Le groupe de pression des télécoms en Europe «  dénonce '' l'interdiction des fournisseurs chinois, Telecom News, ET Telecom


Le groupe de pression des télécoms en Europe `` dénonce '' les interdictions des vendeurs chinoisPar Douglas Busvine

BERLIN: Un groupe d'entreprises représentant les opérateurs télécoms challenger en Europe a mis en garde vendredi contre l'interdiction des vendeurs d'équipements chinois, affirmant que le faire pour des raisons politiques entraînerait une augmentation des coûts et retarderait les mises à niveau du réseau.

Dans une déclaration fortement formulée, l'Association européenne des télécommunications compétitives (ECTA), a déclaré qu'elle "dénonce toute interdiction des fournisseurs chinois 5G pour des raisons géopolitiques et souligne que de telles décisions ne peuvent être justifiées que sur la base de faits bien établis".

ECTA regroupe des télécoms alternatifs comme l'allemand 1 & 1 Drillisch, l'Iliade de France et l'espagnol Masmovil. Le chinois Huawei Technologies, leader mondial du marché des réseaux, est également à bord.

La position de Huawei en Europe a subi la pression d'une campagne américaine visant à purger les réseaux de nouvelle génération de kits qui, selon Washington, peuvent être utilisés pour l'espionnage – affirme que la société chinoise nie.

La déclaration de l'ECTA intervient après que la France a imposé des restrictions sur les équipements Huawei qui, selon des sources proches du dossier, équivalaient à une interdiction de facto.

La politique a également joué un rôle important dans la décision prise la semaine dernière par Orange Belgium et Proximus de remplacer Huawei par Nokia en tant que fournisseur d'équipement de réseau d'accès radio pour leur réseau 5G partagé en Belgique.

Le directeur général de l'ECTA, Luc Hindryckx, a déclaré à Reuters que la déclaration reflétait les préoccupations des PDG membres selon lesquelles l'adoption d'une approche européenne commune pour évaluer le risque des fournisseurs – connue sous le nom de Toolbox – conduisait de plus en plus de pays membres à imposer des "interdictions réelles ou de facto" sur Fournisseurs chinois.

L'exclusion de Huawei et de ZTE, un autre fournisseur chinois, laisserait aux télécoms le choix entre seulement trois fournisseurs – les autres acteurs mondiaux sont Nokia, Ericsson et Samsung.

"Une réduction du nombre de fournisseurs mondiaux de cinq à trois n'aura pas seulement un impact sur le secteur des télécommunications en augmentant les coûts, en affectant négativement les performances, en retardant le déploiement des réseaux 5G et en limitant le potentiel d'innovation", a déclaré ECTA.

Le consultant industriel John Strand a toutefois contesté cette opinion, affirmant que les opérateurs nordiques Telenor, Telia et TDC avaient déchiré et remplacé les équipements chinois "sans augmenter les coûts".



Source link

Pourquoi créer une vitrine online ?

Il n’a onques été aussi facile de lancer un site e-commerce de à nous jours, il assez de voir le taux le montant le pourcentage de sites e-commerce en France pour s’en rendre compte. En effet, 204 000 websites actifs en 2016. En 10 ans, le taux le montant le pourcentage de plateformes web a été fois 9. Avec l’évolution des technologies, média à grand coup d’histoire de succès story, (si si je vous assure, mon nom c’est aussi tombé a l’intérieur du panneau) le e-commerce est longtemps été vu tel que un eldorado. Du coup, une concurrence accrue est vu le jour dans thématiques.