Pourquoi tant de PME n'ont toujours pas de site Web


Si la pandémie n'a fait qu'une chose pour nous tous, elle nous a rendus plus conscients de nos options en ligne : travail hybride et commerce électronique et des besoins encore plus simples, comme dîner ou trouver un plombier. Plus d'Américains que jamais utilisent Internet comme principale connexion aux achats et aux services. On pourrait donc penser qu'il serait presque fou pour quiconque d'exploiter une petite ou moyenne entreprise (PME) de nos jours de ne pas avoir de site Web .

Pourtant, selon un récent sondage de Digital.com, de nombreuses PME pagayent toujours sur le bateau sans site Web. (Voir le graphique interactif complet ci-dessous.) L'enquête a interrogé 1 250 propriétaires de petites entreprises de vente au détail aux États-Unis et a révélé que 23 % d'entre eux n'avaient toujours pas de site Web. Ceci malgré le fait que la pandémie a forcé une grande partie de leur concurrence physique à fermer. En plus de cela, une autre étude de Digital Commerce 360 ​​a montré que les dépenses en ligne en 2020 ont atteint 861,12 milliards de dollars, ce qui représente une croissance massive de 44% d'une année sur l'autre.

Pourquoi, oui, je pense que la pandémie a eu un impact sur les affaires Internet. Alors pourquoi diable une entreprise refuserait-elle de créer un site Web ?

Selon les données de Digital.com, non seulement près d'un quart des petits détaillants ont ignoré la composante du site Web, mais un tiers d'entre eux disent n'en avoir jamais eu besoin. 29 % déclarent ne pas croire que leurs clients utilisent même Internet pour faire leurs achats. Ce qui est étrange, car même en 2019, les recherches de Hootsuite et de We Are Social ont montré que l'internaute moyen passait en moyenne 6 heures et 42 minutes en ligne chaque jour dans le monde en utilisant à la fois son PC et ses appareils mobiles. Cela représente 100 jours par an, soit environ 27 % de leur temps annuel. Ces données n'ont même pas eu un coup de pouce pandémique, et pourtant elles ont montré que 97% des clients commençant une recherche pour des entreprises de vente au détail ou de services utilisaient le Web – et 30% d'entre eux ont déclaré qu'ils ne feraient tout simplement pas affaire avec une entreprise qui manquait de présence sur le Web.

Un influenceur majeur, selon Digital.com, est les médias sociaux. 33% des entreprises interrogées pensent qu'avoir un compte sur les réseaux sociaux signifie qu'elles peuvent éviter les tracas d'un site Web. Le commerce social se développe parallèlement à d'autres entreprises de commerce électronique, des recherches indiquant que 35,9% des internautes aux États-Unis effectueront au moins un achat en utilisant ce canal au cours de la prochaine année. Même si le commerce social a un avenir radieux, son marché mondial de 89,4 milliards de dollars est encore loin derrière celui des moteurs de commerce électronique traditionnels, qui s'élèvent actuellement à 436,1 milliards de dollars, selon le cabinet d'études de marché Statista.

Recommandé par nos rédacteurs

Conclusion : si vous exploitez une petite entreprise de vente au détail ou de service, vous vous tirez une balle dans le pied en sautant un site Web. Et les 26% d'entreprises qui ont dit ne pas avoir les fonds ou les 24% qui ont dit qu'elles ne savaient tout simplement pas comment créer un site ont raté un tas d'avancées dans la création de sites Web et l'intégration d'outils de commerce électronique. Les grandes sociétés d'hébergement Web telles que GoDaddy et les grands fournisseurs de commerce électronique tels que Shopify rendent la création de votre site Web non seulement très bon marché, mais aussi une question de quelques minutes et de plusieurs clics de souris. Vous pouvez même utiliser votre compte marchand actuel pour traiter les paiements. Cela ouvre non seulement la porte à de nouveaux clients, mais protège également votre entreprise en cas d'une autre pandémie ou d'un autre ralentissement physique.

<div x-data="window.newsletters()" x-init="initNewsletter("id":1,"list_id":17768392,"status":"Publié","title":"Quoi de neuf maintenant" ,"deck":"Votre dose quotidienne des dernières histoires technologiques et des meilleurs nouveaux produits de Dan Costa, rédacteur en chef de PCMag.","slug":"whats-new-now","courier_list":"Whats New Now ","image":"path":"newsletters/17768392.jpg","metadata":(),"preview_link":"https://secure.campaigner.com/csb/Public /show/g6xi-2fdqh0–vo25x-b5ekdoe9","contextual_title":"Recevez nos meilleures histoires !","contextual_deck":"Inscrivez-vous à Quoi de neuf maintenant pour recevoir nos meilleures histoires dans votre boîte de réception tous les matins.","first_published_at":"2021-09-30T21:30:40.000000Z","published_at":"2021-09-30T21:30:40.000000Z","last_published_at ":"2021-09-30T21:30:34.000000Z","created_at":null,"updated_at":"2021-09-30T21:30:40.000000Z")" classe x-show="showEmailSignUp()" ="arrondi bg-gray-lightest text-center md:px-32 md:py-8 p-4 font-brand mt-8 container-xs">

Obtenez nos meilleures histoires !

Inscrivez vous pour Quoi de neuf maintenant pour recevoir nos meilleures histoires dans votre boîte de réception chaque matin.

Cette newsletter peut contenir de la publicité, des offres ou des liens d'affiliation. L'inscription à une newsletter indique votre consentement à nos conditions d'utilisation et à notre politique de confidentialité. Vous pouvez vous désinscrire des newsletters à tout moment.



Source link

Pourquoi composer un magasin online ?

On voit clairement qu’il est vraisemblable de se lancer dépourvu argent et sans connaissance technique particulière. Je vous conseille de vous jeter rapidement en dropshipping notamment ne pas mettre trop d’argent sur votre site. Il vous faut à tout prix avoir un budget marchéage pour composer venir visiteurs sur votre boutique : c’est le nerf de la guerre. Car comme je l’ai dit, vous pouvez avoir la plus belle boutique. Sans trafic, vous ne ferez jamais de chiffre d’affaires. Une fois que vous allez avoir testé, votre marché vous pourrez alors dépraver un stock.