ProSieben améliore ses perspectives alors que le divertissement et le commerce électronique renforcent le premier trimestre


Globe Newswire

EDF: CHIFFRE D'AFFAIRES DE 21,9 Mds €, + 6,2% org. ; ORIENTATIONS 2021 ET AMBITIONS 2022 CONFIRMÉES

COMMUNIQUE DE PRESSE 12 mai 2021 INFORMATIONS FINANCIERES AU 31 MARS 2021 CHIFFRE D'AFFAIRES DE 21,9 Mds €, EN HAUSSE DE 6,2% org. (1) ORIENTATIONS 2021 ET AMBITIONS 2022 CONFIRMÉES Faits marquants Les discussions sur la réforme Arenh et la réorganisation d'EDF sont en cours entre l'État français et la Commission européenne et restent difficiles. Il n'y a toujours pas de certitude sur le moment et l'issue de ces discussions. Éolien Offshore Renouvelable: lancement de la construction du parc de Courseulles-sur-Mer (448 MW) Solaire et stockage: Trois contrats pour des projets solaires attribués à New York (303 MW) Attribution et lancement de la construction d'une centrale solaire de 300 MW en Arabie Saoudite ( Jeddah) Accélération du développement au Kenya dans le solaire distribué et hors réseau avec l'acquisition de 50% d'Econet Energy Kenya et de Bboxx Kenya Arrêté ASN nucléaire du 23 février 2021 sur les conditions de poursuite de l'exploitation des réacteurs de 900 MW au-delà de 40 ans Flamanville 3 (2 ): Approbation par l'ASN du processus de réparation de 8 soudures de pénétration sur le circuit secondaire principal à l'aide de robots télécommandés Royaume-Uni: redémarrage temporaire de Hinkley Point B et Hunterston B avant l'arrêt définitif; Prolongation de 3 mois de l'arrêt de Sizewell B jusqu'en août 2021 Inde: soumission d'une offre technique et commerciale contraignante pour la construction de six EPR (3) sur le site de Jaitapur Processus de sortie des centrales au charbon en Europe France: arrêt du charbon du Havre – centrale électrique au 31 mars 2021 (4) Royaume-Uni: arrêt de la centrale West Burton A prévu en septembre 2022, deux ans avant l'échéance fixée par le gouvernement britannique pour les centrales au charbon Réalisations ESG EDF référencé sur «CAC 40 ESG» , le nouvel indice boursier regroupant 40 entreprises socialement responsables Gouvernance climatique renforcée: le groupe EDF a nommé un représentant Climat au sein du Conseil d'Administration Bonne gestion du parc de production tout au long de la crise sanitaire en France Extrême coup de froid au Texas: pas d'effet significatif sur le Groupe Résultat net selon les premières estimations Mobilité électrique & Innovation Pod Point (Royaume-Uni): près de 110000 bornes de recharge à fin mars 2021 (plus de 13000 stations déployées au T1 2021, soit une augmentation d'environ 50% par rapport à la moyenne 2020) Blockchain: émission obligataire de la BEI (Banque européenne d'investissement) réalisée via Ethereum (5), sur la base de solutions développées par Exaion, filiale d'EDF. Premier succès commercial pour cette start-up, incubée au sein du programme EDF Enedis Linky: environ 90% des compteurs intelligents installés à fin mars (31,2 millions) Plan de cession Clôture de la vente Edison Norge (activité E&P en Norvège) Clôture de la vente IDG (gaz réseau de distribution en Italie) Signature d'un accord contraignant pour la vente de la centrale à gaz de West Burton B et de son stockage de batteries au Royaume-Uni Négociations exclusives pour la vente de la filiale de Dalkia, Wastenergy (ex TIRU) Situation sanitaire EDF reste pleinement mobilisé pour assurer la continuité des activités tout en maintenant des mesures de protection renforcées des salariés et des prestataires Orientation 2021 et ambitions 2022 confirmées (6) Objectifs 2021 EBITDA (7)> ​​17 Mds € Dette financière nette / EBITDA (7) <3x Ambitions 2022 Charges opérationnelles (8) réduction entre 2019 et 2022 500 M € Cessions Groupe 2020-2022 (9) ~ 3 Md € Dette financière nette / EBITDA (7) ~ 3x Dividende Taux de distribution cible du résultat net hors éléments non récurrents (10) 2021 & 2022 45 % -50% L'État français s'est engagé à opter pour le versement d'un dividende en actions au titre de l'exercice 2021 Variation du chiffre d'affaires du groupe EDF (en millions d'euros) T1 2020 retraité (1) T1 2021 Variation organique (%) (2) France – Génération et activités de fourniture 8440 8834 +3,9 France – Activités réglementées 5115 5598 +9,4 EDF Renouvelables 396437 +14,4 Dalkia 1244 1350 +7,9 Framatome 794728 -6,2 Royaume-Uni 2748 2689 -0,9 Italie 1715 2029 +18,5 Autres activités internationales 727693 -0,3 Autres activités 664 891 +35,1 Éliminations intersectorielles (1142) (1300) – Total Groupe 20701 21949 +6,2 Le chiffre d'affaires du Groupe au premier trimestre 2021 a augmenté par rapport au premier trimestre 2020. Le chiffre d'affaires a été soutenu par les indexations tarifaires positives en France et les meilleurs prix de l'électricité et du gaz conditions. Cependant, l'évolution favorable des prix du gaz a eu un impact limité sur l'EBITDA. Les ventes ont bénéficié de conditions climatiques favorables et d'une bonne performance d'EDF Trading. Variation du chiffre d'affaires du Groupe par segment France – Activités de production et de fourniture (en millions d'euros) T1 2020 T1 2021 Variation organique (%) Chiffre d'affaires (3) 8440 8834 +3,9 Chiffre d'affaires en France – Les activités de production et de fourniture s'élèvent à 8834 millions d'euros au premier trimestre 2021, en hausse de 3,9% en organique par rapport au premier trimestre 2020. Les ventes ont augmenté du fait d'effets prix de l'énergie favorables pour un montant estimé à 116 millions d'euros (4), principalement en raison de la hausse du tarif de vente réglementé (dont le rattrapage prix de 2019) de 3% (HT) au 1er février 2020 et de 1,93% (HT) au 1er février 2021. Les conditions de marché en aval ont eu un impact positif sur le chiffre d'affaires pour un montant estimé à 150 millions d'euros. Malgré l'impact négatif de l'érosion des ventes d'électricité aux clients finaux, les ventes ont bénéficié de la rémunération des capacités plus élevée dans les offres aux clients finaux liée à la hausse des prix observée lors des enchères de capacités 2020. La revente d'obligations d'achat a augmenté d'environ 132 millions d'euros sous l'effet positif des prix spot. Cependant, l'impact sur l'EBITDA a été neutre. La production nucléaire ressort à 99,2 TWh, en baisse de 2,0 TWh par rapport au premier trimestre 2020, en raison principalement de l'arrêt des deux réacteurs de Fessenheim (-3,0 TWh). La production hydroélectrique (5) s'élève à 13,7 TWh, en hausse de 1,7% (+ 0,2 TWh) par rapport au premier trimestre 2020. La baisse de la production nucléaire, partiellement compensée par une légère augmentation de la production hydroélectrique, a représenté un effet volume négatif avec un 113 millions d'euros (2) impact sur le chiffre d'affaires par rapport au premier trimestre 2020. France – Activités régulées (6) (en millions d'euros) T1 2020 T1 2021 Variation organique (%) Chiffre d'affaires (7) 5115 5598 +9,4 Chiffre d'affaires France – Réglementé Les activités se sont élevées à 5 598 millions d'euros au premier trimestre 2021, en hausse de 9,4% en organique par rapport au premier trimestre 2020. L'effet prix positif de 158 millions d'euros s'explique principalement par l'indexation favorable de TURPE 5 (8) au 1er août 2020. Le chiffre d'affaires a bénéficié d'une météo plus favorable par rapport au premier trimestre 2020 particulièrement doux (environ 189 millions d'euros) et de l'augmentation des services de raccordement au réseau (environ 56 millions d'euros). Energies Renouvelables EDF Renouvelables (en millions d'euros) T1 2020 T1 2021 Variation organique (%) Chiffre d'affaires (9) 396437 +14,4 Le chiffre d'affaires d'EDF Renouvelables ressort à 437 millions d'euros au premier trimestre 2021, reflétant une croissance organique de 14,4% par rapport au premier trimestre 2020. Cette tendance positive est notamment alimentée par le secteur du solaire distribué aux Etats-Unis, avec un impact limité au niveau de l'EBITDA. Les ventes de production reculent légèrement, de 1,3%, en raison de conditions de vent moins favorables en Europe en 2021. Les mises en service fin 2020 et début 2021 ne compensent que partiellement ces effets défavorables. Les volumes générés s'élèvent à 4,2 TWh à fin mars 2021 (en baisse de 2,9% en organique par rapport au premier trimestre 2020). La capacité nette installée d'EDF Renouvelables a augmenté par rapport à fin décembre 2020 grâce aux mises en service en 2021, pour un total de 9,2 GW (+ 0,5 GW). La vague de froid extrême au Texas n'a pas eu d'impact significatif sur les ventes. Cependant, EDF Renouvelables a été obligée d'acheter de l'énergie à des prix très élevés afin d'honorer ses engagements contractuels. Renouvelables Groupe (10) (en millions d'euros) T1 2020 T1 2021 Variation (%) Variation organique (%) Chiffre d'affaires (1) 1206 1721 +42,7 +44,5 Le chiffre d'affaires des énergies renouvelables au niveau du Groupe s'est élevé à 1721 millions d'euros au premier trimestre 2021, en hausse de 44,5% en bio. Cette évolution reflète principalement l'impact de la forte hausse des prix spot de l'électricité (utilisée par convention pour valoriser la production hydroélectrique (11)) et une légère augmentation de la production (+ 0,5 TWh). Compte tenu de la politique de couverture, la valorisation de la production hydroélectrique supplémentaire a eu un impact positif limité sur le chiffre d'affaires et l'EBITDA du Groupe. Le portefeuille brut de projets éoliens et solaires en construction a atteint un nouveau record et s'établit à 8,1 GW bruts (2,1 GW éolien terrestre, 2,1 GW éolien offshore et 3,9 GW solaire) à la fin du premier trimestre 2021. Services énergétiques Dalkia (en millions d'euros) T1 2020 T1 2021 Variation organique (%) Chiffre d'affaires (12) 1244 1350 +7,9 Le chiffre d'affaires du segment Dalkia s'est élevé à 1350 millions d'euros au premier trimestre 2021, en hausse de 7,9% en organique par rapport au premier trimestre L'augmentation des ventes résulte principalement de la forte hausse des prix de l'essence par rapport au premier trimestre de 2020. Les ventes ont également été soutenues par des conditions météorologiques favorables, en raison de conditions proches de la normale en 2021 par rapport à un premier trimestre de 2020 modéré. a eu un impact limité sur l'EBITDA. Dalkia a remporté un contrat pour la création d'un réseau de chaleur renouvelable dans la ville d'Issoire (40 bâtiments), utilisant la chaleur des déchets et de la biomasse. Dans le secteur de la santé, Dalkia a signé un contrat d'exploitation de maintenance de huit ans avec l'hôpital W. MOREY de la ville de Châlons-sur-Saône. Groupe Energy Services (13) (en millions d'euros) T1 2020 T1 2021 Variation (%) Variation organique (%) Chiffre d'affaires (1) 1564 1720 +10,0 +8,8 Le chiffre d'affaires du Groupe Energy Services s'élève à 1720 millions d'euros au premier trimestre 2021, en hausse de 8,8% en organique grâce à la forte hausse des prix du gaz reflétée dans les ventes de Dalkia. Les ventes ont également été soutenues par la croissance des activités de services en France et en Italie. Framatome (en millions d'euros) T1 2020 T1 2021 Variation organique (%) Chiffre d'affaires (14) 794728 -6,2 Chiffre d'affaires contributif du groupe EDF 512405 -17,6 Framatome réalise un chiffre d'affaires de 728 millions d'euros au premier trimestre, en baisse de 6,2% en organique base. La baisse résulte principalement d'effets de timing défavorables au premier trimestre 2021 en raison de l'échelonnement des livraisons d'assemblages combustibles sur l'année, notamment pour l'EPR de Taishan. Framatome s'est engagé aux côtés de TVO et AREVA dans le chargement de combustible de l'EPR Olkiluoto 3 en Finlande, autorisé depuis le 26 mars 2021. Framatome a renforcé ses positions en Europe par l'acquisition de l'activité de contrôle-commande d'Evopro Nuclear and Process Automation ( NPA) Kft en Hongrie. Dans le cadre de l'appel à projets de soutien aux investissements et à la modernisation de l'industrie nucléaire, trois projets Framatome ont été sélectionnés et seront soutenus par le plan de relance de France Relance. Royaume-Uni (en millions d'euros) T1 2020 T1 2021 Variation organique (%) Chiffre d'affaires (15) 2748 2689 -0,9 Au Royaume-Uni, le chiffre d'affaires s'élève à 2689 millions d'euros au premier trimestre 2021, en baisse de 0,9% en organique par rapport au premier trimestre 2020. Cette évolution est principalement imputable à une contraction de la consommation des clients industriels et professionnels. L'activité d'approvisionnement a bénéficié d'une augmentation des volumes de consommation des clients résidentiels, du fait notamment du froid et de la reprise d'un portefeuille clients. La production nucléaire s'est élevée à 10,5 TWh, en baisse de 1,4 TWh par rapport au premier trimestre 2020 suite à l'arrêt prolongé des réacteurs Hinkley Point B et à l'arrêt prévu du réacteur 1 à Torness. Les réacteurs Dungeness B sont toujours hors ligne. La production thermique est en baisse de 1,0 TWh en raison du contexte de prix. Italie (en millions d'euros) T1 2020 retraité (16) T1 2021 Variation organique (%) Chiffre d'affaires (1) 1715 2029 +18,5 Le chiffre d'affaires s'élève à 2029 millions d'euros au premier trimestre 2021, en hausse de 18,5% en organique par rapport à 2020 premier trimestre. Les ventes des activités gaz ont augmenté de 272 millions d'euros grâce à la hausse des prix spot du gaz sur le marché de gros, tant en amont qu'en aval, mais avec un impact limité sur l'EBITDA. Les ventes des activités d'électricité sont en hausse de 44 millions d'euros en lien avec un effet prix positif limité lié à l'indexation des contrats dans un contexte de hausse des prix spot de l'électricité sur le marché de gros. L'activité d'approvisionnement a bénéficié d'une légère augmentation du portefeuille clients et d'une augmentation des volumes de gaz vendus aux clients professionnels. De plus, la production thermique est en hausse par rapport au premier trimestre 2020, marqué par une indisponibilité technique, et les services auxiliaires se sont bien comportés. La production éolienne a également augmenté au cours du trimestre. Autres développements: Acquisition des 70% restants dans E2i Energie Speciali (674 MW) Rehaussement par Moody's de la notation d'Edison de Baa3 à Baa2 Autre international (en millions d'euros) T1 2020 T1 2021 Variation organique (%) Chiffre d'affaires (17) 727693 – 0,3 dont Belgique 539512 -6,1 dont Brésil 130139 +32,3 Le chiffre d'affaires du segment Autres International s'est établi à 693 millions d'euros au premier trimestre 2021, en baisse de 0,3% en organique par rapport au premier trimestre 2020. En Belgique (18), le chiffre d'affaires est en baisse de 33 millions d'euros en organique (-6,1%) reflétant une baisse des prix à terme en 2020. L'indexation annuelle des contrats (notamment pour la clientèle résidentielle), qui se fait progressivement tout au long de l'année, ne mais reflètent pleinement la récente hausse des prix du gaz sur les marchés de gros. Cependant, les ventes ont bénéficié de l'augmentation des volumes de gaz vendus aux clients résidentiels résultant d'un effet météo plus favorable qu'au premier trimestre 2020 et de la croissance des volumes vendus aux clients professionnels et industriels. Le développement de l'éolien progresse avec une puissance installée nette de 551 MW (19) à fin mars 2021. Au Brésil, le chiffre d'affaires progresse de 42 millions d'euros en organique (+ 32,3%), principalement en raison de la réévaluation de 25% du contrat d'achat d'électricité (PPA) de novembre 2020 pour l'usine EDF Norte Fluminense, en ligne avec l'indexation sur les prix du gaz et avec l'évolution de la taxe ICMS (20) (sans impact sur l'EBITDA). L'effet de change a été défavorable au premier trimestre, le real brésilien reculant face à l'euro. Autres activités (en millions d'euros) T1 2020 T1 2021 Variation organique (%) Chiffre d'affaires (21) 664891 +35,1 Dont activités gaz 252377 +49,6 Y compris EDF Trading 303396 +31,7 Le chiffre d'affaires des Autres activités s'élève à 891 millions d'euros en au premier trimestre 2021, en hausse de 35,1% en organique par rapport au premier trimestre 2020. Les ventes des activités gaz du Groupe progressent de 49,6% par rapport au premier trimestre 2020 dans un contexte d'évolution très favorable des prix du gaz sur le marché de gros et une meilleure utilisation des capacités du Groupe. Cependant, ces effets ont eu un impact limité dans l'EBITDA. Le chiffre d'affaires d'EDF Trading s'établit à 396 millions d'euros, en hausse de 31,7% en organique par rapport au premier trimestre 2020 dans un contexte de forte volatilité des activités de trading aux Etats-Unis et en Europe. Principaux faits marquants (22) depuis l'annonce des résultats annuels 2020 Nucléaire  EDF a soumis à l'opérateur nucléaire indien NPCIL l'offre technique et commerciale contraignante de la France pour la construction de six EPR sur le site de Jaitapur (voir PR du 23 avril 2021). Renewables (23) EDF Renewables North America a remporté trois contrats pour des projets solaires à New York (voir PR du 5 mai 2021) .EDF Renewables a mis en service un complexe éolien de 344 MW au Brésil (voir PR du 5 mai 2021). Le parc éolien du Royaume d'Arabie saoudite a atteint la moitié de sa construction (voir PR du 12 avril 2021) .Le consortium Masdar-EDF Renewables-Nesma a atteint la clôture financière et a commencé la construction d'un projet solaire de 300 MW en Arabie saoudite (voir PR du 12 avril 2021) Les groupes EDF et SNCF ont signé leur premier contrat d'achat d'électricité renouvelable pour une durée de 20 ans (voir PR du 7 avril 2021) .Lancement du projet de centrale photovoltaïque de l'aéroport de Deauville-Normandie (voir PR du 26 mars 2021). EDF Renewables va construire un nouveau projet photovoltaïque au sol dans le département de la Vienne (voir PR du 5 mars 2021) EDF Renewables, Enbridge et wpd ont lancé la construction du parc éolien offshore du Calvados (voir PR du 22 février 2021) ). EDF Energy (24)  EDF a signé un accord contraignant pour la vente de la centrale CCGT de West Burton B à EIG (voir PR du 9 avril 2021). Edison (25 ans) Edison a finalisé la vente d'Infrastrutture Distribuzione Gas (IDG) à 2I Rete Gas pour 150 millions d'euros (voir PR du 30 avril 2021) .Moody's a relevé la note d'Edison de Baa3 à Baa2 en raison de l'amélioration du profil de risque et de la croissance des bénéfices de la société. et augmentation des flux de trésorerie (voir PR du 19 avril 2021) .Edison a finalisé la vente d'Edison Norge à Sval Energi pour une valeur de 374 millions USD (voir PR du 25 mars 2021). Autre Assemblée générale des actionnaires du 6 mai 2021: toutes les résolutions ont été adoptées (voir PR du 6 mai 2021) .Création de l'université des métiers du nucléaire (voir PR du 27 avril 2021) .Le Groupe EDF et Pôle Emploi s'engagent pour l'emploi et l'inclusion des jeunes (voir PR du 24 mars 2021) .Le groupe EDF a créé Datanumia, filiale spécialisée dans l'optimisation et la gestion de la consommation d'énergie (voir PR du 19 mars 2021). -activité réseau au Kenya (voir PR du 25 février 2021). Acteur majeur de la transition énergétique, le groupe EDF est une société énergétique intégrée active dans tous les métiers: production, transport, distribution, négoce d'énergie, vente d'énergie et services énergétiques. Le groupe EDF est un leader mondial des énergies bas carbone, ayant développé un mix de production diversifié basé principalement sur l'énergie nucléaire et renouvelable (y compris l'hydroélectricité). Elle investit également dans les nouvelles technologies pour accompagner la transition énergétique. La raison d’être d’EDF est de construire un avenir énergétique net zéro avec de l’électricité et des solutions et services innovants, pour contribuer à sauver la planète et favoriser le bien-être et le développement économique. Le Groupe intervient dans la fourniture d'énergie et de services à environ 37,9 millions de clients (1), dont 28,7 millions en France (2). Il a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 69,0 milliards d'euros en 2020. EDF est coté à la Bourse de Paris. Depuis 2018, les clients sont comptés par site de livraison. Un client peut avoir deux points de livraison: un pour l'électricité et un autre pour le gaz, y compris ÉS (Électricité de Strasbourg). Cette présentation ne constitue pas une offre de vente de titres aux États-Unis ou dans toute autre juridiction. Aucune confiance ne doit être accordée à l'exactitude, l'exhaustivité ou l'exactitude des informations ou opinions contenues dans cette présentation, et aucun des représentants d'EDF ne saurait être tenu pour responsable de toute perte résultant de l'utilisation de cette présentation ou de son contenu. Les informations financières trimestrielles ne font pas l’objet d’un rapport d’auditeur. Le présent document peut contenir des déclarations prospectives et des objectifs concernant la stratégie, la situation financière ou les résultats du Groupe. EDF considère que ces déclarations et objectifs prospectifs reposent sur des hypothèses raisonnables à la date de publication du présent document, lesquelles peuvent s’avérer inexactes et sont soumises à de nombreux risques et incertitudes. Il n'y a aucune certitude que les événements prévus auront lieu ou que les résultats attendus seront effectivement atteints. Les facteurs importants susceptibles de faire différer sensiblement les résultats, performances ou réalisations réels du Groupe de ceux envisagés dans ce document sont notamment: la mise en œuvre réussie des initiatives stratégiques, financières et opérationnelles d'EDF sur la base de son modèle économique actuel d'opérateur intégré, l'évolution du cadre concurrentiel et réglementaire des marchés de l'énergie, ainsi que les risques et incertitudes liés aux activités du Groupe, à son périmètre international, à l'environnement climatique, à la volatilité des prix des matières premières et des taux de change, aux évolutions technologiques et aux évolutions de l'économie . Des informations détaillées sur ces incertitudes et risques potentiels sont disponibles dans le Document de Référence Universel (URD) ​​d'EDF, déposé auprès de l'Autorité des Marchés Financiers (AMF) le 15 mars 2021, disponible sur le site Internet de l'AMF www.amf-france.org et sur le site d'EDF site internet www.edf.fr, ainsi que dans le rapport financier 2020, disponible sur le site internet d'EDF. EDF ne s'engage ni n'a aucune obligation à mettre à jour les informations prospectives contenues dans cette présentation pour refléter des événements ou circonstances imprévus survenant après la date de cette présentation. Ce communiqué de presse est certifié. Son authenticité peut être vérifiée sur medias.edf.com N'imprimez ce message qu'en cas de nécessité absolue. EDF SA 22-30, avenue de Wagram 75382 Paris cedex 08 Capital social de 1.549.961.789,50 € 552081317 R.C.S. Paris www.edf.fr CONTACTS Presse: +33 (0) 1 40 42 46 37 Analystes et investisseurs: +33 (0) 1 40 42 40 38 1 () Variation organique à périmètre, normes et taux de change comparables. 2 () Voir annexes T1 2021 sur Flamanville 3, pages 5 et 6. 3 () EDF n'est ni investisseur ni en charge de la construction. 4 () La centrale au charbon du Havre est arrêtée et mise en veille (arrêt garanti pluriannuel) depuis fin mars 2021 et sera déconnectée du réseau d'ici fin 2021. 5 () Ethereum est un protocole d'échange décentralisé qui permet aux utilisateurs de créer des contrats intelligents. 6 () Sous réserve d'impacts supplémentaires de restrictions sanitaires renforcées. 7 () Sur la base du périmètre et des taux de change au 01/01/2021. 8 () Somme des charges de personnel et autres charges externes. A périmètre, normes, taux de change et taux d'actualisation des retraites constants, hors inflation. Hors frais de vente des activités de services énergétiques et des services d’ingénierie nucléaire de Framatome et de projets spécifiques comme Jaitapur. 9 () Cessions signées ou réalisées: impact sur l’endettement économique du Groupe. 10 () Taux de distribution basé sur le résultat net hors éléments non récurrents, ajusté de la rémunération des obligations hybrides comptabilisée en capitaux propres. 1 () Les données publiées au titre de 2020 ont été retraitées de l’impact du changement de périmètre de la cession E&P d’Edison. La cession des activités E&P en Norvège a été clôturée en mars 2021. 2 () Variation organique à périmètre, normes et taux de change comparables. 3 () Répartition du chiffre d'affaires par segment, avant éliminations inter-segments. 4 () Les effets prix et volume sont calculés par convention sur la base du prix moyen couvert de la production d'électricité (nucléaire, hydraulique et thermique). 5 () Production hydroélectrique hors activités insulaires françaises avant déduction des volumes pompés. Pour information, après déduction des volumes pompés: 11,7 TWh à fin mars 2020 et 12,2 TWh à fin mars 2021. 6 () Activités réglementées incluant Enedis, ÉS et activités insulaires. 7 () Répartition du chiffre d'affaires par segment, avant éliminations inter-segments. 8 () Indexation de la distribution TURPE 5: + 2,75% au 1er août 2020. 9 () Répartition du chiffre d'affaires sur les segments, avant éliminations inter-segments. 10 () Pour la production d'énergie renouvelable optimisée au sein d'un portefeuille d'actifs de production plus large, notamment lié au parc hydroélectrique français après déduction des volumes pompés, le chiffre d'affaires est estimé, par convention, en valorisant la production générée aux prix du marché spot (ou à l'achat tarif d'obligation) sans tenir compte des effets de couverture, et inclure la valorisation de la capacité, le cas échéant. Cette convention est le meilleur reflet de l'utilisation du parc hydroélectrique et diffère de la convention utilisée en France – Activités de production et de fourniture, dans laquelle toute la production (nucléaire, hydroélectrique, thermique) est valorisée sur la base du prix moyen couvert pour le parc de production. 11 () Production après déduction de la consommation des volumes pompés. 12 () Répartition du chiffre d'affaires par segment, avant éliminations inter-segments. 13 () Le Groupe Energy Services comprend Dalkia, Citelum, CHAM et les activités de services d'EDF Energy, Edison, Luminus et EDF SA. Il s'agit notamment de l'éclairage public, des réseaux de chaleur, de la production décentralisée bas carbone basée sur les ressources locales, de la gestion de la consommation d'énergie et de la mobilité électrique 14 () Répartition du chiffre d'affaires par segment, avant éliminations inter-segments. 15 () Répartition du chiffre d'affaires par segment, avant éliminations inter-segments. 16 () Les données publiées au titre de 2020 ont été retraitées de l’impact du changement de périmètre de la cession E&P d’Edison. La cession des activités E&P en Norvège a été clôturée en mars 2021. 17 () Répartition du chiffre d'affaires par segment, avant éliminations intersectorielles. 18 () Luminus et EDF Belgique. 19 () Capacité nette au périmètre Luminus. La capacité éolienne installée brute est de 592 MW à fin mars 2021 contre 588 MW à fin décembre 2020. 20 () Imposto sobre Circulação de Mercadorias e Serviços, une taxe sur la circulation des biens et services au Brésil. 21 () Répartition du chiffre d'affaires par segment, avant éliminations inter-segments. 22 () La liste complète des communiqués de presse est disponible sur notre site Internet: www.edf.fr 23 () La liste complète des communiqués de presse est disponible sur notre site Internet: www.edf-renouvelables.com 24 () La liste complète des communiqués de presse communiqués de presse est disponible sur notre site Internet: www.edfenergy.com 25 () La liste complète des communiqués de presse est disponible sur notre site Internet: www.edison.it Pièce jointe PR Q1 2021 – Certifié VDEF



Source link

Pourquoi composer une boutique sur le web ?

Un emploi e-commerce donne l’opportunité de se lancer à moindres frais selon rapport aux entreprises classiques. De plus, vous avez la possibilité vous lancer bien plus rapidement. La contrôle d’un état e-commerce ne demande pas de présence physique à un endroit précis, sauf peut-être quant à stockage et la préparation des commandes que vous avez la possibilité tout à fait externaliser, mais aussi mieux si vous ne possédez pas de bienséance (on en parlera plus tardivement dans l’article).