Stockly permet aux sites Web de commerce électronique de vendre des articles en rupture de stock à partir d'un inventaire partagé – TechCrunch


Rencontrez Stockly, une startup française qui synchronise l'inventaire de divers sites Web de commerce électronique. Lorsque vous voyez un article en rupture de stock sur un site Web de commerce électronique, il est probable que vous quittiez ce site Web et essayiez de trouver le même article sur un autre site.

Si vous exploitez un site Web de commerce électronique, Stockly vous permet de vendre des articles même lorsqu'ils sont actuellement en rupture de stock. La startup trouve automatiquement un fournisseur tiers Stockly avec cet article spécifique.

La commande passera et sera envoyée directement par ce fournisseur. Stockly dit à ses partenaires d'utiliser des emballages neutres afin que le consommateur final ne soit pas confus.

Cela pourrait être particulièrement utile pour les petites entreprises de commerce électronique qui ne disposent pas d'un marché sain de détaillants tiers. Par exemple, Amazon peut déjà vous vendre un article en rupture de stock si un fournisseur a répertorié cet article spécifique sur le propre marché d'Amazon. Mais ce n'est pas le cas pour la plupart des sites de commerce électronique.

Le principal défi pour Stockly est qu'il doit trier différents formats de catalogue et faire correspondre les différents inventaires des différents détaillants. Il se concentre d'abord sur les vêtements. Lorsqu'une commande est acheminée via Stockly, il sélectionne un fournisseur spécifique en fonction de différents critères, tels que la logistique, le délai de livraison et les données historiques.

Jusqu'à présent, Stockly a travaillé avec les Galeries Lafayette, Go Sport, Foot Shop et d'autres. La startup a récemment levé un tour de table de 6 millions de dollars (5,1 millions d'euros) auprès d'Idinvest Partners, Daphni, Techstars, Guillaume Pousaz, PDG de Checkout.com et divers business angels.

Avec ce tour de table, la société prévoit d'étendre son équipe à 20 personnes, d'ajouter de nouveaux clients et d'itérer son produit.



Source link

Un site commerce électronique permet de se lancer à moindres frais en rapport aux entreprises classiques. De plus, vous avez la possibilité vous lancer autrement rapidement. La maîtrise d’un état commerce électronique ne demande pas de présence physique à un endroit précis, sauf peut-être quant à stockage et la préparation des commandes que vous pouvez tout à fait externaliser, mais aussi mieux dans l’hypothèse ou vous ne possédez pas de stock (on en parlera plus tard dans l’article).