Comment les marques peuvent adopter un état d'esprit expérimental pour prospérer dans une réalité du commerce de détail en constante évolution


Nous ne manquons pas d'articles, d'éditoriaux et de livres blancs sur l'avenir du commerce de détail. Il a été écrit à maintes reprises concernant des comportements nouveaux et probablement ancrés dans le commerce.

En effet, PSFK a rapporté dans son rapport Future of Retail que seulement 23% des consommateurs reviendront aux dépenses en magasin après la pandémie. Le passage à l'Internet a conduit les marques à trouver de nouvelles façons de créer de la valeur, des essais de produits virtuels (Maybelline Virtual Try-on) et des modèles commerciaux à la location de vêtements (My Wardrobe HQ), à la diffusion en direct et à l'intégration du commerce électronique. formes de paiement différentes et croissantes pour tenir compte des dépenses conscientes (Clearpay).

La vérité est que les idées et l'inspiration ne manquent pas pour exploiter ces nouveaux comportements. Cependant, pour faire face à la réalité en constante évolution, vous aurez besoin d'une stratégie. Une option consiste à passer du temps à réviser ou à concevoir une stratégie de vente au détail omnicanale, ce qui est à la fois intimidant et très susceptible d'être obsolète au moment où vous avez terminé.

L'autre est de prendre l'incertitude de front et d'adopter un état d'esprit expérimental – un état d'esprit où la condition préalable est d'augmenter considérablement les chances d'échec pour augmenter vos chances de succès réel. En termes simples, vous devez décider ce que vous voulez apprendre, le mettre à l'épreuve, puis essayer de l'améliorer. Cette approche ouvre des portes complètement nouvelles à des solutions auxquelles vous n'auriez peut-être jamais pensé. Il vous permet également de trouver et de créer rapidement une nouvelle valeur et d'évoluer et d'adapter votre stratégie au fur et à mesure de votre apprentissage, tout en restant en contact avec les clients.

La façon dont vous décidez de ce que vous voulez apprendre dépend de l'identification de la manière dont vous pourriez créer une nouvelle valeur. Pour ce faire, identifiez les comportements clés ou les mentalités des consommateurs à travers des données autour de votre marque, catégorie et proposition. Il est tentant d'aller loin dans la recherche de données, mais concentrez-vous sur les « bonnes données », et ce sont généralement les données que vous possédez, ou auxquelles vous pouvez accéder et mesurer facilement, comme votre site Web ou les analyses de médias payants. Travaillant pour Clif, AnalogFolk a élargi sa proposition DTC pour inclure les mentalités des cyclistes et des coureurs, car les données ont montré qu'il n'y avait pas que les grimpeurs et les campeurs qui achetaient leur produit.

Grâce à cette intelligence, il a été possible d'imaginer et de débloquer de nouvelles façons de créer de la valeur, telles que des recommandations de produits intelligents pour les coureurs et les cyclistes, ainsi que des activations spécifiques axées sur le service de ces nouveaux flux de valeur.

Faites semblant jusqu'à ce que vous le fassiez

Avec une liste d'idées comme celles-ci, vous devez hiérarchiser celles que vous souhaitez expérimenter. Il y a plusieurs critères à considérer, mais les plus critiques sont la valeur potentielle pour votre entreprise, la faisabilité de savoir si vous pouvez la livrer, si vous avez besoin de vous associer et enfin si vous pouvez mesurer efficacement ces idées. Il est difficile de tester s'il n'y a pas de données directement accessibles pour évaluer vos efforts.

Par exemple, pour que Maybelline se connecte avec les comportements changeants d'un jeune acheteur, nous avons créé une destination qui a introduit des éléments simples tels qu'un carrousel de style Instagram qui permet aux visiteurs d'enregistrer leurs produits préférés sur la page d'accueil, ainsi que des outils uniques qui les aident trouver des produits adaptés à leurs besoins. La priorisation de l'expérience sur le site Web a donné un accès immédiat aux données de première partie pour évaluer l'expérience. Mais aussi comprendre ces interactions a également informé les campagnes en dehors de l'expérience du site Web principal.

L'état d'esprit expérimental est en principe simple, mais incroyablement puissant. Il vous permet de trouver rapidement de nouvelles façons d'accéder au marché. Échouez rapidement afin que vous puissiez identifier ce qui n'a pas fonctionné et pivoter à partir de là. La meilleure chose à propos de cette approche est que si vous échouez, c'est bien, parce que c'est le but. Continuez à échouer jusqu'à ce que vous trouviez ce qui fonctionne pour vous, puis faites-le évoluer et adaptez-le pour le rendre plus efficace, tout en développant votre écosystème de commerce connecté.

Ainsi, au lieu d'essayer de prédire l'avenir de votre approche commerciale, mettez plutôt vos idées à l'épreuve. Après tout, la meilleure façon de prédire l'avenir est d'en faire le passé.

Sol Ghafoor, directeur des services stratégiques, AnalogFolk.

Pour en savoir plus sur la réinvention du commerce de détail, consultez le hub de vente au détail de The Drum, où nous explorons tout, du commerce électronique en direct aux achats en réalité augmentée et au consumérisme conscient.



Source link

Pourquoi composer une boutique sur internet ?

Il n’a onques été aussi facile de jeter un position web commerce électronique de nos jours, il suffit de voir le taux le montant le pourcentage de websites commerce électronique en France pour s’en livrer compte. En effet, 204 000 sites actifs en 2016. En 10 ans, le nombre de plateformes web a été multiplié par 9. Avec l’évolution des technologies, médias à grand coup d’histoire de succès story, (si dans l’hypothèse ou je vous assure, je suis aussi tombé a l’intérieur du panneau) le e-commerce est longtemps été vu tel que un eldorado. Du coup, une concurrence accrue est vu le le jour dans de nombreuses thématiques.