L'Indian Tobacco Association exhorte le gouvernement à étendre les avantages du RoDTEP au tabac, Retail News, ET Retail


L'Indian Tobacco Association exhorte le gouvernement à étendre les avantages du RoDTEP au tabacL'Association indienne du tabac a déclaré jeudi avoir exhorté le gouvernement à inclure le tabac dans le programme de dégrèvement fiscal RoDTEP (remise des droits et taxes sur les produits exportés) dans le but d'encourager les exportations du secteur.

Le 17 août, le gouvernement a annoncé les taux de remboursement des taxes dans le cadre du programme de promotion des exportations RoDTEP pour 8 555 produits, tels que les produits de la mer, les fils et les produits laitiers. Dans le cadre du RoDTEP, divers droits, taxes et prélèvements centraux et nationaux imposés sur les intrants, entre autres, seraient remboursés aux exportateurs.

L'association a déclaré que l'Inde est bien placée pour devenir un acteur majeur sur le marché mondial du tabac si elle peut exploiter les opportunités émergentes grâce à la compétitivité des prix.

Cependant, les fortes augmentations des coûts de culture, de transport et de logistique ont eu un impact négatif sur la compétitivité des prix du tabac indien, a-t-il déclaré dans un communiqué.

Comme il n'y a pas de règles du jeu équitables sur le marché international, les exportations indiennes de tabac non transformé ont fortement chuté, a-t-il affirmé.

"L'Indian Tobacco Association appelle le gouvernement à inclure le tabac dans le programme RoDTEP et à encourager les exportations par le biais de programmes de promotion agressifs", a-t-il déclaré.

La compétitivité mondiale de l'industrie indienne du tabac a également été gravement affectée en raison de facteurs tels que les subventions accordées au tabac dans des pays comme le Zimbabwe, la Tanzanie, l'UE et les États-Unis.



Source link

Il n’a à la saint-glinglin été aussi facile de lancer un website e-commerce de nos jours, il assez de voir le nombre de sites e-commerce en France pour s’en redonner compte. En effet, 204 000 websites actifs en 2016. En 10 ans, le nombre de websites est multiplié par 9. Avec l’évolution des technologies, médias à grand coup d’histoire de succès story, (si dans l’hypothèse ou je vous assure, je suis aussi tombé a l’intérieur du panneau) le commerce électronique est longuement été vu tel que un eldorado. Du coup, une concurrence accrue est vu le jour dans de nombreuses thématiques.