Une personne anxieuse essaie d'être froide


Finalement, c'était obsédé par mon voisin qui devenait ennuyeux – essayer de planifier un dîner avec quelqu'un qui trouvait les réservations « restrictives » et regarder des amis s'éloigner alors que je me plaignais, encore une fois, de son annulation.

J'ai arrêté de laisser ma lumière allumée toute la nuit, j'ai bien dormi, j'ai trouvé un thérapeute et je me suis ouvert à la possibilité de rencontrer quelqu'un d'autre.

Ce quelqu'un était Henry, un ami d'un ami que j'ai rencontré lors d'une projection de film. Il avait des taches de rousseur sur tout le visage et un grand sourire inconscient. Il était britannique, comme moi, mais les similitudes s'arrêtaient là. Il était obsédé par le plein air, aimait cuisiner et buvait modérément.

En revanche, j'ai envisagé un voyage à Central Park en randonnée, j'ai pris mes repas (sushi, cupcakes, fruits prédécoupés) à l'épicerie fine et je n'étais modéré à rien.

Je l'ai aimé instantanément, mais je n'ai pas fantasmé sur l'épouser.

Pour l'une de nos premières dates, Henry a fait des réservations dans trois restaurants et m'a laissé choisir lequel aller. Sur un autre, nous avons vu un documentaire sur les méfaits de la salmoniculture. Dans les mois qui ont suivi, nous nous sommes retrouvés une à deux fois par semaine pour manger, aller au théâtre ou voir une exposition. Il n'y avait pas d'attente pour lui, pas de volonté-il-ne-viendra-t-il pas.

J'avais l'habitude d'abattre quelqu'un comme un coup de feu, mais avec Henry, j'ai siroté. Il m'a surpris avec ses talents de jongleur (on lui avait appris quand il était enfant pour aider avec sa dyslexie) et a parlé de son rôle de gardien de la paix entre son frère aîné et sa sœur cadette. Plus tard, il m'a parlé de son ami qui a été tué dans un délit de fuite pendant leur première année d'université, le choc et le chagrin de celui-ci.



Source link

Pourquoi composer une boutique sur internet ?

Il n’a des fois été aussi facile d’envoyer un position web e-commerce de nos jours, il assez de voir le nombre de websites commerce électronique en France pour s’en redonner compte. En effet, 204 000 websites actifs en 2016. En 10 ans, le nombre de plateformes web a été multiplié par 9. Avec l’évolution des technologies, média à grand coup d’histoire de succès story, (si dans l’hypothèse ou je vous assure, mon nom c’est aussi tombé dans le panneau) le e-commerce est longuement été vu comme un eldorado. Du coup, une concurrence accrue a vu le le jour dans thématiques.