Faire des choses que vous ne voulez pas faire sur 'Christine-ology'


Tous les mardis et jeudis, nous faisons un segment appelé Christine-ologie et le lundi, alors que je me suis assis pour travailler, j'ai décidé de dire ce que j'avais en tête et je l'ai fait à la place …

Ne détestez-vous pas devoir faire quelque chose que vous ne voulez pas faire ou que vous n’avez pas envie de faire?

Je devrais actuellement bloguer pour mon travail, mais à la place, j'écris ceci parce que techniquement, le but de Christine-ologie, parle de ce qui se passe dans mon cerveau, et mon cerveau dit BLOGGING VIS!

Cependant, je ne peux pas mettre ces pensées en action, à moins que je ne veuille être viré. À tout le moins, je recevrais une critique pour ne pas avoir fait une partie de ma description de poste, ce qui m'oblige à écrire deux articles par jour pour notre site Web, avec un minimum de 250 mots (chacun).

Est-il difficile? Non pas forcément. J'aime même écrire certaines des choses dont je parle. Mais le problème est que… cela ressemble à des devoirs. C’est quelque chose que je dois faire, quoi qu’il arrive, avant la fin de la journée. Vous vous souvenez de ce sentiment… rentrer de l'école, prendre une collation et regarder vos émissions préférées comme Power Rangers de Mighty Morphin ou TRL … Quoi que ce soit pour éviter de faire vos devoirs. Mais, finalement, vous deviez le faire.

C’est à cela que ressemble le fait d’écrire deux histoires par jour.

Il y a des jours où mon cerveau n'est tout simplement pas aussi vif, d'autres jours où je ne veux pas réfléchir, et d'autres jours où je ne suis tout simplement pas d'humeur. Mais je suppose que c’est parfois ce qui fait d’un travail un travail, même si nous aimons ce que nous faisons.

Qu'en est-il de votre travail mais que vous n'avez pas envie de faire la plupart du temps?

LIRE LA SUITE: Voir 50 emplois à distance qui peuvent bien payer



Source link

Pourquoi composer une vitrine online ?

On voit clairement qu’il est plausible de se lancer dépourvu argent et inconscient technique particulière. Je vous conseille de vous lancer en dropshipping strictement ne pas mettre trop d’argent sur votre site. Il vous faut rigoureusement avoir un budget marchéage pour fonder venir les internautes sur votre boutique : c’est le nerf de la guerre. Car comme je l’ai dit, vous pouvez avoir la plus belle boutique. Sans trafic, vous ne ferez ne de chiffre d’affaires. Une fois que vous aurez testé, votre marché vous pourrez alors faire l’acquisition de un stock.