L'action WISH a un potentiel à long terme car elle remplit une niche vitale


IPO récemment ContextLogic (NASDAQ :SOUHAITER), propriétaires du site Web de commerce électronique Wish.com, n'a pas été idéal pour les investisseurs à la recherche d'un pop à court terme. L'action WISH est devenue publique à 24 $ l'action et a immédiatement clôturé son premier jour de bourse à 20 $. L'action a grimpé à 32 $ au départ, mais a suivi une tendance à la baisse depuis qu'elle a atteint un creux historique de 8 $ par action.

Le logo et les informations de l'application mobile Wish (WISH) sont affichés sur un smartphone.

Source : sdx15 / Shutterstock.com

L'action WISH se négocie toujours avec une remise de plus de 50 % par rapport à son prix d'introduction en bourse. Je voudrais examiner si maintenant serait un bon point d'entrée pour les investisseurs axés sur le long terme.

Wish.com a une forte proposition de valeur à long terme

Alors, qu'est-ce que Wish.com exactement ? Wish est un e-commerce en ligne axé sur la recherche d'articles extrêmement abordables. Le site fonctionne sur un modèle axé sur le mobile et basé sur la découverte, dans le sens où son expérience d'achat principale repose sur un flux de produits hautement personnalisé. Cela signifie que lorsqu'un utilisateur entre sur la plate-forme, il voit un éventail de suggestions de produits. Ces suggestions sont motivées par les algorithmes propriétaires de l'entreprise et la technologie des mégadonnées.

L'entreprise a très bien utilisé le flux de produits personnalisé pour créer une « intention d'achat ». C'est le contraire des sites Web de commerce électronique traditionnels qui reposent sur une intention d'achat prédéterminée où les utilisateurs se rendraient sur un site avec une idée préconçue de ce qu'ils veulent acheter. Ils peuvent obtenir des suggestions du site, mais le principal moteur reste l'intention d'achat initiale.

L'approche de ContextLogic encourage les utilisateurs à découvrir des produits et à acheter des articles auxquels ils n'avaient peut-être pas pensé au départ. C'est similaire à la façon dont les gens traînent ou se promènent dans un centre commercial, puis se retrouvent avec une multitude d'articles qui ont attiré leur attention. L'entreprise vise à recréer en ligne l'expérience de «chasse au trésor» ou de «chasse aux bonnes affaires» de magasins comme TJ Maxx (NYSE :TJX) ou alors Maréchaux.

Il y a des signes clairs que cette approche trouve un écho auprès des consommateurs. La société rapporte que plus de 70 % de ses ventes n'impliquent pas de requête de recherche. ContextLogic rapporte que les utilisateurs passent 9 minutes par jour sur la plateforme. Cela laisse suffisamment de temps à la plate-forme pour présenter aux utilisateurs des produits qu'ils pourraient apprécier. Cela implique également que la navigation sur Wish.com est une habitude agréable.

La clé pour permettre ce type d'achat impulsif est d'avoir des articles extrêmement abordables. La plupart des marchands de l'entreprise sont basés en Chine, offrant à la plate-forme un large éventail de produits de qualité à des prix bon marché. Bien que cela présente certainement des inconvénients, je pense que ContextLogic s'est trouvé un créneau approprié qui pourrait s'avérer extrêmement lucratif à long terme.

La dynamique de croissance de ContextLogic se poursuit

L'application Wish de ContextLogic a été l'application d'achat mondiale la plus téléchargée sur la base des données de Tour de capteur. En 2021, le site comptait environ 101 millions d'utilisateurs actifs, dont 61 millions sont considérés comme des « acheteurs actifs ». La société a augmenté son chiffre d'affaires du premier trimestre 2021 de 75 %, passant de 440 millions de dollars au premier trimestre 2020 à 772 millions de dollars.

Briser cette croissance des revenus Les revenus du marché ont augmenté de 37 %, passant de 384 millions de dollars à 527 millions de dollars d'une année sur l'autre. Le principal moteur de revenus pour ce trimestre est cependant l'activité logistique de l'entreprise qui a augmenté de 388 %, passant de 56 millions de dollars à 245 millions de dollars. Cela est principalement dû à l'adoption par les commerçants de l'offre logistique de l'entreprise. Il est extrêmement important d'avoir plus de commerçants et de développer ce côté de l'entreprise, car l'entreprise réalise de plus grandes économies d'échelle. Nous avons vu à quel point ce programme était important pour Amazone (NASDAQ :AMZN) en développant sa propre offre Expédié par Amazon. Le fait que les commerçants aient adopté l'offre de Wish est un bon signe.

Malgré l'excellent chiffre d'affaires, Wall Street a été déçu par le résultat trimestriel de ContextLogic. La société a annoncé une perte de 0,21 $ par action au premier trimestre, une perte supérieure aux estimations du consensus. La perte d'EBITDA de la société est passée de 51 millions de dollars à 79 millions de dollars. Cependant, ce genre de réflexion est incroyablement myope. À juste titre, tous les vendeurs à découvert de Wall Street ont été rapidement punis par Reddit et la foule des commerçants de mèmes.

À emporter pour les investisseurs

À mon avis, ContextLogic a une proposition de valeur claire et une voie à suivre pour poursuivre sa croissance rapide. La plate-forme de l'entreprise fait appel à la psychologie humaine du shopping et répond à un besoin autrefois occupé par les centres commerciaux de brique et de mortier. De plus, l'action Wish se négocie à un ratio cours/ventes très raisonnable de 2,6x. La société est un peu un achat spéculatif, mais je pense qu'il y a une place dans un portefeuille axé sur la croissance pour les actions Wish.

A la date de parution, Joseph Nograles ne détenait (directement ou indirectement) aucune position sur les titres mentionnés au présent article. Les opinions exprimées dans cet article sont celles de l'auteur, sous réserve des directives de publication d'InvestorPlace.com.



Source link

Pourquoi créer une vitrine sur le web ?

Il n’a des fois été aussi facile de lancer un rang web commerce électronique de nos jours, il assez de voir le nombre de plateformes web commerce électronique en France pour s’en rembourser compte. En effet, 204 000 plateformes web actifs en 2016. En 10 ans, le nombre de websites a été fois 9. Avec l’évolution des technologies, les médias à grand coup d’histoire de succès story, (si dans l’hypothèse ou nous-mêmes vous assure, je suis aussi tombé dans le panneau) le e-commerce est longtemps été vu tel que un eldorado. Du coup, une concurrence accrue a vu le journée dans de nombreuses thématiques.