La vérification des données vise l'intégration


L'onboarding à distance est désormais la règle, et non l'exception, et les attitudes des consommateurs à l'égard de ce processus se solidifient rapidement en un ensemble d'attentes expérientielles qui doivent être satisfaites.

PYMNTS Suivi d'intégration des consommateurs numériques® fait en collaboration avec Melissa examine les moyens d'accélérer et de simplifier le processus d'intégration numérique à distance grâce à l'utilisation de produits de données qui tirent parti du penchant des consommateurs pour le remplissage automatique et de sélectionner d'autres fonctionnalités.

«Les entreprises du monde entier modifient leurs opérations en ligne à mesure que de plus en plus de consommateurs passent au numérique, mais la concurrence accrue dans l'espace du commerce électronique signifie que la moindre friction lors de l'intégration et de la vérification pourrait coûter aux commerçants», selon le dernier Digital Consumer Onboarding Tracker®.

Greg Brown, vice-président du marketing mondial pour le fournisseur de solutions de vérification et d'intégration Melissa, a récemment noté que les détaillants peuvent garantir une expérience client transparente en obtenant des informations d'adresse précises. "Cela peut empêcher les commerçants de commettre des erreurs de livraison coûteuses, a-t-il expliqué, et ces données peuvent également être utilisées pour vérifier l'identité des consommateurs lorsqu'ils effectuent des achats numériques", selon le Tracker.

Rendre les smartphones plus intelligents

Alors que le commerce électronique est plus que jamais entravé par l'abandon de panier, le problème cède à des solutions qui se recoupent même pendant le paiement – une clé pour sceller cette fuite dans la vente en ligne.

«L'abandon de panier a longtemps tourmenté les marchands de commerce électronique, une étude ayant révélé que les consommateurs du monde entier abandonnent plus de 75% de leurs commandes à la caisse. Rendre le processus de paiement aussi fluide que possible est donc essentiel pour convertir ces acheteurs, et la recherche suggère que les fonctions de vérification d'adresse et de remplissage automatique peuvent aider », déclare le Tracker.

Nous constatons une plus grande partie de cette authentification du commerce électronique via un smartphone, et les outils de données améliorent également ce processus. «Une nouvelle étude suggère que l'utilisation de la biométrie des smartphones est le moyen le plus simple pour les banques de se conformer aux nouvelles réglementations de paiement et d'authentifier les utilisateurs lors des processus d'intégration», selon le Tracker.

«L'efficacité de la biométrie des smartphones pour l'intégration reflète également une augmentation du niveau de confort, de confiance et de volonté des consommateurs de transmettre ces données à des fins de sécurité», déclare-t-il, ajoutant: «Une autre étude indique de la même manière que 89% des adultes américains de plus de l'âge sur 18 ont des smartphones, et les IF peuvent présenter les mêmes techniques d'authentification client à chaque interaction utilisateur. »

«Touches finales» pour les processus vitaux

Avec près des deux tiers des banques américaines actuellement ne pas permettant d'ouvrir des comptes via des applications mobiles, cela semble déphasé (et un peu déconnecté) des sentiments des consommateurs en la matière.

Comme le note Tracker, «(malgré) la popularité croissante de l'intégration à distance avec la biométrie… la moitié des IF américains ont besoin de trois formes d'identification différentes pour ouvrir des comptes numériquement, 45% ont besoin de plus de deux jours pour ouvrir un compte, 75% quatre exigences de mot de passe ou plus et 35% ont des processus qui nécessitent plus de 20 clics pour intégrer de nouveaux clients. »

Ce n’est pas la recette du succès numérique, mais le rythme du changement s’accélère.

«Les outils de vérification d'adresse globale peuvent exploiter les données de localisation pour analyser les détails des utilisateurs sélectionnés et remplir automatiquement les champs d'information, par exemple, permettant aux clients de mettre la touche finale au processus en vérifiant leurs adresses et en fournissant des détails supplémentaires», selon le dernier Digital Consumer Onboarding Tracker®.

——————————

REGARDER EN DIRECT: CLARTÉ DES TRANSACTIONS 2021 – ALIMENTER LE FUTUR DU COMMERCE PARTOUT

Sur Jeudi 10 décembre 2020 à 12 h 00 (HNE) joindre PYMNTS PDG Karen Webster, Ethoca PDG André Edelbrock, Boutiques Cabela's et Bass Pro Gestionnaire principal de la fraude et des enquêtes Keith Thompson et Première Banque nationale d'Omaha Steve Furlong, directeur de la gestion de la fraude, pour cette émission spéciale éclairante de PYMNTS TV sur l'amélioration de la clarté des transactions, la réduction des problèmes liés et l'ouverture de la voie à des opportunités de plus grande valeur en termes d'engagement et d'expérience.



Source link

Il n’a onques été aussi facile d’envoyer un site commerce électronique de à nous jours, il assez de voir le nombre de plateformes web commerce électronique en France pour s’en livrer compte. En effet, 204 000 plateformes web actifs en 2016. En 10 ans, le taux le montant le pourcentage de plateformes web a été multiplié par 9. Avec l’évolution des technologies, les média à grand coup d’histoire de succès story, (si si nous-mêmes vous assure, je me nomme aussi tombé dans le panneau) le e-commerce a longuement été vu comme un eldorado. Du coup, une concurrence accrue est vu le le jour dans thématiques.