PayNearMe CRO sur l'état de l'industrie des paiements iGaming


L'état du traitement des paiements igaming est pitoyable. Lorsque les parieurs effectuent des dépôts ou des retraits, ils sont souvent redirigés vers d'autres sites pour effectuer leurs transactions. Les parieurs peuvent avoir à se reconnecter, ce qui ajoute des étapes au processus de dépôt. De nombreux parieurs découvrent que la méthode de dépôt souhaitée n'est pas acceptée avant la fin de la transaction. N'importe lequel de ces problèmes peut décourager un parieur d'effectuer un dépôt réussi. Mais pris ensemble, les paris sportifs et les casinos en ligne paient un prix élevé pour une mosaïque d'options de dépôt et de retrait.

Cependant, PayNearMe a annoncé une nouvelle plateforme, MoneyLine, qui résout ces problèmes. MoneyLine est conçu pour empêcher les parieurs de basculer entre les sites lorsqu'ils effectuent des dépôts. Il indique également aux parieurs les méthodes de dépôt qu'un paris sportifs rejettera à l'avance, simplifiant ainsi les choix de dépôt. Mais plus important encore, il montrera aux opérateurs d'igaming des données client importantes qui leur montreront comment améliorer l'expérience client.

Nous avons discuté avec le CRO de PayNearMe, Mike Kaplan, pour comprendre l'état du traitement des paiements igaming, pourquoi il est important pour les parieurs et comment le secteur devrait évoluer.

L'état du traitement des paiements iGaming

Lorsqu'Internet a été créé pour la première fois, il est passé par des phases appelées Web 1.0, 2.0 et 3.0. Chaque phase a inauguré de nouvelles fonctionnalités qui ont rendu Internet plus facile à naviguer et plus utile. Le traitement des paiements iGaming connaît une évolution similaire.

« Payments 1.0 est simplement la possibilité de traiter un paiement sans carte en ligne », a déclaré le CRO PayNearMe, Mike Kaplan. « C'est la façon dont nous avons initialement fait les paiements de commerce électronique. Et puis le 2.0, c'est la valeur ajoutée et les parcours clients.

Ainsi, le traitement des paiements est passé de la simple saisie des informations de carte de crédit à une approche plus intégrée que les parieurs reconnaîtraient aujourd'hui. Cela va des paiements maladroits aux processus de paiement fluides. Cependant, le traitement des paiements entre dans une nouvelle phase d'évolution dans laquelle MoneyLine ouvre la voie.

"3.0 a vraiment été l'invention de plates-formes spécialement conçues pour desservir des industries spécifiques", a déclaré Kaplan. « Vous pensez à des joueurs comme Stripe qui ont fait ça. Et c'est l'approche que nous adoptons – franchement que nous avons adoptée en général – sur tous les marchés sur lesquels nous sommes entrés. Cette approche 3.0 est fortement basée sur les données et l'utilisation des données pour améliorer les parcours clients et, au final, réduire le coût d'acceptation des paiements.

Pourquoi les paiements iGaming ont besoin d'innovation

La plupart des entreprises technologiques ont consacré beaucoup de temps et de talent à rendre leurs applications transparentes pour les clients. Cependant, les paiements igaming ne sont pas près de correspondre à cette norme.

"Dans l'espace de jeu, les paiements sont essentiellement interrompus", a déclaré Kaplan. « Vous savez que l'expérience de dépôt et de paiement est (une) expérience de paiement maladroite et peu fiable qui se traduit par des taux de conversion beaucoup plus faibles, un taux de désabonnement des joueurs, des abandons et, en fin de compte, des coûts d'opérateur élevés. »

Lorsque les parieurs renoncent à faire des dépôts, les paris sportifs et les casinos en ligne manquent de revenus. Lorsque les parieurs attendent trop longtemps les retraits, ils peuvent accuser des entreprises légitimes de les arnaquer. Cela effraie les clients potentiels, ce qui coûte encore plus de revenus aux sociétés de jeux vidéo. Ainsi, faciliter les dépôts et les retraits pour les parieurs est une tâche urgente pour les paris sportifs et les casinos en ligne.

https://www.gamingtoday.com/" width="447" height="286" srcset="http://e-commerce.je-creer-mon-site.com/wp-content/uploads/2021/10/PayNearMe-CRO-sur-l39etat-de-l39industrie-des-paiements-iGaming.png 300w, https ://www.gamingtoday.com/wp-content/uploads/PNM-2-1024x656.png 1024w, https://www.gamingtoday.com/wp-content/uploads/PNM-2-768x492.png 768w, https ://www.gamingtoday.com/wp-content/uploads/PNM-2-1536x983.png 1536w, https://www.gamingtoday.com/wp-content/uploads/PNM-2-2048x1311.png 2048w" tailles ="(largeur maximale : 447 px) 100 vw, 447 px"/></p>
<h2><span style=Les problèmes que MoneyLine résout

L'industrie du jeu vidéo est confrontée à des défis uniques. Le jeu est l'une des industries les plus réglementées aux États-Unis. (Même les dispensaires de marijuana n'ont pas de limites strictes sur le nombre d'entre eux pouvant être construits dans un état légal.) Les sociétés de jeux doivent également faire face à la mauvaise réputation que les gangsters des années 1920 leur ont donnée. Cette réputation est la principale raison pour laquelle les paiements igaming sont un patchwork d'entreprises si désordonné. Ainsi, la simplicité que MoneyLine apporte aux dépôts et aux paiements est une innovation essentielle.

« Nous avons regroupé les méthodes de paiement les plus populaires du secteur sur une seule plate-forme avec une apparence et une convivialité cohérentes », a déclaré Kaplan. « Donc, le joueur n'a pas l'impression d'être redirigé vers un site différent à chaque fois qu'il utilise une option de paiement différente. »

Lorsque quelqu'un fait des achats sur un site Web comme Amazon, le paiement est simple et rapide. Les clients saisissent leurs informations de livraison et de paiement sur des écrans identiques sur le même site Web. Déposer sur un bookmaker n'est pas si simple. Les redirections multiples et les méthodes de paiement rejetées sont inhabituelles dans les applications modernes. Mais MoneyLine modernise les processus de paiement igaming pour intégrer les paris sportifs et les casinos en ligne dans Payments 3.0.

La place de PayNearMe dans le patchwork

En raison de la mauvaise réputation du jeu, de nombreuses sociétés de paiement spécialisées ont émergé pour résoudre des problèmes spécifiques de dépôt et de retrait. Il était une fois PayNearMe était l'une de ces sociétés étroitement spécialisées.

« Notre solution de paiement au détail était l'une de ces solutions ponctuelles qui résolvent un problème très spécifique concernant la fiabilité et la confidentialité », a déclaré Kaplan. « Mais lorsque vous intégrez ces différentes solutions ponctuelles les unes à côté des autres, vous vous retrouvez avec cette expérience client très décousue. Parce que vous aviez franchement intégré cinq ou six fournisseurs de paiement différents qui ont tous leurs propres exigences et besoins et flux qu'ils doivent satisfaire pour leurs règles KYC ou leurs règles particulières de risque et de fraude.

Regrouper différentes méthodes de paiement au même endroit est une nouvelle réussite pour une société de traitement des paiements dans l'industrie du jeu. Ce sera un mouvement dramatique pour le traitement des paiements. Cela rendra les paris sportifs et les casinos en ligne plus faciles à utiliser et éliminera certains des plus gros points de friction pour les parieurs. Cependant, MoneyLine possède également une fonctionnalité importante qui permettra aux sociétés de jeux vidéo d'économiser de l'argent.

Réduire davantage les coûts grâce à l'automatisation

MoneyLine permettra aux opérateurs de créer des règles qui traitent automatiquement les retraits. Cela signifie que les parieurs pourraient obtenir leurs retraits en quelques secondes au lieu de plusieurs jours. C'est non seulement un avantage énorme pour les parieurs. C'est également une économie importante pour les sociétés de jeux vidéo.

« Nous utilisons exactement la même technologie sur notre marché des prêts pour augmenter considérablement le libre-service et réduire les appels vers un centre d'appels », a déclaré Kaplan. « Parce que le paiement le plus cher que vous puissiez accepter est un paiement par téléphone. Oubliez le coût du paiement, car vous devez parler à un être humain vivant.

Les êtres humains vivants doivent être payés. Ainsi, plus le nombre de personnes approuvant manuellement les paiements est important, plus les sociétés de jeux vidéo doivent payer. Le traitement des retraits est toujours un processus manuel pour de nombreuses sociétés de jeux vidéo. De vraies personnes doivent passer par de vraies listes de contrôle pour envoyer les gains aux parieurs. C'est pourquoi le traitement des retraits prend des jours.

L'automatisation de toute partie du processus d'approbation des retraits permettrait aux sociétés de jeux vidéo de réduire le personnel nécessaire pour approuver les retraits. Les sociétés iGaming économiseraient de l'argent sur les salaires, les avantages sociaux et les matchs 401k. L'automatisation backend aurait le même effet d'économie sur les paris sportifs que sur les centres d'appels. Avec le déploiement de MoneyLine, PayNearMe peut offrir ces mêmes avantages aux sociétés de jeux vidéo.

Comment PayNearMe envisage l'avenir de l'industrie du traitement des paiements

Bien que la nouvelle plate-forme MoneyLine de PayNearMe soit passionnante, se concentrer sur ce seul produit passe à côté d'une tendance émergente importante. PayNearMe n'est pas la seule entreprise à entrer dans l'étape 3.0 de l'évolution du traitement des paiements. Ainsi, d'autres sociétés de traitement des paiements développeront probablement des plateformes offrant des avantages similaires. Cependant, la vision de PayNearMe pour le traitement des paiements est unique. Il prévoit de brouiller la frontière entre les comptes en ligne et les portefeuilles hors ligne.

« Pourquoi ne devrais-je pas utiliser les 1 500 $ de mon compte de paris sportifs lorsque j'entre dans un casino et vice versa ? » dit Kaplan. «J'étais juste au casino dans l'un de ces paris sportifs, et je viens de sortir à la piscine et je veux continuer à parier pendant que je suis assis à la piscine. Pourquoi ne devrais-je pas pouvoir le faire de manière transparente en tant que joueur ? C'est finalement là où je pense que le marché va. Ceci (MoneyLine) est le premier produit qui permet cela.

L'une des fonctionnalités de MoneyLine donne aux parieurs un code-barres qui peut être scanné dans une cage à espèces pour retirer de l'argent réel de comptes virtuels. Cela ajoute de la commodité pour les parieurs qui placent des paris en ligne, gagnent et veulent de l'argent entre leurs mains au lieu d'un retrait dans leurs notifications. C'est encore une autre façon de faire des paiements igaming un processus moderne et rationalisé.

Réinitialiser les attentes

Il a été facile d'accepter des processus de dépôt et de retrait inférieurs à la moyenne de l'industrie du jeu vidéo. L'expansion nationale d'iGaming permet de pardonner facilement les défauts de conception. Aucun consommateur n'accepterait l'état actuel des dépôts et des retraits de toute autre industrie. Amazon ne permettrait pas que ses processus de paiement soient décousus, difficiles ou frustrants. Mais PayNearMe fait un grand pas vers la modernisation des paris sportifs et des casinos en ligne avec la sortie de sa plateforme MoneyLine.

Les parieurs devraient pouvoir effectuer des dépôts et des retraits sans se rendre compte du nombre de pièces mobiles qui rendent ces paiements possibles. Les défis logistiques ne devraient pas distraire les parieurs des produits d'une société de jeux vidéo. MoneyLine pourrait grandement contribuer à atteindre cette norme de conception élevée. Et si MoneyLine est aussi fluide que le prétendent les dirigeants de PayNearMe, les parieurs devraient profiter des avantages de la plate-forme sans jamais remarquer que la plate-forme est là.



Source link

Pourquoi confectionner un magasin en ligne ?

On voit clairement qu’il est probable de se lancer rapidement sans argent et inconscient technique particulière. Je vous conseille de vous lancer rapidement en dropshipping et de surtout ne pas mettre trop d’argent sur votre site. Il vous faut strictement avoir un budget marchéage pour fonder venir les internautes sur votre boutique : c’est le nerf de la guerre. Car tel que nous-mêmes l’ai dit, vous avez la possibilité avoir la plus belle boutique. Sans trafic, vous ne ferez ne de chiffre d’affaires. Une fois que vous aurez testé, votre marché vous allez pouvoir alors négocier un stock.