. Cela inclut-il une scission potentielle ou potentiellement une vente de l'entreprise ou s'agit-il plutôt de l'optimiser uniquement pour la croissance des marges ?

Ernst TeunissenDirecteur financier et chef de la direction, Viator, TheFork et Cruise Critic

Hé, Naved. C'est Ernst, je vais prendre celui-ci. Nous avons deux actifs très solides dans Viator et TheFork. C'étaient des entreprises à forte croissance avant la pandémie. Ce sont des leaders de leur catégorie sur leurs marchés. Viator est un leader mondial des expériences et du marché avec un très grand TAM. TheFork est le leader européen de la réservation de restaurants, s'orientant de plus en plus vers des domaines de plus en plus fintech avec TheFork Pay et les cartes-cadeaux. Et maintenant, les deux se rétablissent très bien et au-delà de nos attentes et nous pensons sortir de la pandémie avec une position concurrentielle encore plus forte et des équipes de direction solides qui fonctionnent avec une grande autonomie au sein de TripAdvisor.

Il est clair que le profil financier de ces entreprises est très différent de notre activité principale TripAdvisor. Ils ont une croissance plus élevée, mais aussi une rentabilité plus faible en raison de l'opportunité d'investissement sur laquelle nous avons capitalisé. Ils ont également une valeur à vie clairement identifiable et prouvée que nous pouvons attribuer par rapport au modèle média CPC que nous avons sur TripAdvisor, bien sûr, ce qui nous rend plus à l'aise de dépenser pour un avantage à long terme et fournit en particulier où nous avons été ici. en 2021. Maintenant, nous savons que les gagnants de la catégorie pure play comme Viator et TheFork sur les marchés privés et publics obtiennent, souvent, des évaluations substantielles liées aux revenus ou aux bénéfices bruts plutôt qu'un multiple d'EBITDA, ce qui est la façon dominante dont nous pensons que notre TripAdvisor le stock est valorisé. Et une somme plus prononcée de la valorisation partielle nous permettra d'investir plus facilement dans ces entreprises et de faire des acquisitions dans ces entreprises.

En tant que tel, nous pensons qu'il existe des options pour mieux cristalliser la juste valorisation de ces entreprises, ce qui, à notre avis, ne se reflète pas actuellement. Nous ne sommes pas des vendeurs purs et simples, pour répondre à l'une de vos questions, de l'un ou l'autre actif, du moins pas à court terme. Et en particulier dans le cas de Viator, il est d'une importance stratégique que TripAdvisor ait une influence significative dans l'entreprise en raison de l'importance des expériences pour la valeur ajoutée de TripAdvisor pour nos consommateurs. Et aussi, nous pensons qu'il existe une opportunité de croissance de valeur pour Viator et TheFork au cours des années à venir dont nous voulons vraiment faire partie.

Mais il y a quelques options. Ainsi, un domaine d'options serait uniquement les événements (phonétique) et une divulgation dans notre information sectorielle, mais nous envisageons également une famille d'options qui vont un peu plus loin en séparant et en finançant séparément ces entreprises. Maintenant, nous n'avons pas plus de détails à partager à ce stade et nous ne nous sommes pas encore engagés dans une ligne de conduite particulière, mais nous voulions vous informer que nous envisageons des options au cours des mois et des trimestres à venir.

Naved KhanTruist Securities, Inc. — Analyste

Super utile. Peut-être juste une question connexe, si je regarde les ventes en ligne marketing en pourcentage du chiffre d'affaires, c'était plus élevé que ce que nous avions pensé. Et je suppose que vous utilisez évidemment une partie des fonds pour développer ces entreprises, à la fois Expériences et Restauration. Alors, comment devrions-nous penser aux niveaux d'investissement en 2022 en ce qui concerne Viator et Dining ?

Ernst TeunissenDirecteur financier et chef de la direction, Viator, TheFork et Cruise Critic

Oui. Comme je l'ai déjà dit, pour Viator, nous avons, cette année, poussé plus loin dans notre modèle de valeur à vie. Nous sommes assez confiants pour atteindre une grande cohérence comme par le passé dans la façon dont les utilisateurs reviennent et comment ils répètent. Et donc nous sommes confiants de dépenser au-delà du simple retour immédiat et cela a bien sûr un impact à court terme et augmente la publicité, mais est en fait bon pour un revenu à long terme et est un retour sur investissement positif sur cela – sur une période à plus long terme. Nous l'avons donc fait avec plaisir cette année et nous avons été en fait très agréablement surpris de tout ce que nous pouvions mettre au travail cette année à de bons niveaux de retour sur investissement et développer l'activité Viator. Nous avons très bien réussi à étendre le programme de marketing de cette façon.

Et donc nous nous sentons bien à ce sujet. Il s'agit d'une augmentation à court terme pour le marketing en pourcentage des revenus, comme vous le soulignez, mais nous pensons que c'est un bon retour sur investissement. Nous pensons que c'est une bonne affaire et cela cimente la position très forte que nous avons. Vous avez donc vu les ventes et le marketing en pourcentage du chiffre d'affaires baisser au troisième trimestre par rapport au deuxième trimestre, mais nous nous penchons du côté des expériences. Nous nous sommes également un peu penchés du côté des hôtels au troisième trimestre et avons réduit cela en octobre et au quatrième trimestre. Mais pour Viator, nous continuerons – tant que nous verrons le bon retour sur investissement, nous continuerons à dépenser.

Naved KhanTruist Securities, Inc. — Analyste

Super. Merci, Ernst.

Opérateur

Merci. La question suivante vient de la lignée de James Lee de Mizuho Securities. Votre ligne est ouverte.

James LeeMizuho Securities — Analyste

Super, merci d'avoir répondu à mes questions. Steve, merci pour votre leadership au fil des ans. Et peut-être, pouvez-vous parler de votre décision de faire cette transition l'année prochaine ? Et aussi, deuxièmement, en termes de recherche d'un successeur, quel type de formation et d'expérience recherchez-vous, vous et le Conseil d'administration ? Est-ce davantage lié aux voyages ou davantage lié à la technologie ? Merci.

Stephen KauferPrésident et chef de la direction

Sûr. Merci Jacques. Voyons voir, donc je — comme je l'ai en quelque sorte dit dans mes remarques liminaires, je pense que même s'il n'y a pas de bon moment, je pense que c'est un sacré bon moment pour pouvoir commencer la transition. Comme je l'ai dit, quelque temps en 2022, j'ai hâte d'être — une transition en douceur possible. Je n'allais certainement pas faire quoi que ce soit au cours des 18 derniers mois, c'était assez dramatique dans toute l'industrie du voyage. Mais quand nous regardons notre avenir maintenant, vous nous voyez clairement sortir de la pandémie, aimer les nouvelles initiatives en jeu chez TripAdvisor, les parties globales de l'entreprise – dans l'ensemble, l'entreprise se redresse dans toutes ses parties. C'est donc un très bon moment. Je pense que nous avons une équipe de direction solide, de nouveaux visages, vous avez des visages titulaires. Encore une fois, même si aucun moment n'est parfait, je pense que maintenant a beaucoup de sens.

Pour la deuxième partie de la question sur ce que le conseil recherche, l'expérience de voyage serait géniale, l'expérience d'abonnement serait géniale, le commerce électronique, je veux dire, c'est une partie essentielle de notre activité aujourd'hui et à l'avenir. Donc je ne – je ne le ferais pas – il n'y a aucune raison pour que quelqu'un lise quoi que ce soit à propos de ma transition, autre que ce que c'est – ce qu'il dit sur le visage. L'entreprise est en bonne position, je suis à la barre depuis – au moment de mon départ, cela fera 22 ans. C'est une bonne opportunité, des tonnes de potentiel devant l'entreprise. Et donc ce n'est pas une question de besoin de changement. Il ne s'agit pas de chercher à faire quelque chose de radicalement différent. Et c'est – mais je voulais donner au conseil d'administration suffisamment de temps pour sélectionner vraiment le meilleur leader, car c'est un joyau d'une entreprise avec une tonne d'avantages devant nous.

James LeeMizuho Securities — Analyste

Super. Merci, Steeve.

Opérateur

Merci. La question suivante vient de la lignée de Jed Kelly d'Oppenheimer. Votre ligne est ouverte.

Jed KellyOppenheimer & Co., Inc. — Analyste

Hé, super, merci d'avoir répondu à mes questions. Juste deux, si je peux me permettre. Un juste sur les ventes et le marketing ce trimestre. Je pense que c'était 90% des niveaux de 2019. Pouvez-vous nous dire si vous investissez davantage dans la plate-forme hôtelière principale, les abonnements ou les expériences et les repas ? Et pouvez-vous simplement parler du changement dans la politique d'abonnement à l'avenir et de ce que vous pensez de TripAdvisor Plus en 22 ? Merci.

Ernst TeunissenDirecteur financier et chef de la direction, Viator, TheFork et Cruise Critic

Hé, Jed. Je vais prendre la première partie et ensuite je la remettrai à Steve pour la deuxième partie. En termes de publicité, oui, nous avons — je vous ai déjà parlé de l'intérêt de Viator pour le marketing avec de bons retours sur investissement. Maintenant, nous avons vu dans notre activité hôtelière une capacité à dépenser plus par rapport à ce qu'elle était auparavant, en pourcentage, car les CPC ont été très élevés. Et notre activité hôtelière au troisième trimestre, en particulier aux États-Unis, a été très solide. Notre enchère aux États-Unis était supérieure à 2019 au cours du trimestre. On a donc vu des niveaux de tarification favorables, qui favorisent toujours de manière disproportionnée les chaînes payantes. Nous avons donc également pu nous appuyer là-dedans. Comme je l'ai déjà dit, nous avons — et du côté des hôtels, nous avons commencé à réduire cela en octobre et en — et plus loin au quatrième trimestre. Nous voulions dépenser pendant la saison des vacances, pendant la saison des vacances d'été en été, mais cela stimule la performance relative par rapport à 2019. À plus long terme, nous nous attendons à ce que cela recommence à se normaliser pour l'hôtellerie. C'est juste un phénomène de bons CPC.

Stephen KauferPrésident et chef de la direction

Merci, Jed, et je participerai à la deuxième partie concernant Plus. Je ne pourrais pas être plus enthousiasmé par ce que Vacation Funds, ce genre de changement de modèle peut apporter à nos voyageurs et, bien sûr, à quel point cela fonctionne bien pour nos fournisseurs. N'oubliez pas que le modèle original d'économies instantanées nous proposait d'offrir une remise dès le départ, mais cela a causé plus de problèmes aux fournisseurs que nous ne l'avions prévu. Nous ne sommes donc rien d'autre qu'une entreprise agile capable de s'adapter et lorsque nous avons entendu ces commentaires et lorsque l'approvisionnement a commencé à être un peu limité, nous avons changé. Et nous sommes donc actuellement en phase de test bêta avec Vacation Funds, qui propose à nouveau les tarifs hôteliers au détail, ce qui offre ensuite le même avantage économique qui vient juste un peu plus tard et donc au moment du séjour réel. Nous travaillons sur une sorte de flux pour nous assurer que cela est bien compris. C'est littéralement le même argent que l'utilisateur final va obtenir. Ils profitent donc de la possibilité de réaliser des économies impressionnantes, de rester une nuit supplémentaire, de dîner au restaurant, de l'économiser pour le prochain voyage ou de le mettre directement sur votre compte bancaire en espèces et de le dépenser de n'importe quelle manière. le voyageur veut.

Donc pour TripAdvisor, au profit du produit, cela débloque l'offre. Nous sommes donc en mesure d'obtenir beaucoup plus d'offres, beaucoup plus d'hôtels disponibles à la vente dans le cadre d'une offre Plus qu'auparavant. C'est vraiment excitant. Il est plus facile pour nous d'intégrer des propriétés indépendantes dans le cadre du programme, car nous ne leur demandons pas de charger, ce qu'on appelle, un quota tarifaire – un tarif spécial uniquement pour TripAdvisor. Il s'agit des tarifs de détail habituels. Ce n'est pas compétitif avec leur propre site Web et c'est simplement organisationnel et tactique plus facile de la part de l'hôtelier. Donc, vous apportez tout cet inventaire, nous mettons en évidence des remises intéressantes en haut de notre ordre de tri, offrant une très belle valeur ajoutée aux clients.

Et puis un peu comment nous y pensons en 2022. Nous restons concentrés sur le marché américain. Nous voulons nous assurer que nous atteignons ce marché de produits avant de dépenser de l'énergie pour le déployer auprès du reste de notre public. Comme tout le monde le comprend, les États-Unis sont un très gros marché, il est donc très important pour nous de les tester et nous continuerons à itérer jusqu'à ce que nous ayons cet ajustement, puis comme je l'ai dit, nous devenons internationaux.

Jed KellyOppenheimer & Co., Inc. — Analyste

Merci. Donc, juste pour que je comprenne bien, l'hôtel rembourserait cette remise initiale aux voyageurs qui sortent de l'hôtel même s'ils voient le tarif de détail ?

Stephen KauferPrésident et chef de la direction

Eh bien, vous pouvez le considérer comme le — du point de vue des voyageurs, ils regardent un tarif de vente au détail régulier qu'ils utilisent notre métamoteur de recherche ou ils le comparent comme bon leur semble, et ils voient qu'ils paient le prix même taux qu'ils paieraient n'importe où ailleurs. Et puis, au fur et à mesure qu'ils traversent l'entonnoir d'achat, ils apprennent et ils obtiendront également 150 $ en retour, 300 $ en retour quel que soit le nombre de fonds de vacances en fonction de l'endroit où ils restent et de la durée de leur séjour. Dès que ce voyageur effectue ce séjour ou doit rester, il reçoit un ping avec un, félicitations, vos 150 $ sont maintenant sur votre compte bancaire en tant que fonds de vacances pour vous. Et le voyageur peut alors faire ce qu'il veut avec ces fonds. C'est des économies assez incroyables.

Sous les couvertures, ce qui se passe, c'est que nous finançons cela. TripAdvisor finance cela en tant qu'avantage d'un abonnement Plus. Les hôtels nous paient la commission régulière qu'ils paieraient essentiellement à n'importe quelle plate-forme de distribution en ligne. Donc, du point de vue des hôtels, c'est clairement un paiement à la performance lorsque nous envoyons la réservation et que la réservation se fait, l'hôtel nous paie. C'est ce qu'ils ont l'habitude de faire toute la journée avec chaque OTA. Et essentiellement, nous ne sommes pas traités très différemment. Nous cherchons à obtenir un ou deux avantages supplémentaires des propriétés pour améliorer autrement la proposition de valeur pour notre voyageur afin de rendre ce séjour encore plus spécial.

Mais pour l'économie, nous finançons une remise incroyable bien plus précieuse que les points de fidélité ordinaires, si vous voulez, d'autres personnes et le voyageur obtient cet avantage et nous obtenons la commission de l'hôtel. Notre gain financier est — le gain de TripAdvisor fait partie de ces frais d'abonnement, donc, les 99 $ que nous facturons, qui nous reviennent et génèrent les taux de renouvellement, le flux de revenus continu, car nous avons essentiellement la possibilité de financer la fidélité programme avec les commissions du programme hôtelier.

Jed KellyOppenheimer & Co., Inc. — Analyste

Merci et bonne chance pour l'année prochaine, Steve.

Stephen KauferPrésident et chef de la direction

Bien merci.

Opérateur

Merci. La question suivante vient de la lignée de Deepak Mathivanan de Wolfe Research. Votre ligne est ouverte.

Deepak MathivananWolfe Research — Analyste

Super. Merci d'avoir pris la question. Steve, je veux mentionner que tu vas nous manquer. Alors juste quelques questions, un suivi à la question précédente. Merci pour toute la couleur sur Trip Plus, c'était très utile. Mais curieux de savoir comment se sont passées vos conversations avec les chaînes hôtelières et les partenaires OTA, après l'annonce du changement de modèle. Sont-ils désormais plus à l'aise pour embarquer ? Doit-on s'attendre à ce que des sortes de grandes chaînes participent ? Quelles sont vos attentes là-bas ? Et puis une sorte de deuxième question, également liée à la précédente sur l'économie. Je veux dire, avec le financement des avantages pour les voyageurs, compensés par les commissions que vous recevez des hôtels, puis également par le coût des voyageurs, cela se compare-t-il aux frais de coût par clic que vous générez ? Je veux dire, pensez-vous que ce modèle sera rentable dans le cadre de cet arrangement ? Merci beaucoup.

Stephen KauferPrésident et chef de la direction

Merci, Deepak. Merci pour vos mots gentils. Deux excellentes questions là-dedans. Alors, comment se sont passées nos conversations avec les chaînes hôtelières ? Permettez-moi de revenir en arrière et de souligner ou d'expliquer notre point de vue sur l'approvisionnement. Lorsque nous faisions des remises instantanées, nous devions avoir la participation de la chaîne (Indecipherable) car elle était en fait inférieure à ce qui était sur leur propre site. Et nous pensions que cela fonctionnerait parce que nous aurions un paywall. C'était un groupe d'utilisateurs (Indéchiffrable) très, très fermé. Mais il s'avère que cela n'a pas suffi. Maintenant que nous sommes passés à un modèle de vente au détail, nous aimerions, apprécierions absolument que les chaînes participent, mais pour être clair, sur notre site bêta en ce moment, vous voyez beaucoup de propriétés de chaîne déjà sur le système affichant exactement le même taux que est sur le site brand.com.

Parce qu'il s'agit d'un tarif de détail régulier, nous ne le faisons pas – cela ne dérange pas les chaînes en termes de violation de la parité tarifaire. Cela nous permet, par le biais d'autres agrégateurs, et non des chaînes, de pouvoir représenter que nous avons certaines des meilleures propriétés au monde parmi les Hilton, les Marriott et les IHG, car nous les obtenons par d'autres sources, parfois directement par le biais de canaux gestionnaires, parfois via d'autres agrégateurs et je dirais que c'est sûr. Cela ne viole pas la parité tarifaire. Donc, pendant que j'invite toutes les chaînes à participer, nous sommes en conversation, certaines rejoindront maintenant, certaines rejoindront plus tard, je prédis. Mais le point pour un modèle plus économique, donc je n'ai pas réellement besoin d'eux pour participer car nous avons des agrégateurs, y compris notre partenariat très public avec Trip.com qui a accès à beaucoup d'inventaire mondial et cet inventaire peut apparaître sur notre site en d'une manière sûre pour la parité des taux.

À la deuxième question, l'économie par rapport à notre modèle CPC, pensons-nous que ce sera relutif ? Nous pensons que cela va être merveilleusement relutif. Donc, une partie du défi/opportunité d'avoir autant de voyageurs qui cherchent des hôtels sur notre site est que nous offrons beaucoup de types de navigation gratuite et nous ne gagnons pas beaucoup d'argent parce que personne ne clique pas. Et puis, lorsque le voyageur clique sur notre offre méta vers un OTA, la grande, grande, grande majorité de ces cliqueurs ne réservent pas réellement car ils ne sont pas prêts ou pour quelque raison que ce soit et donc techniquement, nous avons été payés sur un CPC. , mais en réalité, puisqu'il n'a pas enregistré, il n'a généré aucun profit pour nos clients, il fait en effet baisser la valeur du prochain clic que nous allons obtenir.

Donc, ce que je veux dire, c'est que le nombre de voyageurs que nous envoyons aux OTA qui ne réservent toujours pas est l'opportunité que nous voyons d'en faire un modèle beaucoup plus rentable pour TripAdvisor, car nous envoyons des gens dans notre propre flux de transactions, nous leur donnons une incitation très claire sur les raisons pour lesquelles ils devraient réserver avec nous, qui est toute cette remise en argent, tous ces fonds de vacances. Et s'ils vont économiser plus de 99 $ sur la toute première réservation, cela devient, comme nous l'espérons, une équation très simple ; facturent 99 millions de dollars pour l'abonnement, ils ont 150 $ de cashback, peut-être qu'ils n'ont même pas à payer quoi que ce soit d'avance et nous leur donnons juste 50 $ de cashback à la fin. De nombreuses façons d'amener les gens à s'inscrire, et puis c'est 99 $ que nous ne voyions pas dans le modèle CPC. Passez ensuite à l'étape suivante et vous êtes maintenant membre payant d'un abonnement de voyage, d'un club de voyage.

Nous pensons qu'un certain nombre de personnes vont dire, eh bien, j'appartiens à TripAdvisor Plus, donc je commence mon prochain voyage sur TripAdvisor, en regardant les hôtels et les expériences Plus et toutes les autres offres. Et donc nous obtiendrons des clients fidèles à un degré beaucoup plus élevé parce que vous êtes un membre prolongé. Et ensuite, que vous fassiez une transaction supplémentaire ou quel que soit le nombre de transactions supplémentaires qu'un voyageur effectue au cours de l'année, c'est tout, de manière générale, un revenu supplémentaire pour nous. Nous surveillons ce que TripAdvisor Plus fait avec les clics CPC, et nous devons évidemment garder un œil attentif sur cela et nous assurer que notre propre flux de conversion compense largement les clics qui ne sont pas transmis aux méta-clients.

Deepak MathivananWolfe Research — Analyste

Merci. Très utile. Merci, Steeve.

Opérateur

Merci. La question suivante vient de la lignée de Brian Fitzgerald de Wells Fargo. Votre ligne est ouverte.

Brian FitzgeraldWells Fargo Securities — Analyste

Merci les gars. Steve, félicitations et tu vas nous manquer. Je voulais vous poser quelques questions sur le recul que vous avez constaté en septembre. Était-ce cohérent d'une région à l'autre? L'Europe est-elle restée forte en septembre ? Et puis sur Plus, vous vous demandez si vous avez vu des indications précoces ou une dynamique en termes de cohortes de clients là-bas, et voyez-vous une utilisation différenciée d'Experiences ou Viator ou TheFork ? Quelque chose avec ces membres Plus qui disent, hé, ils se convertissent mieux à d'autres produits ?

Ernst TeunissenDirecteur financier et chef de la direction, Viator, TheFork et Cruise Critic

Je vais prendre la première partie (Speech Overlap)

Stephen KauferPrésident et chef de la direction

Ouais, vas-y, Ernst, le premier.

Ernst TeunissenDirecteur financier et chef de la direction, Viator, TheFork et Cruise Critic

Ouais, je vais prendre la première partie, Brian, et je te la remets, Steve. En termes de septembre, nous avons vu plus d'impact aux États-Unis sur le Delta. L'Europe s'était rétablie — eh bien, les États-Unis ont été les premiers à se redresser, comme vous le savez, au premier et au deuxième trimestre, beaucoup plus fort que l'Europe. Mais l'Europe a en quelque sorte rattrapé son retard du point de vue du trafic au troisième trimestre et nous avons vu les revenus s'améliorer tout au long du troisième trimestre, y compris en septembre. Cela a-t-il été affecté par Delta ? Peut-être qu'il aurait grandi encore plus avec Delta. Maintenant, nous avons vu une sorte de recul à la suite de Delta en septembre aux États-Unis. Maintenant, en octobre, cela a de nouveau augmenté aux États-Unis, mais c'était l'impact géographique le plus prononcé de Delta pour nous.

Stephen KauferPrésident et chef de la direction

Merci. Et en ce qui concerne Plus, franchement, nous nous sommes en quelque sorte vraiment concentrés sur notre passage aux fonds de vacances et sur la façon dont nous présentons clairement cette proposition de valeur au voyageur. Donc, d'excellentes questions sur, hé, avons-nous vu des cohortes d'abonnés Plus existants passer maintenant aux expériences ? Mais vraiment, nous ne nous sommes pas encore concentrés sur la construction de cela, nos efforts ciblant clairement la – cette partie dorée de 160 millions de fois sur laquelle les gens cliquent lors de voyages coûteux. Cela devrait être d'excellents candidats Plus.

Brian FitzgeraldWells Fargo Securities — Analyste

Je l'ai Merci.

Opérateur

Merci. La question suivante vient de la lignée de Mario Lu de Barclays. Votre ligne est ouverte.

Mario LuBarclays — Analyste

Super, merci d'avoir répondu aux questions. J'ai deux autres suivis sur Plus. Vous avez donc déjà mentionné que certaines chaînes hôtelières et agrégateurs ont été ajoutés à la plateforme. Quoi qu'il en soit, pour aider à quantifier l'importance du nombre d'hôtels ajoutés à Plus après la modification des fonds de vacances ? Et puis, de la même manière, côté client, quelle couleur pourriez-vous fournir si ce changement avait un impact sur la conversion ou l'engagement des utilisateurs ? Merci.

Stephen KauferPrésident et chef de la direction

Merci, Mario. Excellentes questions. Ce sont en quelque sorte ceux que nous étudions et regardons et essayons de développer. En ce qui concerne le nombre de nouveaux hôtels, je voudrais simplement souligner que nous sommes en mesure d'exploiter beaucoup plus l'inventaire de Trip.com, par exemple, car ils avaient un tas de propriétés qui avaient un tarif spécial qui nous avions mis en direct la remise instantanée. Mais évidemment, ils ont beaucoup plus de propriétés à un prix de vente au détail régulier. Et avec le modèle Vacation Funds, toutes ces propriétés peuvent également être mises en ligne. De même, avec certains des autres agrégateurs avec lesquels nous travaillons, il y avait juste plus de flexibilité pour pouvoir apporter plus d'inventaire tant que nous maintenions le taux à parité avec d'autres sites.

Nous avions également nos efforts d'approvisionnement indépendants et cela remontait à plusieurs années, mais nous avions signé un certain nombre de propriétés indépendantes qui étaient directement liées à notre back-end et qui réduiraient leurs tarifs. Et en n'ayant pas à contacter ces propriétés et à négocier une remise spécifique, nous avons pu mettre toutes ces propriétés en ligne, essentiellement immédiatement parce qu'elles étaient en quelque sorte déjà inscrites, et c'est par milliers, mais c'est un — c'est près de milliers triés sur le volet.

La partie la plus intéressante de la question est vraiment ce taux de conversion et comment ça se passe. Et je ne peux pas offrir grand-chose à ce stade, car nous venons de nous déployer pour une fraction de notre public américain, mais c'est la clé. Nous devons nous assurer que la langue sur le site expliquant la proposition de valeur, le flux, la possibilité de réserver facilement une propriété Vacation Funds ou une propriété Plus car les photos sont bonnes, les chambres sont bien comprises, le paiement se fait sans problème, les erreurs n'existent pas, en éliminant les bogues du système, et c'est fondamentalement l'étape à laquelle nous en sommes maintenant alors que nous testons sur une petite partie du trafic. Ainsi, au fur et à mesure que nous apporterons des améliorations et que cela deviendra de mieux en mieux, nous en déploierons de plus en plus, et nous espérons évidemment un déploiement à 100% dès que possible.

Mario LuBarclays — Analyste

C'est génial. Merci, Steeve. C'est très utile.

Opérateur

Merci. La question suivante vient de la lignée de Tom White de D.A. Davidson. Votre ligne est ouverte.

KévinD.A. Davidson — Analyste

Merci beaucoup. C'est Kevin (Phonetic) pour Tom. Première question, je m'interrogeais sur vos tendances mensuelles d'utilisateurs uniques au troisième trimestre. Il semble s'améliorer et s'aligner en quelque sorte sur la trajectoire de recouvrement des recettes. Pouvez-vous nous parler un peu de ce que vous voyez en termes d'engagement des utilisateurs, peut-être une meilleure région spécifique, le type de voyages, la volonté de réserver et de dépenser, et si cet engagement diffère de manière significative de la phase précédente de la pandémie ? Merci.

Ernst TeunissenDirecteur financier et chef de la direction, Viator, TheFork et Cruise Critic

Salut. Oui, nous avons de nouveau constaté une augmentation du nombre d'utilisateurs en pourcentage de 2019 au troisième trimestre. Nous étions en quelque sorte à 70 % au deuxième trimestre, et nous sommes passés à 76 % au troisième trimestre. Je pense que les tendances les plus importantes à souligner sont géographiques. Alors là où on a vu que les États-Unis étaient clairement en avance en termes de reprise de trafic au premier et deuxième trimestre vers le reste du monde. L'Europe l'a vraiment rattrapé. And so in the third quarter, Europe and the U.S. were sort of very similar in traffic as a percentage of 2019. So that's the one important trend; Europe starting slow this year but catching up in the third quarter. The rest of the world, also a significant part of our usual traffic outside of the U.S. and outside of Europe, has been much slower to recover and is, therefore, dragging down the overall of 76% versus 2019 that we reached in the third quarter.

KevinD.A. Davidson — Analyst

Merci. And then for my second question, I was wondering in regards to the HM&P segment, you mentioned that the monthly revenue is down (Phonetic) just a little bit in September versus July, August and September. As a percentage of '19, could you elaborate a bit on that and talk a bit more? I know you discussed briefly about October, but a bit more on how October looked in that segment. Merci.

Ernst TeunissenChief Financial Officer and Chief Executive, Viator, TheFork and Cruise Critic

Oui. So September was — I said — so when I answered a question before about the impact of Delta, we saw an impact of Delta, we believe, in this — in September in the U.S., so that impacted HM&P. The CPCs have continued to be strong in September and the behavior of our partners in the auction has been very consistent and similar, but volume was impacted as a result in September. We've seen improvements of that environment in October. We — I also said earlier in the call that we tapered some of our marketing in October and into the fourth quarter, so that's going to impact — we spent more, we leaned in more in the third quarter. But the general environment in October for the U.S. has improved from September, clearly.

KevinD.A. Davidson — Analyst

Great. Thanks so much. And congrats on the new chapter, Steve.

Stephen KauferPresident & Chief Executive Officer

Merci.

Operator

(Operator Instructions) Next question comes from the line of Vince Cipiel of Cleveland Research. Your line is open.

Vince CipielCleveland Research — Analyst

Great. Thanks for taking my question. Curious, when you look at the existing base of Trip Plus members, I know it's still a newer program, but seeing anything interesting in terms of engagement or repeat booking activity of Trip Plus members versus the average user on TripAdvisor?

Stephen KauferPresident & Chief Executive Officer

Good questions, Vince. We do see repeat bookings from Plus members. That's nice. Unfortunately, we don't really have a great way to compare that to whether those are just people who travel a lot and would be repeat booking through our meta auction because we don't always see — we don't see their actual booking behavior. So yes, it's nice to see we have more Plus bookings than we have Plus subscribers, if you will, because people are coming back and booking more. But — and clearly that's benefiting us, but I can't compare it to another site terribly well at this point. It's one of the things that we watch in terms of — and we think the Vacation Funds model will give us kind of yet another data point on that. There is a reasonable thesis that says an instant discount kind of sounds great, you get the money right there. But a Vacation Funds model where you're sort of building up a bank, knowing that you can take that bank and take it as cash anytime you want, it's as good as cash, it's an extreme — one way to think about it, it's an extremely rich loyalty program.

But the other way to think about it or a complementary way to think about it is, it's building up a bank of things that you can continue to do on TripAdvisor. And so people have expressed to us, they like the notion of saving for that next trip, they like the notion of, hey, doing a few more purchases on TripAdvisor so that they'll have some more funds saved up again for the same trip or the next trip. But it's a — it goes back to the travel jar that some folks used to have where you just save some extra money along the way to go spend on that wonderful trip. And I think we're tapping into a bit of that for a segment of our audience. And we see that, I think, in some of our repeat bookings.

Vince CipielCleveland Research — Analyst

Thanks. And my second question, I think earlier on the call, you mentioned that the commission the hotel would be paying won't be that dissimilar to what they would pay other OTAs. But then I'm trying to think about the economics from a hotel perspective. If they're paying a similar commission as well as providing an amenity and a potential upgrade, how does this channel compare in total costs relative to other distribution channels with Plus?

Stephen KauferPresident & Chief Executive Officer

No, excellent question. So we are quite flexible on the hotel side. So when we approach an independent hotelier, for instance, we have perhaps a minimum commission, but then we point out the better deal that we can present to our traveler, means you're going to get more visibility on TripAdvisor. And so, let's say, a hotel might pay a, let's call it a 15% commission, that's probably less than what they're paying to other OTAs. So it's a bit cheaper of a channel and that might be a hook for us to help persuade the hotelier that it's worth signing up, mind you, it's very easy to sign up. So there is no, like, organizational or additional logistical or a technical barrier there. So we get the hotel to sign up and then the message is — and if you add a perk and it could be as simple as a bottle of wine or a fruit plate, a free upgrade, if available, there is a little bit of a very small amount of cost maybe. And then because that offer looks more compelling on TripAdvisor, it rises higher in our sort order and hopefully that hotel receives more bookings.

They don't have to have it but many properties are — it's relatively easy for them to offer a $20 off or a $50 dining charge. And so it helps get them in the restaurant, helps get them spending the money on premises. And the whole notion of Vacation Funds allows someone to build up this credit and we encourage the hotel and we can help the hotel market the ancillary services, whereby those credits can, in fact, be spent on property. Hotels love that, travelers appreciate the ability to get the extra amenity or the extra thing at the hotel and it's all up to the property if they want to participate, kind of, in exchange for more demand. So that's how we view our own ecosystem working.

Vince CipielCleveland Research — Analyst

Thanks for the color, Steve, and best of luck in the next chapter.

Stephen KauferPresident & Chief Executive Officer

Merci.

Operator

Merci. Next question comes from the line of Kevin Kopelman of Cowen. Your line is open.

Kevin KopelmanCowen and Company — Analyst

Thanks so much. I had a couple of questions. First, could you talk about how you think about TV advertising, whether — now that we're in the recovery, whether you would consider returning to TV?

Stephen KauferPresident & Chief Executive Officer

I can start. With regard to TripAdvisor Plus, as I've said before, we feel we have an extremely highly qualified audience already on our site, who we have the ability to educate as they are shopping for a hotel. So while TV is phenomenally effective for overall brand advertising, for raising overall awareness, we feel we have plenty of traffic on our site today at the right point in time that we can educate, drive home the benefits of TripAdvisor Plus without spending an incremental dime. Once we have the product market fit and are on the growth ramp that we're really excited about, amen to all different vehicles that enable us to put fuel on the fire. But I'm pretty clear, I want to be able to show — we need to be able to show ourselves and then we would be sharing with you that this thing is a rocket ship and here's why putting more fuel on the fire would make a lot of sense. I don't think I'm of the mindset that I should do that level of branding on a speculative nature.

I think there is another angle as to whether we approach television for our Viator and TheFork businesses because they are in a different investment mode, they have a different opportunity to capitalize on share gain, and they're also doing extremely well right now without any of those other media pieces. So I don't view it as something that is necessary, but certainly that could be additive over the course of next year and those on the brands if we choose to do so.

Kevin KopelmanCowen and Company — Analyst

Thanks. And if I could ask an unrelated question, can you give — could you give any more color or detail on how we should anticipate the Experiences and Dining or let me rephrase that, how well it did in the month of October for revenue, because I think you alluded to bookings being higher than the revenue trend for Q3? So, any color on how that trended into October would be helpful. Thanks.

Ernst TeunissenChief Financial Officer and Chief Executive, Viator, TheFork and Cruise Critic

Oui. We saw a bit of an impact from Delta in September also on the Experiences business, but Experiences roared back in October, doing really, really strongly. And as we called out, on a bookings level, and of course, bookings are a leading indicator of revenue because the revenue recognition is at consumption rather than at the time of booking. But on a booking level, sort of combined Experiences, points of sales, Viator, TripAdvisor, third party, were above 2019 levels, which is very, very encouraging and has been sort of the last step in a very strong recovery this year getting bookings above 2019. What is strong about that is that Viator was clearly leading the way earlier in the year. Viator is well above that level of above 2019 on a bookings level, but TripAdvisor has been catching up. And so to be above 2019 on a bookings level for the combined points of sale and Experiences, it's just a very strong signal for us that this market is coming back strongly and that our position is very good and it's — and we're very pleased with that.

Kevin KopelmanCowen and Company — Analyst

Great. And Steve, I will definitely miss you on the calls and best of luck.

Stephen KauferPresident & Chief Executive Officer

Merci. Thank you very much.

Operator

Merci. Next question comes from the line of Doug Anmuth of J.P. Morgan. Your line is open.

DaveyJ.P. Morgan — Analyst

Good morning. This is Davey (Phonetic) on for Doug. Thanks for taking our questions. The first one, with regards to your strong performance in Experiences, are you seeing any evidence that travelers are increasingly booking ahead because of the pandemic? And if so, is this a behavior that you think could accelerate the adoption of online booking in Experiences coming out of the pandemic? And secondly, for Trip Plus, in the letter you talked about — and for travelers coming to your site removing the paywall to see saving on hotels, can you elaborate on that comment a little bit, what that means?

Ernst TeunissenChief Financial Officer and Chief Executive, Viator, TheFork and Cruise Critic

On the first part, the sound quality wasn't great. You were asking, is this Experiences evidence of what? Sorry, can you say that again?

DaveyJ.P. Morgan — Analyst

Are you seeing any evidence that travelers are increasingly booking ahead because of the pandemic and this is a behavior that could accelerate the adoption of online booking in Experiences coming out of the pandemic?

Ernst TeunissenChief Financial Officer and Chief Executive, Viator, TheFork and Cruise Critic

Yeah, I think we're seeing a number of very important trends appearing. One was a direct result of the pandemic is that we've seen a lot more domestic Experiences consumption. That was very strong. We attempted to index on international travel, Americans going to Rome or to Paris or to London. But we've seen such a strong performance of our U.S. and European customers actually consuming Experiences locally and so domestic was very strong. Where pre-pandemic, we skewed to city experiences, we started to skew to more outdoorsy experiences, either water sports or hiking or canoeing. And that was a large big market that opened.

And what makes us feel very optimistic now is that we have clearly established an ability in the minds of our consumers to be very relevant in these more domestic and more outdoorsy experience, it's great. We expect that to stick as we recover from COVID. And then city travel is coming back, but not yet at the levels that it was before and international travel definitely is lagging at the moment where we were before. And so what makes us optimistic is we've established now deeper penetration in domestic and outdoors and when international and city comes back in full force, we think that will be additive for the business. So strong signals, we think.

Stephen KauferPresident & Chief Executive Officer

I would add that I think we're playing to a very macro trend of people looking to do more on their vacations, combined with your ability to book on the phone, combined with the bringing of this inventory online over the past decade. And I think we're seeing the tipping point where more and more folks are planning to book with or going to do online. And we are in the pole position there. We've got — Viator has a beautiful business strategy of licensing their inventory to all the major distribution channels, of course, TripAdvisor is also one of them, but having a tremendous supply footprint, great products, most interest — all interesting markets, key things that you want to do and that you want to make sure you have a seat on that tour before you get there because if you're — it's too scary to arrive in your destination and not know if you can do it.

COVID, I believe, accelerate it because you want to know what's open, you want to know the cleanliness, your safety concerns, all the rest of it. But then again we've taught people how easy and convenient it is to book in advance. Experiences has always been referred to as the last of the major categories to come online after a hotel. And so we see COVID having taught people the ability and sometimes the necessity of doing this booking online. And I think we're going to benefit from that trend for decades to come. To your…

Ernst TeunissenChief Financial Officer and Chief Executive, Viator, TheFork and Cruise Critic

There is a simultaneous trend next to the planning in advance which is because the phone has become much more important also for Experiences, there is also an increased ability to actually book things while you're on the trip. And so one of the big opportunities that we have and have been capitalizing on is, if someone has planned in advance and did an Experience, we can help them do another Experience on the trip and so it is both increased planning upfront, but also an increased ability in market to market to them. Steve, for the second.

Stephen KauferPresident & Chief Executive Officer

And then to your second question on TripAdvisor Plus and the paywall, sorry for the strange reference. In the current instant savings model, some of the properties that you click through, you can find the discount, you can book immediately. Other properties, you have to actually buy Plus first and then we will show you what the discount is on all those rooms, so we refer to that as a paywall experience. In both cases, you're — or in the first case, you're buying Plus with the transaction but in the second case, you actually have to make the purchase before you can see all the room details and that's a natural barrier to customer adoption. It's something we had to do because of the supply challenges and that whole aspect completely goes away in the Vacation Funds model. And so we know that that's going to be a big win from the consumer side of things, and so it's another reason why I'm particularly excited about the upcoming launch of Vacation Funds.

DaveyJ.P. Morgan — Analyst

Great. Thanks for the color, Steve. Good luck and we will miss you as well.

Stephen KauferPresident & Chief Executive Officer

Merci.

Operator

Merci. There are no further question at this time. And I would like to turn the call back to Steve for closing remarks.

Stephen KauferPresident & Chief Executive Officer

Terrific. Well, thank you. Thank you, everyone. A very special thank you to all the TripAdvisor team members all around the world who continue to put their all into helping hospitality businesses, traveler, diners emerge from this pandemic. We're quite optimistic, we're extremely optimistic about the recovery of our industry and look forward to updating you next quarter on our core businesses and all of our new initiatives. Thank you again and stay safe.

Operator

(Operator Closing Remarks)

Duration: 55 minutes

Call participants:

Angela WhiteVice President of Investor Relations

Stephen KauferPresident & Chief Executive Officer

Ernst TeunissenChief Financial Officer and Chief Executive, Viator, TheFork and Cruise Critic

Naved KhanTruist Securities, Inc. — Analyst

James LeeMizuho Securities — Analyst

Jed KellyOppenheimer & Co., Inc. — Analyst

Deepak MathivananWolfe Research — Analyst

Brian FitzgeraldWells Fargo Securities — Analyst

Mario LuBarclays — Analyst

KevinD.A. Davidson — Analyst

Vince CipielCleveland Research — Analyst

Kevin KopelmanCowen and Company — Analyst

DaveyJ.P. Morgan — Analyst

More TRIP analysis

All earnings call transcripts


AlphaStreet Logo

This article represents the opinion of the writer, who may disagree with the “official” recommendation position of a Motley Fool premium advisory service. We’re motley! Questioning an investing thesis — even one of our own — helps us all think critically about investing and make decisions that help us become smarter, happier, and richer.



Source link

Pourquoi confectionner une boutique sur internet ?

On voit clairement qu’il est vraisemblable de se lancer rapidement sans argent et inconscient technique particulière. Je vous conseille de vous lancer rapidement en dropshipping et de indispensablement ne pas mettre trop d’argent sur votre site. Il vous faut absolument avoir un budget marchéage pour exécuter venir visiteurs sur votre boutique : c’est le tendon de la guerre. Car tel que je l’ai dit, vous avez la possibilité avoir la plus belle boutique. Sans trafic, vous ne ferez des fois de chiffre d’affaires. Une que vous aurez testé, votre marché vous pourrez alors assurer la possession un stock.