Squarespace, Inc. (SQSP) Transcription de l'appel sur les résultats du deuxième trimestre de 2021


Logo de casquette de bouffon avec bulle de pensée.

Source de l'image : L'imbécile hétéroclite.

Squarespace, Inc. (NYSE : SQSP)
Appel des résultats du deuxième trimestre 2021
09 août 2021, 17h00. HE

Contenu:

  • Remarques préparées
  • Questions et réponses
  • Appeler les participants

Remarques préparées :

Opérateur

Bonsoir. Je m'appelle Christian et je serai votre opératrice de conférence aujourd'hui. En ce moment, je souhaite la bienvenue à tout le monde à la conférence téléphonique sur les résultats du deuxième trimestre 2021 de Squarespace. (Instructions de l'opérateur) Christopher Chiou, vous pouvez commencer votre conférence.

Christophe ChiouResponsable des Relations Investisseurs

Bonjour, et merci de vous joindre à nous pour l'appel aux résultats du deuxième trimestre 2021 de Squarespace. Je m'appelle Christopher Chiou et je suis responsable des relations avec les investisseurs et du développement de l'entreprise. Je suis accompagné aujourd'hui d'Anthony Casalena, fondateur et PDG ; et Marcela Martin, directrice financière. Nous partagerons quelques remarques préparées, puis ouvrirons l'appel aux questions.

Lors de l'appel d'aujourd'hui, nous ferons référence aux résultats financiers et aux mesures d'exploitation GAAP et non GAAP. Vous pouvez trouver des informations supplémentaires sur la façon dont nous calculons les mesures discutées lors de cet appel, y compris un rapprochement des mesures GAAP et non-GAAP dans le communiqué de presse d'aujourd'hui, qui se trouve dans la section Relations avec les investisseurs de notre site Web. Ces mesures ne doivent pas être considérées isolément ou en remplacement des informations financières préparées conformément aux PCGR. Les questions dont nous discuterons comprennent des déclarations prospectives conformément aux dispositions de la sphère de sécurité en vertu de la loi Private Securities Litigation Reform Act de 1995, qui incluent, mais sans s'y limiter, celles liées à nos futurs résultats financiers, aux lancements de nouveaux produits et aux stratégie de marketing.

Ces déclarations prospectives sont soumises à des risques et incertitudes qui sont discutés en détail et sont réconciliés avec la SEC. Les résultats réels peuvent différer sensiblement de ceux contenus dans les déclarations prospectives. Veuillez consulter nos documents déposés auprès de la SEC pour connaître les discussions et les facteurs susceptibles de faire différer les résultats. Toutes les déclarations prospectives que nous faisons lors de cet appel sont basées sur des hypothèses en date d'aujourd'hui, le 9 août 2021, et nous n'assumons aucune obligation de mettre à jour ces déclarations à la suite de nouvelles informations concernant des événements futurs.

Je vais maintenant passer l'appel à Anthony.

Antoine CasalenaFondateur et chef de la direction

Merci Christophe. Bonjour à tous et bienvenue à notre toute première présentation des résultats trimestriels en tant que société cotée en bourse. Je m'appelle Anthony Casalena, fondateur et PDG de Squarespace. Merci de vous joindre à nous aujourd'hui alors que nous annonçons un trimestre de forte croissance pour Squarespace.

Avant de commencer à partager les détails qui ont conduit aux résultats financiers. Certains d'entre vous sont peut-être nouveaux dans l'histoire de Squarespace. J'aimerais rappeler à notre auditoire pourquoi nous existons. Pour ceux qui sont sur le webcast, je vous renvoie aux diapositives.

Premièrement, notre vision et notre mission. Squarespace existe pour aider les personnes ayant des idées créatives à se démarquer et à réussir. Alors que de plus en plus de personnes choisissent de transformer leurs passions en aventures, nous nous efforçons d'être la meilleure entreprise pour les aider à se différencier, à développer leur audience et, surtout, à effectuer des transactions avec leurs clients. J'ai créé Squarespace parce que je veux créer un blog et je n'ai rien trouvé qui m'aiderait à avoir l'air professionnel et à être facile à utiliser.

Depuis lors, nous avons aidé des millions de clients à créer leurs marques. Nous croyons fermement au pouvoir des marques pour établir des liens avec les clients et les fidéliser. Nous pensons que le design est un outil puissant pour exprimer visuellement et émotionnellement votre marque. Aujourd'hui, il existe plus de 800 millions de petites entreprises et d'entreprises indépendantes dans le monde, et elles doivent faire deux choses pour réussir, construire leurs marques et traiter directement avec leurs clients.

Nous nous concentrons sur les deux. Squarespace aide des millions de personnes à s'afficher magnifiquement et de manière cohérente sur tous les points de contact avec Mattermost, puis à vendre n'importe quoi, produits, services, contenu ou communauté. L'aventure Squarespace a commencé en 2003, et au cours des 18 dernières années, nous sommes devenus l'une des principales sociétés de création de sites Web au monde. Avec plus de 1 400 employés et une clientèle mondiale, nous sommes désormais une société cotée en bourse.

Nous avons atteint une échelle significative avec plus de 3,9 millions d'abonnements uniques en juin 2021, et nos 12 derniers mois de revenus s'élèvent à plus de 710 millions de dollars, dont la quasi-totalité est basée sur des abonnements. Notre chiffre d'affaires augmente d'environ 30 % d'une année sur l'autre sur une base de 12 mois glissants. Nous y sommes parvenus avec de solides marges brutes, ce qui témoigne de l'efficacité avec laquelle nous exploitons notre entreprise. De solides retours sur nos dépenses ont toujours été importants, comme l'illustrent des marges de flux de trésorerie disponibles positives sans effet de levier.

Nous proposons également des offres communes différenciées qui vont bien au-delà des biens physiques pour aider nos clients à vendre n'importe quoi en ligne, de la vente de leur temps et de leur expertise avec notre produit de planification à la vente de contenu exclusif et de communauté avec notre produit de zone membres. Cela s'est traduit par des revenus commerciaux de 118 millions de dollars au cours des 12 derniers mois. Nous pensons que l'activation du commerce est une opportunité importante et continue de représenter une part croissante de notre activité. Nous pensons que la combinaison de l'échelle, de la croissance et de la rentabilité nous place dans une classe d'élite d'entreprises technologiques aux profils financiers convaincants.

Nos opportunités de marché. Nous pensons que notre marché total adressable est énorme et continue de se développer, il est très fragmenté, ce qui est un avantage pour nous compte tenu de notre taille, et n'est pas un environnement gagnant-gagnant auquel d'autres entreprises peuvent être confrontées. Nous pensons que nous avons une large piste devant nous et que nous serons en mesure de maintenir une croissance significative à grande échelle. Le marché global est largement basé sur une approche descendante.

Nous pensons qu'il existe d'autres façons de voir les opportunités du marché. Si vous regardez divers produits que Squarespace propose aujourd'hui, qu'il s'agisse de nos produits dans les zones membres, de nos produits de restauration et d'accueil via Tock, de sites Web ou de produits de présence sociale avec Unfold, de boutiques en ligne ou de l'industrie professionnelle avec Circle. Chacun de ces composants s'adresse à des marchés incroyablement vastes. Nous pensons que cela renforce davantage le dimensionnement de nos opportunités de marché total adressables, importantes et croissantes.

Tendances macro. Cette opportunité de marché est due en partie à l'intersection de plusieurs tendances séculaires qui nous permettront de continuer à élargir notre clientèle. Aux États-Unis, la création de nouvelles entreprises a augmenté de 62 % au deuxième trimestre 2021 selon le recensement américain.

Sur l'entrepreneuriat, Squarespace a également commandé un sondage qui a conclu que la génération Z est la génération la plus ambitieuse à ce jour. La grande majorité, 92% des membres de la génération Z envisagent de créer leur propre entreprise. Nous pensons que cela contribuera à la croissance continue des abonnements uniques. Nous bénéficions de la transition vers le mode en ligne plutôt que hors ligne.

Selon le même sondage, 60 % de la génération Z et 62 % des millennials pensent que la façon dont vous vous présentez en ligne est plus importante dans la façon dont vous vous présentez en personne, avec plus de la moitié, 57 % des Américains interrogés, pensent que c'est plus important pour une entreprise d'avoir une boutique en ligne ou un site Web bien conçu plutôt qu'un emplacement physique. Enfin, nous pensons que le commerce social reste un segment industriel à forte croissance sur lequel nous sommes bien placés pour capitaliser à l'avenir. Notre plate-forme et six piliers clés qui, selon nous, nous différencient. Premièrement, nous avons une plate-forme tout-en-un.

Cela signifie avoir une suite d'outils en ligne entièrement intégrée, un entrepreneur doit se présenter en ligne, construire sa marque, se connecter avec les clients et vendre n'importe quoi. Deuxièmement, nous croyons que le beau design est cohérent partout. Le design est au cœur de tous nos produits, et nous facilitons la cohérence de la marque sur plusieurs points de contact. Troisièmement, notre plateforme permet à nos clients de vendre n'importe quoi.

Notre plateforme de commerce va bien au-delà de la simple vente de biens physiques. Avec Squarespace, vous pouvez également vendre du temps, de l'expertise ou du contenu. Quatrièmement, nous croyons au pouvoir avec simplicité. La simplicité est l'une de nos valeurs d'entreprise, et nos produits fournissent des résultats de qualité professionnelle rapidement et facilement.

Cinquièmement, nous sommes construits à partir de cas d'utilisation modernes. Nous avons l'intention de continuer à évoluer comme nous l'avons toujours fait, au-delà des sites Web, vers des capacités commerciales étendues, des outils de marketing, des outils sociaux, et tout ce qui va faire la différence pour nos clients. Et le sixième est notre investissement dans le support client. Notre équipe d'assistance client primée est l'une des meilleures de sa catégorie et nous avons toujours investi dans une équipe d'assistance interne de haute qualité.

Notre parcours client. Nous cherchons à fournir des outils pour chaque étape du parcours de nos clients en faisant en sorte que leurs idées prennent vie et se développent en ligne. Du moment même où nos clients ont une idée depuis le flashage de leur marque en ligne, jusqu'à leur croissance et leur mise à l'échelle, Squarespace propose des produits qui font partie de chaque étape de ce voyage. Présence.

Nous sommes un leader dans la conception de sites Web avec des clients dans presque tous les secteurs et secteurs verticaux. Nos outils permettent à nos clients de créer des sites Web qui pourraient souvent nécessiter une agence numérique et peuvent coûter des dizaines de milliers de dollars. Avec Squarespace, vous obtenez un produit de qualité professionnelle tout de suite, et bien sûr, nous vous aidons à configurer un domaine et tout ce dont vous pourriez avoir besoin pour vous faire voir en ligne. Nous sommes également un espace de travail Google détaillant afin que nos clients puissent bénéficier de la marque que vous connaissez dans leur domaine. que les grandes organisations pourraient autrement exiger.

Avec Unfold, notre application qui permet aux gens d'améliorer leur marque à travers leurs présences sociales, nous reconnaissons que tout voyage ne commence pas par un site Web. Cette acquisition passionnante élargit notre entonnoir et permet à nos clients de maintenir une marque cohérente sur les réseaux sociaux. Présence sociale. Avec l'acquisition d'Unfold, nous permettons aux créateurs et aux petites et moyennes entreprises de se démarquer et de maintenir la cohérence de leur marque sur les réseaux sociaux.

Unfold est l'une des 10 meilleures applications de graphisme et de conception dans des dizaines de pays et a été téléchargée 55 millions de fois et a conduit à la création de plus d'un milliard d'histoires. Récemment, au sein d'Unfold, nous avons lancé Bio Sites, qui sont de petits sites Web destinés à exister dans les biographies des utilisateurs de médias sociaux et à servir de plaque tournante pour créer des liens vers des expériences plus approfondies sur le Web. Vendre tout ce que notre offre commerciale fournit à nos clients des outils pour effectuer des transactions de la manière qui convient le mieux à leur entreprise. Nous pensons que nous avons l'une des rares solutions de commerce qui prennent en charge un ensemble diversifié de modèles commerciaux, avec le pain pour capturer l'ensemble du marché du commerce en ligne, au-delà du commerce physique.

Nous permettons aux clients de vendre des abonnements, du contenu et des services, le tout sur la même plateforme. Notre acquisition d'Acuity Scheduling a ajouté une solution de planification de rendez-vous robuste qui fonctionne pour presque tous les secteurs. Alors que notre produit Espaces membres permet à nos clients de monétiser du contenu privé au-delà des murs payants, la possibilité pour nos clients d'effectuer des transactions de plusieurs manières sur la même plate-forme. Toute cohérence de lancement de marque est un différenciateur clé pour nous.

Aujourd'hui, nous traitons des milliards de dollars avec un GMV et pensons que nos solutions commerciales continueront d'être une source de revenus importante. Enfin, avec Squarespace, les marques ont accès à des outils marketing puissants permettant de mieux engager leurs audiences et de se démarquer en ligne. La vraie valeur de notre plate-forme est que tous les aspects de la salle de classe sont entièrement intégrés, de sorte que nos clients peuvent partager des données et des actifs de marque sur chaque point de contact qu'ils gèrent dans Squarespace. De plus, avec notre marché d'intégrations et d'extensions, nous sommes en mesure d'offrir des fonctionnalités à nos clients via des partenariats, qu'il s'agisse de services d'expédition et d'exécution ou de synchronisation avec des systèmes de comptabilité tiers.

Nous sommes une société d'ingénierie et de conception avec un parc technologique moderne, agile et conçu pour évoluer. Notre plate-forme de pointe, des milliards de pages sont utilisées par mois. Nous avons investi des centaines de millions de dollars au fil des ans pour créer des fonctionnalités à la fois larges et approfondies. Notre société a été établie au cœur de la ville de New York, ce qui continue de nous inspirer à mesure que nous développons nos activités, innovons sur nos produits et servons une clientèle de plus en plus diversifiée.

Cela dit, nous avons fait des progrès significatifs dans l'expansion de notre présence mondiale et avons commencé le processus d'ouverture de sites à Londres, Amsterdam et Sydney, afin de capitaliser sur notre opportunité internationale croissante. Le 31 mars, nous avons acquis Tock, un leader dans la fourniture de services de réservation en ligne pour l'industrie hôtelière. Nous avons réussi notre approche pour réussir l'intégration et nous veillons à ce que celle-ci réussisse également. Nous avons décidé d'adopter une approche très réfléchie de l'intégration, entre les personnes, les processus et les technologies, étant donné qu'il s'agit de notre transaction la plus importante à ce jour.

J'espère que vous avez apprécié cet aperçu de notre entreprise. Et sur ce, je vais passer le relais à Marcela, notre directrice financière, qui vous guidera à travers les finances.

Marcela MartinDirecteur financier

Merci, Anthony, et merci à tous d'être ici aujourd'hui. Nous sommes très enthousiasmés par nos résultats du premier trimestre en tant que société ouverte et encore plus enthousiasmés par l'état de nos activités. Avant de vous présenter les résultats financiers du deuxième trimestre, je voudrais rappeler au public notre modèle économique. En tant qu'entreprise SaaS, nous avons un modèle commercial récurrent, prévisible et transparent.

À la fin du deuxième trimestre 2021, 91 % du chiffre d'affaires est basé sur les abonnements. Nous vendons des abonnements mensuels et annuels à notre plan de présence et de commerce. Et environ 70% de nos clients choisissent de s'abonner sur une base annuelle. Les revenus sans abonnement ou basés sur le volume concernent principalement les accords de partage des revenus issus de partenariats avec des processeurs de paiement qui aident nos clients dans leurs transactions et l'activité de traitement des paiements de notre société récemment acquise, Tock.

Notre modèle d'exploitation est très efficace, ce qui se traduit par une forte marge bénéficiaire brute. Notre discipline financière nous a également permis d'offrir des marchés de flux de trésorerie attrayants, ce qui nous donne la possibilité de continuer à investir de manière organique et inorganique. Dans l'ensemble, notre modèle d'entreprise nous permet d'évoluer et de nous développer avec un coût supplémentaire minimal. Parlons maintenant de nos performances au deuxième trimestre.

Comme nous l'avions prévu, nous enregistrons une forte croissance des revenus ce trimestre et les réservations et les revenus ont dépassé les attentes. Le chiffre d'affaires s'est élevé à 196 millions au cours du trimestre, soit une augmentation de 31 % par rapport au même trimestre de l'année dernière, grâce à de solides performances à la fois en termes de présence et de commerce. Nos revenus commerciaux ont atteint 59 millions de dollars, ce qui représente une croissance de 72 % d'une année sur l'autre, ce qui inclut également les revenus de Tock. Les réservations ont augmenté de 23 % au cours de la même période, et le chiffre d'affaires annualisé de 778 millions à la fin du deuxième trimestre est supérieur de 28 % à celui de l'année précédente.

Les réservations de revenus toujours élevés et les revenus au taux d'exécution annuel ont été tirés par la croissance de nos abonnements uniques de 15 % d'une année sur l'autre et par la croissance de l'ARPU. Les ARPU ont augmenté de 6% pour atteindre 193 millions en raison d'une combinaison de croissance du commerce, y compris la planification, et l'ajout de services d'accueil via Tock. Nous avons réalisé un EBITA ajusté de 43 millions, ce qui représente une marge de 22 % et un cash-flow libre sans effet de levier de 10,3 millions ou une marge de 5 %. Notre forte croissance du chiffre d'affaires de 31 % s'est accélérée par rapport à une croissance de 27 % au deuxième trimestre 2020.

Ce trimestre, les revenus de présence ont augmenté de 19 % en glissement annuel, et nos revenus commerciaux ont connu une croissance de 72 % en glissement annuel. Nous décomposons nos revenus en présence et commerce. La présence comprend nos plans personnels et professionnels, notre présence sociale à Unfold, la revente de Google Workspace, que nous comptabilisons sur la base du chiffre d'affaires net, et les ventes de domaines et de solutions d'entreprise. Notre activité commerciale comprend notre plan de commerce de base et avancé, ainsi que la planification, les zones membres, les campagnes, l'abonnement aux services d'accueil, les revenus partagés des processeurs de paiement qui gèrent le paiement du client et les revenus des processeurs de paiement liés aux services d'accueil fournis par Tock .

Nos revenus commerciaux continuent de croître plus rapidement. Nous avons réalisé 59 millions de chiffre d'affaires commercial ce trimestre, en croissance de 72 % par rapport au deuxième trimestre 2020. Organiquement et sans l'inclusion du chiffre d'affaires de Tock, le commerce aurait augmenté d'environ 50 %. En plus de nos solides revenus commerciaux, la contribution du commerce sur les revenus totaux continue de croître et de gagner une part du gâteau global.

À la fin du deuxième trimestre 2021, le commerce représentait 30 % de notre chiffre d'affaires total. Le total des revenus transactionnels ou non liés à l'abonnement représente 28 % de la tarte commerciale totale, soit une croissance de 200 points de base par rapport à l'année dernière. Les revenus hors abonnement continuent de croître en pourcentage des revenus à mesure que le GMV qui transite par notre plate-forme continue d'augmenter. GMV a augmenté de 40% ce trimestre par rapport à l'année dernière grâce aux commerçants, qui continuent d'augmenter, aux ventes sur notre plateforme ainsi qu'aux nouveaux commerçants rejoignant Squarespace.

Dans l'ensemble, notre taux de participation a également augmenté, principalement en raison de l'ajout de services de traitement des paiements via Tock. Nous sommes très enthousiasmés par la croissance de notre base de revenus. Notre chiffre d'affaires annuel total est passé à 778 millions, soit 28% de plus que leur chiffre d'affaires annuel à la même période l'année dernière, et cela représente une augmentation de 40% par rapport au premier trimestre 2020. Nous continuons d'être très enthousiasmés par notre opportunités sur les marchés en dehors des États-Unis

et notre expansion internationale est l'un des domaines de croissance et de concentration les plus importants. Notre chiffre d'affaires international a atteint près de 55 millions pour le trimestre, ce qui représente un taux de croissance de 22% d'une année sur l'autre et 28% du total des revenus. Une grande partie de la croissance a été tirée par la performance dans les pays anglophones, tels que l'Australie, le Royaume-Uni et le Canada. Mais en plus, nous continuons à investir pour étendre nos offres à d'autres pays non anglophones.

Les abonnements uniques ont augmenté de 15 % d'une année sur l'autre, atteignant 3,9 millions. Pour rappel, un abonnement unique peut représenter à la fois des revenus de présence et de commerce, car il représente le seul compte de ce qui pourrait potentiellement être dans plusieurs offres. Cette croissance a été complétée par une augmentation de 6 % d'une année sur l'autre du revenu moyen par abonnement unique, ou ARPU, à 193 $ contre 182 $ l'année précédente. Squarespace a de solides fondamentaux, notamment un profil de marge attrayant.

La marge bénéficiaire brute était de 83,4% au deuxième trimestre, légèrement inférieure au deuxième trimestre 2020, principalement en raison de la consolidation avec Tock, où les frais de traitement des paiements représentent la plus grande composante du chiffre d'affaires. Nos fortes marges bénéficiaires brutes nous permettent de continuer à investir dans la R&D, qui a augmenté de 36 % en glissement annuel pour atteindre 49 millions, et le marketing et les ventes en hausse de 38 % par rapport à l'année précédente pour atteindre 71 millions. Les frais généraux et administratifs ont été touchés par le coût d'inclusion ponctuel de la cotation directe, une croissance organique alors que nous continuons d'investir dans nos services d'entreprise. Après ajustement pour les composants des coûts d'inscription directs ponctuels, les frais généraux et administratifs ont augmenté de près de 155 % en glissement annuel pour atteindre 30 millions.

Nous prévoyons de continuer à investir dans l'ingénierie, les talents et le marketing, à la fois en dollars absolus et en pourcentage de nos revenus. Nos solides fondamentaux se reflètent également dans les marges non conformes aux PCGR et la mesure de la rentabilité. L'EBITDA ajusté était de 43 millions au deuxième trimestre contre 40 millions il y a un an. Notre marge de flux de trésorerie disponible sans effet de levier a diminué ce trimestre par rapport à l'exercice précédent, en raison des facteurs suivants.

Notre flux de trésorerie d'exploitation a été impacté par les frais de référencement directs et le calendrier des paiements anticipés, en particulier l'assurance D&O. En normalisant pour environ 25 millions d'honoraires d'inscription directe uniques liés à l'audit de conseil financier et aux frais juridiques, le flux de trésorerie disponible sans effet de levier aurait été de 36 millions, soit une marge d'environ 18 %. Nous avions un bilan solide et sain. Les liquidités en placements ont atteint près de 200 millions à la fin du trimestre.

Et notre levier net est d'environ 2,6 fois l'EBITDA ajusté des 12 derniers mois. Squarespace continue d'atteindre ses objectifs financiers et reste concentré sur l'exécution. Nos opportunités sont importantes. Nos principaux domaines d'intervention sont l'expansion géographique, l'expansion continue de notre commerce multimodal, les solutions d'entreprise, les communautés d'experts et les acquisitions stratégiques ciblées.

Passons maintenant aux prévisions du troisième trimestre sur ce que nous attendons pour l'ensemble de l'année 2021. Au troisième trimestre 2021, nous prévoyons d'atteindre un chiffre d'affaires total compris entre 193 millions et 198 millions et un flux de trésorerie disponible sans endettement entre 21,3 millions et 24,5 millions. . Les flux de trésorerie disponibles sans effet de levier comprennent les flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation entre 24 millions et 27,5 millions, les dépenses en capital de 5,5 millions et 6 millions et les charges d'intérêts payées nettes des avantages fiscaux associés entre 2,8 millions et 3 millions. Pour nos prévisions annuelles, nous avons augmenté à la fois nos prévisions de chiffre d'affaires total entre 772 millions et 780 millions de 764 millions à 776 millions auparavant, et notre flux de trésorerie disponible sans levier entre 102 millions et 116 millions de 100 millions à 115 millions que nous avait signalé précédemment.

Les indications sur les différentes composantes des flux de trésorerie disponibles sans effet de levier ont changé principalement en fonction du calendrier des paiements anticipés, tels que l'assurance D&O et d'autres accords avec les fournisseurs, et la réduction des dépenses d'investissement. Les flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation se situent désormais entre 103 millions et 118 millions, les dépenses d'investissement entre 12 millions et 14 millions et la trésorerie payée au titre des intérêts débiteurs nets des avantages fiscaux associés entre 11 millions et 12 millions. Nous sommes également heureux d'annoncer que nous avons l'intention d'organiser notre toute première journée d'analystes en tant que société ouverte en novembre de cette année, après la publication de nos résultats financiers du troisième trimestre. Nous sommes ravis de cet événement et de l'opportunité de partager davantage sur l'histoire de Squarespace et notre avenir.

Donc plus de détails à suivre. Enfin, nous restons très optimistes sur les tendances séculaires à long terme de notre industrie, le vaste marché total adressable, ainsi que sur notre capacité à exécuter nos plans.

Questions et réponses:

Opérateur

(Instructions de l'opérateur) Notre première question est de Siti Panigrahi de Mizuho. Votre ligne est ouverte.

Siti PanigrahiMizuho Securities — Analyste

Hé, merci d'avoir pris ma question et félicitations en tant qu'entreprise publique. Je voulais vous poser des questions sur vos attentes pour Q3. Quels sont les facteurs que vous attendez de vos prévisions pour le troisième trimestre ? Surtout quand vous pensez à – vous avez eu une croissance assez forte au deuxième trimestre, à la fois dans le commerce et dans la présence. Je me demande donc quelles sont vos attentes à l'approche du troisième trimestre et du second semestre.

Antoine CasalenaFondateur et chef de la direction

Je vais le passer à Marcela.

Marcela MartinDirecteur financier

Merci, Siti, pour — merci, Anthony. Pardon. Merci Siti pour votre question. Nous sommes confiants quant à nos conseils et nous adoptons une approche prudente à la fois sur Tock et Squarespace.

Tock est une société nouvellement acquise dont je rappelle à tous que nous clôturons la transaction fin mars, et une société qui est un atout très stratégique pour nous, et nous en sommes très satisfaits. Mais le monde est dans un endroit très incertain avec COVID et la nouvelle variante, les économies s'ouvrent et se ferment. Et nous continuons à nous concentrer sur l'exécution. Nous livrons un trimestre très solide et nous n'avons jamais été aussi enthousiastes à propos de l'entreprise.

Nous sommes très confiants dans les conseils que nous fournissons en ce moment, et nous sommes très confiants dans l'entreprise.

Siti PanigrahiMizuho Securities — Analyste

D'ACCORD. Merci. Merci pour ça. Et puis, Anthony, question sur la compétition.

Maintenant, certains de vos concurrents ont également mis à jour leur produit et vous avez la force en termes de qualité et d'esthétique de votre produit. Alors, où en est-il ? Et pourriez-vous nous donner un peu de couleur en termes de concurrence à ce stade ?

Antoine CasalenaFondateur et chef de la direction

Oui bien sûr. Je reste donc très confiant sur quelques points concernant notre positionnement. L'un est que dans un seul système de conception, nous sommes en mesure de créer une vaste gamme de sites Web très, très beaux à partir d'un outil facile à utiliser. Nous nous sommes vraiment concentrés sur un système de conception unique, et non sur plusieurs.

Et nous avons donc de nombreuses améliorations à apporter à ce système tout au long de l'année, dont certaines seront vraiment sans précédent en ce qui concerne les types de sites que vous pouvez créer avec la plate-forme. L'objectif de CMS a donc toujours été de s'assurer que vous puissiez obtenir ces résultats vraiment avancés sans avoir à recourir à du code, à des systèmes de conception plus sophistiqués, ou à des choses comme ça. Il y a donc beaucoup de choses en cours là-bas et que j'aime beaucoup. L'autre chose sur laquelle je me suis vraiment concentré, c'est quand vous regardez les différentes façons dont les gens se connectent, peuvent effectuer des transactions sur Squarespace.

Nous avons vraiment beaucoup de profondeur dans ces offres de produits, n'est-ce pas ? Il ne s'agit donc pas seulement de commerce physique, ou de dons, ou d'espaces membres, ou de planification, ou d'hospitalité, ou de réservations, de réservations prépayées à emporter, nos offres sont en fait vraiment, vraiment profondes dans ces domaines. Et c'est ce que je pense que vous voyez commencer à apparaître dans les chiffres avec la hausse du commerce. Je pense donc que ces deux choses nous distinguent vraiment. Et comme nous arrivons en quelque sorte à la fin de tout le travail requis pour faire cette liste directe, je veux dire, mon objectif principal sera le développement de produits et l'innovation, comme nous l'avons toujours fait.

Et nous avons toujours été une entreprise qui, vous savez, surtout d'un point de vue concurrentiel et du point de vue du design, a toujours été à mon avis le vrai leader là-bas. Et donc, oui, nous avons des choses passionnantes à venir. Mais je ne pouvais pas me sentir — je me sens très bien. L'autre chose que j'aimerais très brièvement mentionner à ce sujet.

Vous avez parlé de cette opportunité de commerce multimodal devant nous, c'est que nous pensons simplement qu'il y a une énorme opportunité dans le commerce basé sur les services, pas seulement le commerce physique. Et c'est là que nos rendez-vous, notre produit de planification entrent en jeu. Et nous y avons vu une très forte croissance.

Siti PanigrahiMizuho Securities — Analyste

C'est génial. Merci pour cette couleur.

Antoine CasalenaFondateur et chef de la direction

Sûr.

Opérateur

Notre prochaine question est de Trevor Young de Barclays. Votre ligne est ouverte.

Trevor JeuneBarclays Investment Bank — Analyste

Génial. Merci. Deux pour moi, d'abord pour Anthony, juste en rapport avec certains des commentaires que vous venez de faire. Quels sont peut-être les deux ou trois domaines clés que vous cherchez à débusquer dans votre offre de produits à court terme ? Y a-t-il des domaines dans lesquels vous souhaitez réellement combler l'écart, le cas échéant, par rapport à vos pairs.

Et dans le même ordre d'idées, des aspirations à s'implanter ou à être présent en point de vente ? Est-ce un domaine d'investissement? Et puis, juste du côté du commerce, le commerce a accéléré de trois ou quatre points, tandis que GMV a accéléré, je pense, de 12 points. Je sais que le segment a des abonnements à frais fixes mais aussi des éléments variables liés aux volumes de paiement. Alors, pouvez-vous simplement nous aider à déballer les pièces mobiles du commerce ? Merci.

Antoine CasalenaFondateur et chef de la direction

Sûr. Je vais commencer par le produit par rapport à ses pairs et par où nous investissons. Nous avons maintenant presque huit ou neuf ans, probablement un investissement sur huit ans, en particulier dans les composants de commerce électronique de ce que fait Squarespace et nous allons continuer à investir là-bas. Et je pense que nous avons l'une des meilleures plates-formes pour exécuter, en particulier, je dirais en deux dimensions, l'une, vraiment très simple si elle est configurée avec Squarespace, c'est un outil facile à approcher que vous ne faites pas quelque chose de vraiment, vraiment grand.

Si vous avez besoin de commencer et de l'utiliser, il est facile à utiliser. Cela a toujours été l'un de nos principaux différenciateurs. Et aussi, avec Squarespace, vous êtes plus beau. Et si vous regardez mieux, vous vendez plus, espérons-le, et vous vous démarquez de vos concurrents.

Et nous nous sommes vraiment concentrés sur le fait de bien faire ces deux choses. Cela étant dit, en plus de l'investissement continu dans la plate-forme de commerce électronique, de planification, tout ce que nous faisons pour aider à soutenir la croissance de Tock, tous de très gros leviers pour nous d'aller de l'avant. Cela se reflète dans les résultats commerciaux. Et vraiment du côté de la présence des choses, bien sûr, c'est mon avis, mais je pense que nous sommes vraiment restés le leader là-bas, et c'est quelque chose pour lequel nous avons toujours été connus.

Il ne s'agit donc pas de combler l'écart avec ses pairs, il s'agit de s'assurer que nous sommes vraiment toujours devant. Et que nous sommes les gens — les gens essaient de combler l'écart en ce qui concerne la présentation visuelle, la facilité d'utilisation, et tout ça. J'ai peut-être manqué — il y a une partie de la question — vous avez également posé une question sur le point de vente. Nous avons actuellement un produit de point de vente intégré à notre application de commerce, qui fusionne avec notre application principale en une seule application.

C'est désormais une solution de point de vente très simple. Ce n'est pas vraiment fait pour vous, vous dirigez un magasin physique. C'est plus, vous êtes un vendeur indépendant, vous êtes à une foire artisanale, vous effectuez une transaction en ligne ou en personne. Et nous l'avons sorti un peu avant le début de la pandémie et en quelque sorte à cause du manque de transaction en personne, alors cela a commencé à faire une pause pour la pensée là-bas.

Je pense qu'à mesure que nous accueillons de plus en plus de marchands sur la plate-forme, nous adapterons ce produit pour répondre à leurs besoins. Mais en ce moment, le produit simple est celui qui convenait vraiment à notre clientèle. Et pourriez-vous revenir en arrière — y avait-il une troisième partie de la question liée, je crois, à GMV ?

Trevor JeuneBarclays Investment Bank — Analyste

Oui, juste sur le commerce, juste en train de déballer les morceaux là-bas. Parce que je sais qu'une grande partie de ce segment est constituée d'abonnements à frais fixes, mais aussi peut-être d'un élément de paiement qui varie avec la croissance du GMV. J'essaie donc simplement de comprendre le différentiel de croissance entre le commerce, qui a accéléré d'environ trois points, et le GMV qui a accéléré de 12 points.

Antoine CasalenaFondateur et chef de la direction

Marcela, je te le passerais.

Marcela MartinDirecteur financier

Sûr. Merci pour la question. Eh bien, le commerce global a augmenté de 72%. Et sur cela, environ 50% de la croissance que nous avons constatée dans Squarespace et le reste concerne Tock.

En ce qui concerne Tock, il n'y a que quelques dynamiques à souligner. Si vous regardez la base d'abonnement et la base de non-abonnement lorsque vous comparez ce trimestre, vous remarquerez que les activités basées sur l'abonnement représentent désormais 91% du gâteau global. Et la principale raison de la croissance de la partie sans abonnement de l'entreprise, qui représente environ 9% maintenant, est essentiellement due à Tock. La grande majorité des revenus liés à Tock est basée sur les services de traitement des paiements.

Et cela a également créé un impact sur les marges brutes. So if you look at our gross margin, the margins have eroded a little. And that is because of this dynamic of adding Tock, but we have been able to find other synergies within the other areas that make that component. And GMV overall for all of the consolidated at Squarespace including Tock has grown 40%.

And as Anthony had anticipated, we see a strong growth mostly on scheduling services and all of the services that we offer through the platform.

Trevor YoungBarclays Investment Bank — Analyst

Great. Thank you. Both.

Operator

Our next question is from Ken Wong from Guggenheim Securities. Your line is open.

Ken WongGuggenheim Securities — Analyst

Great. Thank you for taking my question. I wanted to dive into Tock a little more maybe first for you, Anthony, just kind of where are we on the Tock integration efforts? What are the incremental learning since you closed that acquisition? Have we started to flush out some of the other verticals that they had initially intended to expand into? And then also on Tock, I guess my sense is it's about 7.5 million, looks like it's down a little bit from what was previously reported in Q1. Just wondering maybe kind of what were some of the headwind tailwinds there.

And if possible, any sense for what the right contribution for Tock is in fiscal 2021? Thank you.

Anthony CasalenaFounder and Chief Executive Officer

So to the beginning part of it, I mean, the Tock closed essentially April 1st, March 31st. And so it's very new. We're just in the early phases of integrating. It's been very interesting to watch during COVID, of course, because you're seeing some of the trends from last year unwind, right? You saw in-person dining moved to to-go, which has its own kind of margin profile for us, and then a lot of the to-go is moving back to in-person.

It depends on the geography you're in. And so we're seeing all of that sort of move around as the virus pops up, goes away, and as we all sort of deal with that. That being said, we're adding customers to Tock at a strong rate. So as they shift between those two kinds of purchasing dynamics, yes, we'll see that play out over time.

Tock has some really strong presence in wineries, in event-based businesses, but we haven't yet made additional progress on our integrations there. We're just really in the really early phases of this. I mean, we had a lot to do, closing the transaction. And so, I think, over the next six months, you're going to see a lot more from us.

Yes, very, very early, very early days. Marcela, do you want to take the financial part of that question?

Marcela MartinChief Financial Officer

Sure. Thanks, Ken, for that question. We have seen high double-digit growth on Tock as well for this quarter. As I mentioned earlier, I mean, we're very, very excited about these strategic acquisitions, which fits really well within our portfolio and the type of offerings that we want to delight our customers to.

In terms of margins, the Tock was not at the same stage in, I would say, in the life or from the span of a company as it was in Squarespace. And we expect that through time, we will be leveraging more than the businesses as we continue to integrate. As Anthony mentioned, we are in very early stages of integrations, but really exciting so far. And we are quite pleased with the growth that we have seen in this business as well.

Ken WongGuggenheim Securities — Analyst

Got it, great. Thank you — go ahead.

Anthony CasalenaFounder and Chief Executive Officer

Yes, the only other thing to add is, this is an example of one of those areas where we really wanted to have something deep. Tock hall is some of the world's best restaurants. It opens up other restaurants' new ordering reservation paradigms. It's got a strong to-go business.

It can flex into events, wineries, many different things. So I think it's really just the beginning of what you're going to see from Tock business.

Ken WongGuggenheim Securities — Analyst

OK. Got it. Super, super helpful. And if I could maybe squeeze in a quick follow-up.

Anthony CasalenaFounder and Chief Executive Officer

Sure.

Ken WongGuggenheim Securities — Analyst

Just on 3Q since it's probably what's bombarding my inbox right now. I think a lot of investors want to understand if there's anything kind of maybe unique in 2Q that might have drove some outperformance that caused more of just a sequential uptick in 3Q. Is there some seasonality component that we should be aware of in terms of how to think about that 3Q guide? Thank you. That's it for me.

Marcela MartinChief Financial Officer

Thanks, Ken. I'm going to follow up with that. Look, I mean, the way that we have forecasted for 2021 is somewhat going a little bit back to the seasonality that we had in the business before COVID. COVID has been a very strange year in terms of seasonality.

But if you look at our financials in the documents that we have filed now and the documents that we have filed in the S-1, you will see how our quarters behave and that's how we have been modeling the guidance for the rest of the year.

Ken WongGuggenheim Securities — Analyst

Great. Thank you.

Operator

Our next question is from Drew Foster from Citigroup. Your line is open.

Drew FosterCiti — Analyst

Hi, thanks for taking the questions. First one is from Marcela. It looks like your take rate expansion was quite strong in the quarter. I'm assuming Tock is the primary driver there.

Why is Tock a much higher take rate in the underlying Squarespace business? So could you just break down Tock's contribution in the quarter and other puts or takes of your sort of underlying organic take rate expansion, and where you ultimately see that take rate going overtime?

Marcela MartinChief Financial Officer

Thank you for the question. Yes, you have seen a nice stride. The take rate has been higher this quarter, and the majority of that relates to the acquisition of Tock, and the fact that I believe that more than 60% of their business is related to payment processing fees. I mean, with regards to how we see that going forward, I mean, we have been quite excited and pleased with revenue share agreements that we have with payment processors that help our customers with their payments and with their transactions.

And we continue to explore ways where we can expand further into that either through a white label solution like others in the industry have taken, or perhaps even more a hybrid approach. I mean, I believe now that we have Tock in the mix, we do have a hybrid payment model. I mean, Tock charges a fee on GMV, and on top of that the fees that we charge for the payment processing. And internationally, we continue both Tock and Squarespace.

We continue to have revenue share agreements with third parties. But it's an area that we continue to explore.

Drew FosterCiti — Analyst

Thanks a lot, Marcela. And then, Anthony, you made a few acquisitions over the last couple of years, primarily into new verticals. And just wondering how we should think about the pace, magnitude, and any shifts in strategy and how you're thinking about that moving forward.

Anthony CasalenaFounder and Chief Executive Officer

Sure. I think, look, it's a relatively new muscle for us. I moved around 18 years, and prior to the last three years, we hadn't acquired any companies. They've been really successful for us, at least the two I am thinking about from a couple of years ago, which was Acuity powering scheduling products, almost fully integrated right now, and Unfold, which is healthy with their social presence, which, I mean, the rate of releases we've had there has been fantastic, That product has grown up a lot since we brought it and since they joined the team.

And I think the other thing that I'm proud of there is that we have a good internal culture and I hope one that's supportive of founders. I mean, I can certainly relate to their journeys in many ways and I think that that hopefully means Squarespace is a good place for people to go, and I think we've proven out that it is. So I'm happy with those top very, very — again, extremely new, so we're just starting that. Again, it's a different scale than we've seen before.

Yes, look, we're going to continue to look around if there is something really unique and high quality out there. I'm definitely looking at things all the time. So I don't have a ton more to say on that strategy. Just I would only maybe mention that always we look at the different ways that customers transact.

It will always be sort of a build versus buy sort of question for us and we're engineering, design and a product-driven company. And so, again, 15 years, my default was to build, but there are some scenarios I'll highlight, too. Unfold, the amount of traction they have and some of that is in the deck. We could have built the same products theoretically, but I doubt we would have ever had traction like what they had achieved on their own.

Or like Tock, I mean, it sounded there has been a veteran in this field for a long time. There's no possible way we'd be able to just simply hire in that sort of expertise either remotely pretend to be able to compete at that level. I mean, they're really an industry leader. So yes, those are scenarios where it's like, yes, I'm proud to be joining forces with such incredible people.

And then there's other parts of the ecosystem, like our e-commerce product or what we've done with member areas, where for various reasons we just thought we could build it ourselves so it was necessary to build ourselves because of the way that product touches the content management system. So hopefully, that's a little bit of color there.

Drew FosterCiti — Analyst

No, that's very helpful. Thanks to both of you, and congrats on the first quarter.

Anthony CasalenaFounder and Chief Executive Officer

Thank you.

Operator

Our next question is from Sterling Auty from JPMorgan. Your line is open.

Sterling AutyJPMorgan Chase & Co. — Analyst

Yes. Thanks. Hi, guys. And welcome to the public markets.

Just a question from my side, how has the September quarter gotten started? And the reason why I asked is if you look at some of the domain name addition, data, coming out of VeriSign, definitely, it hits the summer doldrums, which is not that unusual given seasonality in this industry. But I'm kind of curious about the dynamics that you've seen since you've been around for a long time in this space. How would you characterize kind of what's happening from a seasonal perspective there?

Anthony CasalenaFounder and Chief Executive Officer

I mean, I'll say a couple — I mean without getting into kind of the future, I mean, stay focused always on Q2. I think a really interesting thing about our business right now is yes, there is the bread and butter of the business, which is domains, websites, not has its own seasonal patterns, usually peaking around Q1, a slight bump in Q3 and then that, of course, had its own dynamic shifts due to COVID, which we've never seen before. But there is always other underlying dynamics that are existing inside Squarespace right now, which is really, really interesting. I mean, the entire dynamics of the scheduling business are slightly different, the dynamics of Tock are certainly different with what kinds of the businesses they're signing up, where they are in that life cycle, and then the kinds of ways that those businesses are transacting considering the macro environment.

So, I mean, look, I think things still kind of if you add it all together, you see the quarterly results, we're quite proud of them. And yes, I mean, it's an interesting world right now with what's going on with COVID. Marcela, anything you'd want to add?

Marcela MartinChief Financial Officer

I would just add that, we tend to focus on the long term. And the situation with COVID and Delta, it puts, I think, the economy's in a very unstable situation. But we are quite confident about the full-year guidance that we are providing, which will represent approximately somewhere between 24% to 26% overall for the full year. And we believe that we are delivering a very strong quarter.

And we are very excited about the business and where we are in our plan. So the entire growth for the year still, I believe, remains strong. And as I mentioned in an earlier call, the way that we have considered our forecast is considering a little bit more of the seasonality that we used to see before COVID. And thanks, Sterling, for the question.

Sterling AutyJPMorgan Chase & Co. — Analyst

Got it. Maybe if I could sneak in one follow-up, if I can. The 3.9 million unique subscriptions, up 15% year over year, can you put that in the context of the annual guide? So in other words, should we see the unique subscription growth kind of stabilize in this level and the incremental growth comes from the revenue per subscription? Or how's that mix going to play out this year, do you believe?

Marcela MartinChief Financial Officer

Yes. Thank you for the question, Sterling. Look, I mean, we have grown unique subscriptions 15%. And this represents the 22nd consecutive quarter of growth overall.

And we typically tend to look at unique subscriptions together with ARPUS, ARPUS or average revenue per unique subscription has grown 6% year over year or 5.2% on an organic basis without Tock. So we think that we have plenty of opportunities to continue to grow domestically and internationally. We also see that cash retention is actually better than last year. And we are very excited about the fact that subscribers continue to do more online, and we continue to capture that value.

From the terms of seasonality, just to remind everyone, seasonality, the stronger quarter that we have is Q1. And that's the time that we tend to spend the most in branding, particularly in the past with the Super Bowl ads. So we are quite pleased with the growth that we have seen so far in our unique subscriptions. And as a reminder to everyone, because of the nature of the way that we count unique subscriptions, it a single count that could include multiple offerings and multiple offerings from both presence and commerce.

Sterling AutyJPMorgan Chase & Co. — Analyst

Great. Thank you.

Anthony CasalenaFounder and Chief Executive Officer

Salut. Can you hear me?

Marcela MartinChief Financial Officer

I think we lost the operator.

Anthony CasalenaFounder and Chief Executive Officer

Je ne sais pas. How do we get in touch with the operator?

Marcela MartinChief Financial Officer

I think his name is Christian. Are you there? Give it a minute, Anthony.

Anthony CasalenaFounder and Chief Executive Officer

Yes, we'll give it a second. Hopefully, he's able to reconnect. Chris, do you have another way to contact him?

Marcela MartinChief Financial Officer

We are trying.

Anthony CasalenaFounder and Chief Executive Officer

OK.

Marcela MartinChief Financial Officer

I really apologize to all of you on the call. We are trying to figure out what is going on. Apologies for that.

Operator

I apologize for the inconvenience. Our next question comes from the line of Ron Josey of JMP Securities. Your line is open.

Ron JoseyJMP Securities LLC — Analyst

Great. Thanks for taking the question, and glad everything's working here. I wanted Anthony, Marcela, to follow up on just commerce overall. Anthony, you were talking about Squarespace's six core verticals in commerce.

I think you talked about the ability to sell time, expertise, content, physical goods. Can you just talk maybe your last 12 to 18 months, just how this mix, how this call — all these ways of selling has evolved on Squarespace? Meaning, are we seeing more mixed of physical goods, understood that now scheduling is a bigger part? Just any insights on that would be helpful. And then Marcela, we're getting questions on just x Tock commerce growth, I think you said it was 50%. But that was down from 78%.

So maybe some slightly tougher comps in 2Q. But is this maybe some extended seasonality that you were getting questions on prior? Or anything else that would have driven this detail? Thank you, guys.

Anthony CasalenaFounder and Chief Executive Officer

I'm not sure how much we get — Marcela, how much do we get to breaking down the mix? I think I can say that some of the things are very new, right? Like member areas is very, very new. And so that's more of a bet on the future versus something that's a huge driver for us right now, but still something we find really important. The point is it's been growing very, very well. And of course, the main e-commerce business, you're starting to wrap on some of the COVID effects but remains incredibly strong, right? I mean, e-commerce and the ability to sell on our platform has been the biggest feature request for a decade.

And so we've really, always focused on it. Tock is new and growing, and we'll get benefits from the synergies there soon. Yes. Marcela, anything you'd like to add?

Marcela MartinChief Financial Officer

Well, I would also add that definitely, there are tough comps compared to last year, but we are quite excited with the growth that we have had. I mean, 50% of growth organically, it's a pretty good growth. And as I mentioned earlier also, we see growth on average revenue per subscription, about 6% or 5% on an organic basis, and cash retentions better than prior year. GMV growing 40%.

So definitely we are in the right path for our continued growth with all of the opportunities that we see ahead of us in the markets where we operate, which are quite large.

Ron JoseyJMP Securities LLC — Analyst

Great. Thank you.

Operator

Our next question comes from the line of Nat Schindler of Bank of America. Your line is open.

Nat SchindlerBank of America Merrill Lynch — Analyst

Yes. Anthony and Marcela, thank you for taking my call, and welcome the public markets, and all that. Just wait, don't worry about that dead airtime. It's not like the radio, no one will mind.

Going back, trying to understand and I know this is probably belaboring the point from Sterling and something that Marcela said earlier about seasonality. Really, what happened with COVID and trying to understand that number? And obviously, looking at revenue is not that helpful in the SaaS model because it's very blended across long periods. So if you look at bookings, we did see a fairly — I mean, it's really hard for me to know because I don't have quarters of booking data. But I have last quarter year over year, and that was like, I believe 28%.

And that seems to have gone down to 25%. Is that because Q2 last year during the height of COVID, there was a tough comp, people swarmed on? Help us out on figuring out what's going on there?

Marcela MartinChief Financial Officer

Sure. Thank you for that. Yes, bookings actually grew 23% year over year. And there are a few things about bookings.

First is that we are coming out of COVID with a tough comparable, because in Q2 2020 was just when the pandemic was starting, so a lot of the business were trying to figure out a way to get an online presence. So when you look at the net ads year over year, you will see that there is a larger than increase in Q2 2020 versus Q2 2021. Second is that, of course, Q1 is a month of the highest acquisition for us and good time to make the largest investment. But the other we actually use is annual run rate revenue, which has grown 28% year over year, reaching $778 million.

And then the last, I think, dynamic that is playing if with regard to bookings is that there has been a larger shift from subscription to non-subscription this quarter, as we have added Tock in the mix. And currently, 9% of the revenue represents non-subscription revenue, where at the end of 2020, only 4% represented non-subscription revenue. So overall, we do expect that bookings and annual run-rate revenue will remain strong for the rest of the year.

Nat SchindlerBank of America Merrill Lynch — Analyst

OK, but should this trend line that we saw from Q1 28% bookings revenue to 23% this quarter? Is that going to trend down as the revenue moderates some 31% this quarter down to your guidance level for the year? Or is it going to stabilize out and basically revenue is going to come closer and closer to bookings? Or I'm thinking your —

Marcela MartinChief Financial Officer

Droite. We believe that in the long term, bookings is going to come closer to revenue just because of the shift that we see in the subscription versus non-subscription business.

Nat SchindlerBank of America Merrill Lynch — Analyst

OK. Thank you.

Anthony CasalenaFounder and Chief Executive Officer

OK. Chris, was that the last one?

Marcela MartinChief Financial Officer

I think the operator —

Operator

Thank you for all your questions. I am now turning the call back over to Mr. Anthony Casalena.

Anthony CasalenaFounder and Chief Executive Officer

Thanks again for the great questions. Thank you, Marcela and Chris. Thank you to our employees for the strong quarter. I'll just leave you with this.

Squarespace is really in a unique position. We've got great revenue growth combined with great profitability. Really excited about the long term, amazing depth, and breadth of the products we sell. And so looking forward to interacting with you all in the years to come.

Thank you very much.

Duration: 61 minutes

Call participants:

Christopher ChiouHead of Investor Relations

Anthony CasalenaFounder and Chief Executive Officer

Marcela MartinChief Financial Officer

Siti PanigrahiMizuho Securities — Analyst

Trevor YoungBarclays Investment Bank — Analyst

Ken WongGuggenheim Securities — Analyst

Drew FosterCiti — Analyst

Sterling AutyJPMorgan Chase & Co. — Analyst

Ron JoseyJMP Securities LLC — Analyst

Nat SchindlerBank of America Merrill Lynch — Analyst

More SQSP analysis

All earnings call transcripts

This article represents the opinion of the writer, who may disagree with the “official” recommendation position of a Motley Fool premium advisory service. We’re motley! Questioning an investing thesis — even one of our own — helps us all think critically about investing and make decisions that help us become smarter, happier, and richer.



Source link

Un situation e-commerce permet de se lancer à moindres frais selon rapport aux entreprises classiques. De plus, vous avez la possibilité vous lancer autrement rapidement. La gestion d’un emplacement e-commerce ne demande pas de présence physique à un endroit précis, sauf peut-être quant à stockage et la préparation des commandes que vous pouvez tout à fait externaliser, mais également mieux si vous ne possédez pas de convenance (on en parlera plus tardivement dans l’article).