Le secteur brésilien des énergies renouvelables offre des opportunités aux Saoudiens


RIYADH: Un nouveau rapport de la Chambre de commerce arabo-brésilienne (ABCC) a révélé plusieurs opportunités pour les investisseurs saoudiens cherchant à pénétrer le marché brésilien en investissant dans des secteurs clés.

Le rapport identifiait quatre industries principales dans lesquelles le Royaume avait précédemment investi: la fabrication de caoutchouc et de plastique, le stockage des aliments et autres activités de transport, la fabrication de produits chimiques et de machines et la fabrication de véhicules.

Rachel Andalaft, PDG de la société de recherche et de conseil Mangifera Analytics, a déclaré à Arab News que l'Arabie saoudite considérait traditionnellement le Brésil comme une «porte d'entrée possible vers le reste de l'Amérique latine».

«Les opportunités accrues du Brésil ont ouvert la porte aux Saoudiens pour investir dans divers marchés brésiliens – non seulement sur les marchés alimentaires en cours, mais aussi dans le pétrole et le gaz», a-t-elle déclaré.

Le Royaume importe plusieurs produits alimentaires du Brésil, principalement sous forme de viande et de café. L'Arabie saoudite était le premier importateur arabe de volaille du Brésil en janvier, avec 35 800 tonnes de volaille expédiées vers le Royaume.

En outre, en février de cette année, la Saudi Agricultural and Livestock Investment Co., une société par actions détenue par le fonds souverain, le Public Investment Fund (PIF), a conclu un accord avec le Brésilien Minerva Foods pour acquérir des actifs en Australie et a créé une entreprise commune pour la transformation et l'exportation de produits de viande bovine et d'agneau.

En outre, Andalaft a déclaré que le PIF proposerait des fonds à utiliser à Ferrograo, un chemin de fer crucial pour le Brésil. «Cela ira du Mato Grosso au Pará, couvrant environ 1 000 kilomètres pour un coût estimé à plus de 3 milliards de dollars», a-t-elle déclaré.

Selon Andalaft, les relations commerciales présentent un grand potentiel de croissance étant donné les complémentarités productives entre les deux pays, en particulier sur le marché émergent des énergies renouvelables au Brésil.

«Les opportunités de marché typiques sont réservées à des rendements à deux chiffres, allant au-delà d'un retour sur investissement de 18% pour les investisseurs capables de créer des structures de financement intelligentes», a-t-elle déclaré à propos des opportunités dans le secteur de l'énergie éolienne et solaire au Brésil.

Les relations commerciales arabo-brésiliennes devraient conserver une forte trajectoire de croissance à l'avenir, en particulier après que l'ABCC a annoncé en février son intention de créer un bureau international dans la capitale saoudienne de Riyad afin de capitaliser sur les échanges entre les deux pays.



Source link

Pourquoi confectionner un magasin online ?

Il n’a des fois été aussi facile de projeter un website e-commerce de à nous jours, il assez de voir le nombre de sites e-commerce en France pour s’en rendre compte. En effet, 204 000 websites actifs en 2016. En 10 ans, le nombre de sites est fois 9. Avec l’évolution des technologies, les média à grand coup d’histoire de succès story, (si dans l’hypothèse ou nous-mêmes vous assure, mon nom c’est aussi tombé dans le panneau) le commerce électronique est longuement été vu tel que un eldorado. Du coup, une concurrence accrue a vu le le jour dans de nombreuses thématiques.