Adobe publie la dernière mise à jour pour Flash Player, IT News, ET CIO


New Delhi: Avant de faire ses adieux à l'emblématique Flash Player, le géant du logiciel Adobe a publié la dernière mise à jour du plugin Flash Player.

Adobe cessera de prendre en charge Flash le 31 décembre et empêchera le contenu Flash de s'exécuter le 12 janvier.

"Aujourd'hui marque la dernière version prévue de Flash Player pour toutes les régions en dehors de la Chine continentale. Nous souhaitons prendre un moment pour remercier tous nos clients et développeurs qui ont utilisé et créé un contenu Flash Player incroyable au cours des deux dernières décennies", a déclaré Adobe dans une mise à jour mercredi.

"Nous sommes fiers que Flash ait joué un rôle crucial dans l'évolution du contenu Web à travers l'animation, l'interactivité, l'audio et la vidéo. Nous sommes ravis d'aider à mener la prochaine ère d'expériences numériques".

Adobe a recommandé à tous les utilisateurs de désinstaller immédiatement Flash Player pour aider à protéger leurs systèmes.

"Certains utilisateurs peuvent continuer à voir des rappels d'Adobe pour désinstaller Flash Player de leur système", a informé la société.

Annoncé pour la première fois en juillet 2017, Adobe avait annoncé qu'il cesserait de mettre à jour et de distribuer Flash Player après le 31 décembre 2020 en raison de la diminution de l'utilisation de la technologie et de la disponibilité d'options meilleures et plus sécurisées telles que HTML5, WebGL et WebAssembly.

Microsoft a annoncé la fin du support d'Adobe Flash Player sur Microsoft Edge et Internet Explorer 11 à la fin de l'année.

Certaines entreprises clientes peuvent encore avoir besoin d'une assistance commerciale et d'une licence Flash Player au-delà de 2020 pour exécuter des systèmes d'entreprise internes.



Source link

Pourquoi créer une vitrine sur le web ?

Il n’a à la saint-glinglin été aussi facile de projeter un website commerce électronique de nos jours, il suffit de voir le nombre de plateformes web commerce électronique en France pour s’en renvoyer compte. En effet, 204 000 plateformes web actifs en 2016. En 10 ans, le taux le montant le pourcentage de websites a été multiplié par 9. Avec l’évolution des technologies, média à grand coup d’histoire de succès story, (si dans l’hypothèse ou nous-mêmes vous assure, moi c’est aussi tombé dans le panneau) le commerce électronique a longtemps été vu tel que un eldorado. Du coup, une concurrence accrue est vu le jour dans thématiques.