Un magasin d'occasion de longue date à Bangor fait malheureusement faillite


Toutes les bonnes choses ont une fin à un moment donné.

Ces jours-ci, avec toute la construction de routes partout, j'ai dû faire preuve d'un peu de créativité ces derniers temps dans le choix de mon itinéraire de retour du travail. Certains jours, je peux rentrer directement à la maison, d'autres jours, je finis par devoir parcourir quelques kilomètres supplémentaires pour pouvoir me verrouiller sur l'itinéraire le plus rapide possible.

Récemment, alors que je conduisais dans Main Street à Bangor, je suis passé devant le magasin d'occasion Serendipitous II, sur Main Street, en face de McLaughlin's Seafood. Ma femme et moi nous sommes arrêtés à quelques reprises au fil des ans et avons toujours apprécié le magasin accueillant, sinon à l'étroit. Chaque fois que nous sommes entrés, nous ne cherchons jamais rien de spécifique, mais repartons toujours avec quelque chose.

Un coup d'œil sur leur page Facebook a confirmé ce que j'ai vu.

Le jour où je passais par hasard, même si j'étais seul dans la voiture, j'ai dit à haute voix : "NOOOOOOOOOOOOOOO !!!! Pas Eux !!!" J'ai vu une pancarte à l'avant qui disait qu'ils avaient une vente pour cessation d'activité. Leur page Facebook avait un message disant qu'ils la fermaient après 11 ans d'activité.

Cependant, il ne dit pas exactement quand cette fermeture aura lieu. Il se peut qu'ils continuent pendant un certain temps pour essayer de déplacer autant d'inventaire que possible avant de l'appeler un jour. Mais mec… quel coup de pied dans les dents pour ce domaine. J'adore les friperies, et cela a toujours été un favori. Peut-être pas assez de gens ont-ils ressenti la même chose ?

En tout cas, les jours de Serendipitous II sont comptés. donc si vous êtes un fan du magasin, ou si vous n'y avez jamais mis les pieds auparavant, c'est le moment d'entrer et de les découvrir. Bientôt, il sera trop tard.

50 marques célèbres qui n'existent plus

LIRE LA SUITE: Voir 50 emplois à distance qui peuvent bien payer

Voici 50 de vos chaînes de magasins préférées qui n'existent plus.



Source link

Un conjoncture e-commerce permet de se lancer à moindres frais en rapport aux entreprises classiques. De plus, vous avez la possibilité vous lancer autrement rapidement. La contrôle d’un endroit commerce électronique ne demande pas de présence physique à un endroit précis, sauf peut-être quant à stockage et la préparation des commandes que vous pouvez tout à fait externaliser, ou bien mieux si vous ne possédez pas de approvisionnement (on en parlera plus tard dans l’article).