Transcription modifiée de la conférence téléphonique ou de la présentation sur les résultats de VSTO.N 6-août-20 13h00 GMT


Clearfield 7 août 2020 (Thomson StreetEvents) – Transcription modifiée de la conférence téléphonique ou de la présentation sur les résultats de Vista Outdoor Inc jeudi 6 août 2020 à 13h00 GMT

* Christopher T. Metz

Vista Outdoor Inc. – PDG et directeur

* Kelly L. Reisdorf

Vista Outdoor Inc. – Vice-président, chef des communications et des relations internationales

Vista Outdoor Inc. – Vice-président principal et directeur financier

Robert W. Baird & Co. Incorporated, Division de la recherche – Analyste de la recherche

CL King & Associates, Inc., Division de la recherche – Vice-président principal et analyste principal de la recherche

Bonjour et bienvenue à la conférence téléphonique sur les résultats du premier trimestre de l'exercice 2021 de Vista Outdoor Inc. La conférence d'aujourd'hui est enregistrée. À ce stade, je voudrais céder la parole à Kelly Reisdorf. Madame?

Kelly L. Reisdorf, Vista Outdoor Inc. – Vice-président, Directrice des communications et des relations internationales (2)

Bonjour et merci de vous joindre à nous pour notre appel aux résultats du premier trimestre de l'exercice 2021. Je suis accompagné ce matin de Chris Metz, directeur général de Vista Outdoor; et Sudhanshu Priyadarshi, vice-président principal et directeur financier.

Avant de commencer, j'aimerais rappeler à tout le monde qu'au cours de la conférence téléphonique d'aujourd'hui, nous ferons plusieurs déclarations prospectives, et nous faisons ces déclarations en vertu des dispositions de la règle refuge de la Private Securities Litigation Reform Act. Ces déclarations prospectives reflètent nos meilleures estimations et hypothèses basées sur notre compréhension des informations que nous connaissons aujourd'hui. Ces déclarations prospectives sont soumises aux risques et incertitudes auxquels font face Vista Outdoor et les industries dans lesquelles nous opérons. Nous vous encourageons à consulter le communiqué de presse d'aujourd'hui et les documents déposés par Vista Outdoor auprès de la SEC pour plus d'informations sur ces facteurs de risque et incertitudes. Veuillez également noter que nous avons publié des documents de présentation sur notre site Web à vistaoutdoor.com, qui complètent nos commentaires de ce matin et incluent un rapprochement des mesures financières non conformes aux PCGR.

Cela dit, je vous cède la parole, Chris.

Christopher T.Metz, Vista Outdoor Inc. – PDG et administrateur (3)

Merci, Kelly, et bonjour à tous, et merci de vous joindre à nous. Vista Outdoor a enregistré des bénéfices nettement meilleurs que prévu pour le premier trimestre de l'exercice 2021. Nous avons surperformé dans la plupart des catégories et des paramètres. Notre performance peut être attribuée à une variété de facteurs, mais le facteur le plus important est nos employés. Notre équipe s'est mobilisée et a répondu à l'appel à maintes reprises pendant cette période sans précédent et instable. Je ne pourrais pas être plus fier de toute notre équipe.

L'adversité a rassemblé nos employés et nous nous sommes ralliés à notre mission commune de faire sortir le monde. Cette mission aide à guider les actions et les décisions de notre entreprise. Nous sommes à l'avant-garde de ce que nous croyons être une résurgence à long terme des loisirs de plein air. Nous pensons également que Vista est parfaitement placé pour capitaliser sur ces tendances avec nos marques leaders du marché et la transformation que nous avons opérée.

Nos résultats du premier trimestre sont un excellent début d'année et ont considérablement accéléré notre plan de transformation stratégique. Comme je l'ai mentionné, plusieurs facteurs ont contribué à nos résultats. Je fournirai plus de couleurs là-dessus dans un instant. Cependant, l'un de ces facteurs était une manifestation des deux dernières années de gros travaux où nous avons rationalisé les frais généraux de l'entreprise, rationalisé et amélioré les opérations, simplifié la structure de notre unité commerciale et amélioré les processus clés, le tout résultant en une plus grande expansion des marges et des résultats nets.

Nous continuons également de prendre de l'ampleur en stimulant la croissance organique du chiffre d'affaires, qui est devenue positive au troisième trimestre de notre exercice 2020 et se poursuivra au fur et à mesure que nous avancerons.

Pour le trimestre, je fournirai certains des points forts et Sudhanshu fournira plus de détails. Les ventes du premier trimestre ont atteint 479 millions de dollars, en hausse de 10% par rapport à l'année précédente. Notre taux d'EBITDA global s'est considérablement amélioré, terminant le trimestre à 13,5%, en hausse de près de 200% et en amélioration de près de 870 points de base par rapport au premier trimestre de l'année dernière. Nous avons généré 0,51 $ de bénéfice ajusté par action contre une perte de 0,08 $ l'an dernier. Je suis également heureux que nous ayons généré 73 millions de dollars de flux de trésorerie disponibles et ce qui est généralement un trimestre d'utilisation de la trésorerie pour nous, et nous avons ramené notre ratio de levier à 2,6x. Comme nous en avons discuté lors des appels précédents, la première étape de notre transformation comprenait des progrès majeurs dans la rationalisation des SKU, l'amélioration des processus, l'expansion des marges et la réduction des coûts. Combiné à des réductions importantes des frais généraux et administratifs, le résultat a été une plate-forme beaucoup plus rentable qui génère de meilleurs bénéfices pour chaque dollar de nos ventes.

La performance des flux de trésorerie disponibles pour le trimestre a soutenu une augmentation du remboursement de la dette, tout en augmentant la liquidité et en nous maintenant sur une trajectoire fiscalement stable. Malgré les défis et les inconnues auxquels nos marques ont été confrontées à l'approche du premier trimestre, je suis fier de nos équipes qui sont restées agiles et ont prospéré parmi tant de changements et d'inconnues.

Une partie du succès du premier trimestre peut être attribuée à la pandémie ou aux troubles civils, mais il y a beaucoup plus de couches dans l'histoire. Au début du premier trimestre, le moment des réouvertures de magasins était en grande partie inconnu. Et avec le recul, cela s'est produit globalement plus rapidement que les experts ne l'avaient prévu. Lorsque les verrouillages ont été levés, les magasins ont été inondés de consommateurs, qui voulaient recréer de manière sûre et socialement distante. Les loisirs de plein air sont rapidement devenus la forme d'exercice incontournable dans le domaine du divertissement, ce qui a entraîné des ventes plus fortes que prévu dans la plupart des catégories.

La clé pour accroître la participation à long terme est le recrutement et le côté positif de la pandémie est que les Américains ont maintenant, plus que jamais, réuni et redécouvert les activités de plein air. Nous pensons que le changement structurel n'est pas un 3 ou 6 mois dans notre pays et nos modes de vie, mais le début d'une nouvelle norme et d'un mode de vie.

L'incertitude persistante a stimulé les ventes dans nos catégories de sports de tir et des volumes non attendus au début du trimestre. Nous assistons à un tout nouveau désir d'autosuffisance et de protection personnelle avec nos consommateurs. Les tendances que nous avons observées au cours de la seconde moitié de l'année civile dernière vers la protection personnelle étaient bien en cours avant ces changements sociétaux, mais les événements récents ont accéléré le recrutement de nouveaux utilisateurs et augmenté la participation.

Une grande partie de notre succès peut également être attribuée aux actions directes que nous avons entreprises en équipe. Le trimestre a commencé au plus fort de la pandémie mondiale et au moment où les verrouillages et les ordres au domicile étaient nouveaux. Cette incertitude a obligé nos équipes à être créatives dans leur marketing, flexibles dans leur production et innovantes dans ce que nous fabriquons et comment nous vendons sur le marché.

Les résultats de ces actions ont conduit à une augmentation des ventes, une croissance organique et une amélioration des marges dans toutes les activités. Les avantages continus de nos opérations, notre centre d'excellence et le travail de levage lourd effectué autour de la rationalisation des SKU, nous ont clairement permis de générer des bénéfices beaucoup plus importants que prévu. Le réalignement du segment se traduit également par une organisation plus efficace alignée autour du client et les avantages se matérialisent par de solides modèles de commande et une croissance des ventes.

Notre marketing est un élément clé pour stimuler la croissance organique et ces temps sans précédent ont fait ressortir le meilleur de nos équipes marketing. La saison des salons professionnels a toujours été une grande opportunité de rédaction de commandes pour nos marques, et compte tenu de l'annulation de nombreux salons plus importants, nos équipes de vente et de marketing ont conduit l'industrie à créer des expériences virtuelles pour un public plus large d'acheteurs, recevant les éloges de nombreux les principaux clients.

Nous avons également rencontré les consommateurs là où ils se trouvaient, s'engageant de manière plus significative et fournissant une valeur qui a créé la fidélité à la marque, la demande pour nos nouveaux produits et a finalement soutenu nos gains en matière d'expansion des marges et de croissance organique.

Dans bon nombre de nos marques, nous avons doublé, voire triplé la fréquence des communications marketing par e-mail pour tenir les gens informés sur les nouveaux produits de nos partenaires et influenceurs. Nous avons également opté pour un contenu plus pertinent, en direct et créatif sur nos canaux sociaux, compte tenu de l'augmentation du temps d'écran mobile pendant la pandémie.

Chez Ammunitions, ils se sont connectés avec leur public avec les nouveaux et les anciens de nombreuses manières créatives et percutantes. Les données de la National Shooting Sports Foundation montrent que 40% des achats d'armes à feu en 2020 proviennent de primo-accédants. Le contenu axé sur la sécurité, les procédures et l'apprentissage des bases a conduit le site Web fédéral premium à de nouveaux sommets. Depuis avril, leur site Web a connu 80% de nouveaux utilisateurs.

En plus de cet afflux de nouveaux utilisateurs, nous commençons à voir plus de diversité. Selon la NSSF, les achats combinés d'armes à feu auprès de personnes de couleur et de femmes au cours des 6 premiers mois de 2020 ont augmenté de 58% par rapport à la même période l'année dernière. L'équipe des munitions se concentre sur l'engagement et l'établissement de relations à vie avec ces nouvelles données démographiques.

Au sein de Camp Chef, la pandémie a entraîné une augmentation de la cuisine en plein air. Notre présence en ligne a non seulement conduit à une notoriété importante de la marque et à une croissance significative des ventes, mais les ventes sur la plate-forme campchef.com ont augmenté de 4x d'une année sur l'autre au cours du mois de juin, ce qui a conduit à des améliorations significatives de la rentabilité.

L'industrie du cyclisme connaît une croissance sans précédent en raison de la pandémie. Les ventes de vélos pour adultes ont triplé. Les ventes de vélos pour enfants ont plus que doublé par rapport à l'année précédente. Bell et Giro, leaders des casques et accessoires de cyclisme, mènent la charge. Les deux marques ont rapidement adopté le nouveau paysage et ont adopté une stratégie axée sur le numérique à la fois pour les ventes et le marketing. Cela a conduit à une croissance exceptionnelle dans tous les canaux, du commerce de détail spécialisé au marché de masse et au commerce électronique. Nos marques Bell et Giro se préparent maintenant à la résurgence à long terme de l'industrie en travaillant en étroite collaboration avec nos partenaires détaillants.

Pour CamelBak, l'équipe a modifié son contenu de messagerie pour se concentrer sur des objectifs personnalisés de rester en bonne santé. Cela comprend des partenariats et la création de contenu axés sur l'exercice et la forme physique à domicile. Les flux sociaux et le nouveau blog Thirst Things First sont remplis de conseils, astuces et routines utiles pour rester actif, en forme et hydraté en ces temps difficiles.

Un autre moteur important pour le trimestre a été la production de munitions. Le premier trimestre a de nouveau démontré pourquoi et comment le gouvernement fédéral et CCI Spear sont les chefs de file mondiaux de la fabrication de munitions. Dans un marché en croissance rapide et imprévisible, notre équipe a été en mesure de faire des ajustements et des opérations en temps réel pour répondre aux demandes du marché et a simultanément mis à profit nos forces commerciales et a conduit au leadership en matière de prix dans l'industrie. Et en raison de notre concentration continue sur la sécurité des employés, nos opérations de munitions sont restées ouvertes pendant toute la pandémie.

Au cours des 2,5 dernières années, nous avons profité du ralentissement pour transformer notre activité de munitions en une opération plus forte, plus légère et plus agile. Ainsi, lorsque le marché se redressera, nous pourrons capitaliser sur la croissance encore plus qu'auparavant. Le fait que nous ayons pu améliorer les marges brutes de ce segment de plus de 1 000 points de base en 90 jours est la preuve que notre transformation en Munitions fonctionne. Tous ces facteurs démontrent la sophistication de nos opérations de munitions et sont apparus comme un avantage concurrentiel majeur, nous permettant de bénéficier d'une demande accrue d'une manière que les autres fabricants de munitions ne peuvent tout simplement pas égaler.

Les nouveaux produits constituent un autre élément clé de notre croissance organique. Beaucoup d'entre vous m'ont entendu répéter à maintes reprises que les nouveaux produits sont la pierre angulaire de cette entreprise. Nos nouveaux produits innovants ont stimulé la demande, soutenu l'expansion des marges, augmenté le suivi social et les interactions et finalement accéléré la croissance organique ce trimestre. Le Wingman de Bushnell Golf est le premier haut-parleur, GPS et un véritable produit révolutionnaire de l'industrie. Avec ces performances sonores de qualité, notre fonction BITE et les distances GPS au green, Wingman ne ressemble à rien du marché. La réception a été exceptionnelle car Bushnell Golf a dépassé la projection complète de la première année au cours des deux premiers mois de son lancement.

Le lancement officiel par CamelBak de sa ligne Horizon Drinkware sur camelback.com a été l'un des principaux moteurs de CamelBak en réalisant un trimestre record dans les ventes de D2C. Les efforts de marketing numérique à l'appui du lancement d'Horizon ont également contribué à produire un trimestre record pour le trafic du site Web et les mesures d'engagement des médias sociaux pour l'entreprise.

Le printemps est une période passionnante pour les chasseurs de dinde, et c'est le moyen idéal pour se distancer socialement et profiter du plein air. Federal a introduit un nouveau partenariat de munitions avec MeatEater, des chargements de dinde de troisième degré en édition spéciale ont fourni une excellente performance et ont été pollinisés par le mantra de MeatEater: une alimentation biologique durable. Les ventes de ce produit sont fortes et notre partenariat est une extension du marché pour notre équipe.

Notre premier trimestre est également une période critique pour les munitions pour gros gibier alors que nous nous préparons à la saison de chasse d'automne. Au cours du trimestre, nous avons constaté de solides schémas de commande dans nos charges de chasse de qualité supérieure, qui suivent les augmentations printanières et sont un indicateur d'une forte saison d'automne à venir.

Tous ces nouveaux produits ont franchi une étape importante au cours de notre premier trimestre. Notre indice de vitalité des produits, que nous définissons comme le chiffre d'affaires des nouveaux produits lancés au cours des 3 dernières années, est en croissance par rapport à il y a 3 ans. Nous avons l'intention de fournir des mises à jour régulières sur l'indice de vitalité à l'avenir et nous attendons avec intérêt la poursuite des progrès. Pour tirer parti de cet élan de réussite en matière d'innovation de produits, une participation accrue s'accompagne d'investissements accrus en R&D, ce que nous sommes prêts à continuer de faire.

Les investissements dans le commerce électronique et l'infrastructure numérique ont porté leurs fruits de manière considérable lorsque le commerce de détail physique a été contraint de fermer ses portes. Notre activité de commerce électronique, y compris les comptes B2C et e-tail, a augmenté de plus de 40% par rapport à l'année précédente. Au fur et à mesure que de plus en plus de consommateurs se connectaient, nos systèmes étaient prêts et nous continuons à répondre aux besoins des consommateurs via D2C et e-tail, soutenant à la fois les résultats supérieurs et inférieurs.

Enfin, je voudrais souligner brièvement une grande victoire livrée par le travail proactif de notre équipe sur les tarifs. Nos équipes ont réussi à obtenir un allégement tarifaire dans diverses catégories, y compris les casques de vélo.

En regardant en arrière sur le trimestre, nous avons réalisé que l'état des affaires mondiales a poussé les gens à l'extérieur dans des nombres historiques et a créé une vague de nouveaux participants dans certaines de nos catégories. Mais comme une équipe sportive remplie de toutes les stars, les équipes sans plan de match font rarement un play off en profondeur. Vista avait un plan et lorsque des événements externes ont conduit les gens à l'extérieur, nous avons répondu à l'appel, capitalisé sur la nouvelle demande et réalisé des ventes rentables.

Notre équipe ne lâche pas et continue de se préparer à tous les scénarios alors que nous naviguons dans le monde et ses nombreux changements. La migration vers la nature et vers l'extérieur est l'avenir. De nombreuses tendances et changements sociétaux entraîneront une résurgence durable d'une population en meilleure santé et plus active. Cela augure bien pour l'industrie des loisirs de plein air et pour Vista Outdoor. En termes simples, nous sommes au bon endroit au bon moment.

Parmi les tendances, les républicains et les démocrates du Congrès viennent d'adopter le Great American Outdoors Act, qui est la plus grande législation sur les loisirs de plein air depuis les années 1960. Cette loi insuffle aux actifs récréatifs fédéraux un financement supplémentaire de 900 millions de dollars chaque année: les stratégies de recrutement, de réactivation et de rétention déployées par les communautés de chasse, de golf, de vélo et d'autres portent leurs fruits, avec des dizaines de personnes qui reviennent ou tentent une nouvelle activité. Et les premières tendances pandémiques apparaissent comme des changements de paradigme en ce qui concerne l'accès à l'extérieur. Les nouvelles tendances en matière de voyages montrent que les gens veulent rester plus près de chez eux, se rendre à des destinations en voiture ou en véhicules de loisirs et optent pour des expériences rurales plutôt que pour des visites métropolitaines. Il y a eu une augmentation des marchés du logement en banlieue, une augmentation du travail à distance et une migration générale loin des villes densément peuplées.

People For Bikes, qui est l'association professionnelle de l'industrie du vélo, a mené des recherches qui montrent que 85% des nouveaux propriétaires de vélos resteront dans la catégorie après la pandémie.

Dans tout le pays, les agences nationales de pêche et de gibier ont connu une forte augmentation des activités de chasse et de pêche. Le manque de sports en direct, la distanciation sociale et les tendances du champ à la table sont des facteurs supplémentaires qui ramènent les gens dans les bois.

Au printemps 2020, les ventes de permis et d'étiquettes ont augmenté d'environ 35%. Nous suivons plusieurs indicateurs clés de performance liés à l'industrie, y compris les tendances de la taxe d'accise fédérale, les vérifications du FBI NICS, les données du NSSF et notre propre panel de consommateurs. Tous ces indicateurs montrent le potentiel à long terme du marché des sports de tir. La vérification des antécédents des armes à feu en juillet était un autre mois à trois chiffres, et nous avons répété à maintes reprises que les ventes de munitions mettent généralement plusieurs mois à se rattraper. Le nombre de membres du champ de tir a également augmenté dans l'ensemble, et de nombreux nouveaux tireurs demandent des instructions sur les armes à feu.

Combiné avec le travail à domicile, moins de voyages de vacances et plus de temps libre, cela a conduit à une augmentation de la participation aux sports d'armes de poing, de carabine et de fusil de chasse. Nous voyons un stockage se produire dans une certaine mesure, mais le temps libre a donné aux gens plus de possibilités de recréer en temps réel.

Le secteur de la vente au détail a déjà connu un afflux de nouveaux utilisateurs et cette fois-ci, nous sommes beaucoup mieux préparés. Au cours des dernières années, les programmes ont été conçus pour être plus accueillants, inclusifs et éducatifs en mettant l'accent sur l'engagement à long terme et la participation durable. À l'approche de ces changements sociétaux, le fait d'avoir des programmes déjà en place mènera à une meilleure santé et à une plus grande participation de l'industrie à long terme.

En réponse à cette évolution démographique des nouveaux tireurs, nous exécutons une série de campagnes marketing ciblées conçues pour engager, fidéliser et éduquer. Nous élargissons également notre panel d'informations sur les consommateurs, en tirant parti des analyses tirées du trafic de notre site Web pour mieux se connecter avec un public plus large et plus diversifié. Les tendances récentes en matière de tir récréatif, de protection personnelle et de chasse offrent une opportunité incroyable de créer de nouveaux passionnés de marque à vie.

Enfin, la pandémie a accéléré la migration vers le commerce et les achats en ligne. L'industrie du plein air n'est pas à l'abri de cette migration et nos équipes sont bien positionnées pour s'adapter, s'adapter et prospérer sur ce marché numérique. Ces tendances et d'autres démontrent que ce que nous voyons n'est pas une poussée, mais plutôt une résurgence durable des loisirs et des activités de plein air.

L'avenir est radieux et nous sommes enthousiasmés par notre positionnement à long terme. Notre navigation fructueuse au premier trimestre nous a permis de contrôler clairement notre avenir financier.

De solides performances de trésorerie nous ont permis de réorienter notre allocation de capital de manière plus équilibrée. Nos positions de trésorerie et de dette nous donnent la flexibilité de passer à des catégories de croissance plus agressives, notamment les acquisitions indirectes, les augmentations des dépenses de R&D, le développement de nouveaux produits et l'infrastructure numérique, tout en maintenant la liquidité pour les ralentissements futurs ou les virages inattendus du marché.

Nous avons réalisé à cette époque que les conditions économiques nationales et mondiales peuvent changer de manière majeure et inattendue, et notre assise financière nous permet de mieux nous ajuster et nous adapter.

Nous avons également conclu plusieurs accords contractuels qui apporteront stabilité et certitude à nos opérations pour un horizon temporel immédiat de 2 à 5 ans. Le ministère de la Sécurité intérieure a sélectionné notre produit Speer Gold Dot dans le cadre d'un contrat de 112 millions de dollars sur 5 ans pour des munitions lourdes de service pour la patrouille des douanes et des frontières. Ce contrat est le plus gros contrat unique émis par les forces de l'ordre fédérales. Cette victoire montre que nous fabriquons les meilleures munitions pour pistolet du marché. Nous prévoyons que les expéditions commenceront dès notre troisième trimestre pour ce contrat.

L'accord d'approvisionnement actuel pour Lake City se termine à la fin de notre deuxième trimestre. Nous sommes heureux d'annoncer que nous avons conclu un nouvel accord de contrat de distribution pour Lake City Ammunition avec un nouvel opérateur à l'installation à compter du 1er octobre. Cet accord contribuera à une partie du volume précédent à des marges plus élevées.

Enfin, nous avons réaffecté une partie de notre propre capacité interne pour répondre aux demandes non satisfaites du marché en munitions de pistolet, qui ont tendance à être moins volatiles d'une catégorie et à un profil de marge plus élevé par rapport aux catégories .223, 5,56.

En conclusion, la confluence de fortes tendances du marché, une performance financière accélérée et notre pipeline régulier ont marqué la fin de notre redressement et ont commencé à passer à la phase suivante de l'histoire de Vista Outdoor. Dans cette phase, notre stratégie d'entreprise sera axée sur les investissements internes, une gestion prudente du bilan et une allocation du capital efficace, stratégique et propice à la croissance organique et aux acquisitions indirectes.

Nous avons également l'intention de mettre davantage l'accent sur l'objectif et l'impact. Nous voulons bien faire pour que nous puissions faire du bien pour le plein air et les communautés où nous opérons. Ce mantra stimulera la passion et la performance et nous aidera à rendre les expériences de plein air significatives, plus accessibles et plus agréables pour tous.

Sudhanshu fournira plus de couleur sur notre stratégie d'entreprise, nos critères de fusions et acquisitions et des détails sur nos résultats financiers. Je suis extrêmement fier de notre équipe pour avoir livré au cours de notre transformation et plus récemment au premier trimestre.

Nous continuerons à rester concentrés sur notre stratégie interne, les conditions externes et la poursuite de la croissance organique pour cette année et au-delà.

Je vais maintenant céder la parole à Sudhanshu.

————————————————– ——————————

Sudhanshu Shekhar Priyadarshi, Vista Outdoor Inc. – Vice-président principal et directeur financier (4)

————————————————– ——————————

Merci, Chris, et bonjour à tous. Mon temps en tant que directeur financier de Vista Outdoor a été relativement court, mais long sur l'excitation. Nos résultats du premier trimestre ont considérablement accéléré notre transformation et nous ont permis de réorienter notre attention collective vers la croissance des marges et du chiffre d'affaires, tout en maintenant un bilan solide pour traverser la période d'incertitude actuelle.

Commençons par nos résultats consolidés du premier trimestre. Nous vous avons fourni des résultats tels que rapportés et ajustés sur une base organique dans notre communiqué de presse et des diapositives Web pour vous aider à comprendre les chiffres sous-jacents et les comparaisons avec les périodes précédentes.

Mes commentaires d'aujourd'hui portent sur nos résultats organiques ajustés.

Passons à la diapositive 7. La société a déclaré un chiffre d'affaires de 479 millions de dollars au premier trimestre, en hausse de 10% par rapport à l'année précédente sur une base organique. Cinq facteurs clés ont contribué à des résultats qui ont dépassé nos attentes pour le trimestre.

Premièrement, les magasins ont ouvert plus tôt que prévu. À la fin du mois de mai, la plupart de nos partenaires de vente au détail sont ouverts dans tout le pays, ce qui se traduit par une fin de trimestre plus solide. Par exemple, dans les produits de plein air, nos ventes au mois d'avril ont diminué de 39%, ont augmenté de 1% en mai et ont terminé en force avec une hausse de 18% pour le mois de juin par rapport à l'année précédente.

Deuxièmement, nous nous attendions auparavant à ce que les consommateurs tardent à revenir aux expériences d'achat en magasin pendant la pandémie. Donc, ce qui s'est matérialisé était un point de vente solide presque immédiatement après la réouverture des magasins.

Troisièmement, nous avons bénéficié de l'amélioration des prix des deux canaux, ainsi que de notre capacité à générer un mix optimal entre toutes les marques du canal.

Quatrièmement, en ce qui concerne la grande commande internationale mentionnée lors de notre dernier appel, à la lumière des retards persistants liés au COVID et de la forte demande continue sur le marché des munitions commerciales, nous avons choisi de rejeter cette commande et avons réussi à réaffecter une partie de l'inventaire produit. pour la commande à nos canaux commerciaux à plus forte marge.

Enfin, notre canal e-commerce, qui représente nos comptes DTC et e-tail, a progressé de plus de 40% par rapport à l'année précédente. L'investissement dans cette capacité de croissance clé pour Vista a clairement été réalisé pour nos comptes e-tail et nos consommateurs au cours du trimestre.

Passons à la marge brute. Le bénéfice brut a augmenté de 41% à 125 millions de dollars par rapport au trimestre de l'année précédente. Le taux global a augmenté de près de 600 points de base, passant de 20% au trimestre de l'année précédente à 26%. L'augmentation de la marge brute reflète l'amélioration globale des prix, du mix et du volume dans presque toutes nos marques.

Nous avons également réduit les charges d'exploitation de 8% à 77 millions de dollars par rapport à l'année précédente, reflétant un engagement continu à exploiter nos marques de manière allégée et efficace. En raison de cette amélioration du bénéfice brut et de la réduction des charges d'exploitation, notre rentabilité globale s'est considérablement améliorée, tout comme l'amélioration du chiffre d'affaires.

Notre marge EBIT était de 10%, une augmentation de 874 points de base par rapport au trimestre de l'année précédente. Nous avons également augmenté notre taux de marge du BAIIA à 13%, contre 5% au trimestre de l'année précédente.

Les intérêts débiteurs du premier trimestre s'élevaient à 6 millions de dollars, soit une réduction de 42% par rapport à 11 millions de dollars au trimestre de l'exercice précédent. Le taux d'emprunt moyen de notre premier trimestre était de 4,9% comparativement à 5,9% au trimestre de l'année précédente.

Notre charge d'impôts au premier trimestre s'est élevée à 12 millions de dollars ou 28%, comparativement à un avantage fiscal de 1 million de dollars ou 10% l'année précédente. Le taux d'imposition de l'exercice en cours a été augmenté en raison de situations fiscales incertaines et d'autres éléments non déductibles. Bien que nous ayons ajusté notre taux d'imposition pour supprimer l'avantage de notre provision pour moins-value, le revenu que nous avons gagné nous permettra d'utiliser une partie de nos pertes d'années antérieures pour réduire le montant d'impôt en espèces que nous devons.

Le bénéfice net ajusté s'est établi à 30 millions de dollars, ce qui s'est traduit par un BPA ajusté de 0,51 $ positif comparativement à une perte de 0,08 $ au trimestre de l'exercice précédent. La différence entre le BPA GAAP de 0,69 USD et le BPA ajusté de 0,51 USD est le résultat d'une provision pour moins-value fiscale de 10,4 millions USD.

Nous avons généré 73 millions de dollars de flux de trésorerie disponibles positifs au cours du trimestre, ce qui, comme Chris l'a mentionné, correspond généralement à un trimestre au cours duquel nous utilisons des liquidités. Ce flux de trésorerie disponible résulte de la rigueur continue du fonds de roulement, de la stabilité des recouvrements et de la baisse générale des dépenses d'investissement.

Passons à la diapositive 8. À la fin de notre premier trimestre, notre dette nette était d'environ 413 millions de dollars, contre 486 millions de dollars en raison de la forte génération de trésorerie au cours du trimestre. Nous avons réduit notre ratio d'endettement à environ 2,6x, en utilisant un simple calcul de la dette nette sur l'EBITDA. Pour le trimestre, notre disponibilité excédentaire était de 290 millions de dollars.

Notre bilan est plus solide que jamais et nous disposons de suffisamment de liquidités pour poursuivre notre croissance future malgré l'environnement opérationnel incertain.

Je tiens à souligner notre engagement à l'égard de notre allocation de capital disciplinée alors que nous cherchons à tirer parti de nos flux de trésorerie solides et d'une position de bilan renforcée.

Nous avons l'intention de maintenir notre ratio d'endettement 3x ou inférieur à long terme et de gérer notre bilan de manière prudente, afin de pouvoir garder le contrôle de notre avenir et affronter les tempêtes qui pourraient se profiler à l'horizon.

Passons à la diapositive 9. Nous allons maintenant passer en revue les résultats du secteur opérationnel. Shooting Sports a enregistré un chiffre d'affaires de 334 millions de dollars au premier trimestre, en hausse de 17% par rapport au trimestre de l'année précédente.

Les munitions ont augmenté de 22% et nous continuons de constater une forte tendance des consommateurs à notre protection personnelle ainsi qu'un afflux de nouveaux utilisateurs se livrant à des activités de tir récréatif.

Nous avons également connu une demande accrue pour nos charges de chasse premium parallèlement à une saison de chasse printanière solide. Nous pensons que ces tendances sont le résultat d'une réduction des déplacements et d'autres changements de paradigme, Chris vient de le mentionner.

Hunting Shooting Accessories a vu un point de vente plus solide avec la réouverture des magasins vers la fin du trimestre, et l'unité d'exploitation a été en mesure de compenser certains des vents contraires en raison des fermetures de magasins au début du trimestre. L'unité d'exploitation a terminé en meilleure posture en juin et a également enregistré une hausse générale des ventes directes aux consommateurs tout au long du trimestre.

Le bénéfice brut du premier trimestre était de 85 millions de dollars, en hausse de plus de 70% par rapport au trimestre de l'année précédente. Le taux de marge brute de notre secteur des sports de tir pour le trimestre était de 25%, ce qui représente une amélioration de près de 800 points de base par rapport au trimestre de l'année précédente. En dehors du volume comme principal moteur, nous constatons également une amélioration des prix, une augmentation des marges tirée par le mix ainsi que des produits de base favorables et des initiatives de réduction des coûts dans nos opérations.

Le segment a généré un EBIT exceptionnellement solide au cours du trimestre. L'EBIT dollar a augmenté de 250% par rapport au trimestre précédent et la marge EBIT du segment s'est améliorée de près de 1 100 points de base. Cette amélioration était le résultat d'une augmentation de la marge brute, d'une gestion rigoureuse des dépenses et des restrictions de voyage liées au COVID.

Passons à la diapositive 10. Au premier trimestre, les ventes des produits de plein air ont atteint 145 millions de dollars, en baisse de 4% par rapport au trimestre de l'année précédente. Nous nous attendons à ce que les tendances récentes des activités récréatives de plein air soient de bon augure pour le segment à venir. Au début du trimestre, nous pensions que les craintes liées au COVID garderaient les consommateurs à la maison. Nous avons réussi à compenser certains des vents contraires liés à la fermeture de magasins en raison de notre canal DTC et de nos comptes de vente en ligne. Le bénéfice brut était de 41 millions de dollars, en hausse de 3% par rapport à l'année précédente. Le taux de marge global a augmenté d'environ 200 points de base. C'est le produit d'équipes de marque disciplinées, focalisées sur l'amélioration de la rentabilité et capitalisant sur notre mix optimal et nos capacités flexibles de canal, au milieu de la flambée des tendances des loisirs de plein air.

Il convient de souligner que malgré un chiffre d'affaires globalement difficile en raison des fermetures de magasins pendant la majeure partie du trimestre, le segment a enregistré une augmentation de 68% d'une année sur l'autre de l'EBIT.

Passons à la diapositive 11. Nos perspectives pour le deuxième trimestre, que je détaillerai dans un instant, reposent sur plusieurs hypothèses clés. Premièrement, nous constatons que la demande de munitions continue de se renforcer. Deuxièmement, nous constatons une participation accrue continue aux activités de loisirs de plein air. Numéro trois, la poursuite de la forte croissance de notre canal de commerce électronique.

Les dépenses en immobilisations annuelles devraient être égales ou inférieures à celles de l'an dernier, et nous demeurons déterminés à améliorer notre discipline en matière de capital et à investir de manière sélective dans des projets avec la période de récupération la plus courte. Compte tenu de notre faible endettement et de notre structure du capital rentable, nous prévoyons que nos frais d'intérêts pour l'année complète seront conformes aux résultats annualisés du premier trimestre.

Les dépenses de R&D sont essentielles pour créer une dynamique et alimenter notre croissance future. Et à cette fin, nous prévoyons une augmentation moyenne à un chiffre des dépenses de R&D en année pleine au cours de l'exercice 2021 par rapport à l'année dernière.

Notre taux d'imposition pour le deuxième trimestre devrait être conforme à notre taux d'imposition du premier trimestre. Compte tenu de l'état actuel de nos marchés finaux et de la vigueur et de la visibilité des flux de trésorerie, nous prévoyons que les résultats des flux de trésorerie disponibles du deuxième trimestre seront nettement meilleurs que ceux du trimestre de l'année précédente.

Based on those assumptions, our second quarter fiscal year 2021 guidance is as follows: We expect revenue in the range of $495 million to $515 million, which represents a range of 11% to 16% increase over the prior year quarter. And we expect adjusted earnings per share in the range of $0.60 to $0.70 as compared with breakeven in the prior year quarter.

In my first 100 days with the company, I've been spending time learning the organization, getting up to speed on business drivers and integrating with the company's strong culture of business savvy outdoors in the U.S. It's clear that Vista Outdoor has a very knowledgeable, experienced and talented finance team. We also benefit from a healthy industry going through some very dynamic times, great brands in our portfolio. And the strong profitability and cash generation foundation, Chris and the team have built over the past few years. We have many opportunities ahead of us, and I look forward to helping Vista Outdoor seize those opportunities, particularly in areas like e-commerce, where our initial investments are just beginning to pay off.

I'm excited to lead our finance organization and be a part of this dynamic type of growth in the Vista Outdoor story and look forward to sharing more details with you in the coming quarters.

Thank you for your time today. And operator, we can open the line to take questions.

================================================================================

Questions and Answers

——————————————————————————–

Operator (1)

——————————————————————————–

(Operator Instructions) The first question will come from James Chartier with Monness, Crespi, Hardt.

——————————————————————————–

James Andrew Chartier, Monness, Crespi, Hardt & Co., Inc., Research Division – Security Analyst (2)

——————————————————————————–

Congratulations on some great results this morning. Chris, it looks like you guys are on pace this year to hit your previous low double-digit EBITDA margin target. What's the potential to maybe go above that given the strong demand you're seeing? And then, I guess, what levers can you pull to kind of sustain EBITDA margins in that low double-digit range when maybe the marketplace normalizes?

——————————————————————————–

Christopher T. Metz, Vista Outdoor Inc. – CEO & Director (3)

——————————————————————————–

Yes, Jim and I appreciate the question. And so as evidenced by the first quarter, a 15.5% EBITDA margin, we feel like — and the way we've guided here in the second quarter, we feel like we certainly have the momentum to exceed the long-term guidance that we had given before.

What excites us about the current environment is the — all the work that we've done in creating the platform that allows us to ensure that the sales we get are increasingly more profitable. So Ammunition, at some point in time, we all know that the surge that we're seeing right now will subside. But I'll talk in a bit about why we feel like it's even more exciting as we go forward, given the underlying trends. But we certainly see ammo margins — ammunition margins continuing to be strong. We love where we're at in Outdoor Products and some of the new products that we're introducing that are margin accretive will continue. And so the new products, combined with our e-commerce efforts, all give us the confidence that the margin lift that we're seeing is certainly sustainable.

——————————————————————————–

James Andrew Chartier, Monness, Crespi, Hardt & Co., Inc., Research Division – Security Analyst (4)

——————————————————————————–

Génial. And then I appreciate — your — congratulations on getting some of the Lake City volumes through the distribution agreement. But how should we think about the impact of that kind of net on the back half of this year?

——————————————————————————–

Christopher T. Metz, Vista Outdoor Inc. – CEO & Director (5)

——————————————————————————–

Oui. So Jim, as everyone knows, the contract expires October 1. And so we're bound by confidentiality agreements. So I can't give too much detail, but we feel very good about replacing a portion of the volume given the agreement that we've got in place with the new operator. We've also got a number of other things that we're looking at to help replace some of that lost volume. And we've always kind of quantified the volume as fairly meaningful on the top line, but not as meaningful on the bottom line.

Well, given the fact that we're going to replace a portion of the volume with the new operator, the fact that we just won the new Custom And Border Patrol contract, and the fact that we're doing some things within our factory that we've been working on over the past 6 months that gives us a bit more capacity to meet some of the current demand, we feel very good that we're going to be able to replace that Lake City volume.

——————————————————————————–

Operator (6)

——————————————————————————–

The next question will come from Mark Smith with Lake Street Capital Partners — excuse me, Lake Street Capital Markets.

——————————————————————————–

Mark Eric Smith, Lake Street Capital Markets, LLC, Research Division – Senior Research Analyst (7)

——————————————————————————–

First off, Sudhanshu, you talked a little bit about that shipment of the international order. Can you just give us more insight on the decision to kind of rescind that and take that away? And then how much maybe that helped boost ammo sales during the quarter?

——————————————————————————–

Sudhanshu Shekhar Priyadarshi, Vista Outdoor Inc. – Senior VP & CFO (8)

——————————————————————————–

Oui. So thank you for the question. Basically, with the way commercial ammunition market was doing here, it didn't make sense for us to keep waiting for those contracts. So we managed to sell here and got much better margin. We still have a portion of inventory to sell, which we believe we will be able to sell that during this fiscal year.

——————————————————————————–

Christopher T. Metz, Vista Outdoor Inc. – CEO & Director (9)

——————————————————————————–

Oui. So Mark, we didn't — just to make it clear. We didn't ship the full international order. We shipped a portion of it. The rest of it will ship the rest of the year, we were just being pragmatic. So when you think of how ammunition performed in the first quarter, don't think that, that international order had a big effect on the quarter because it didn't.

——————————————————————————–

Mark Eric Smith, Lake Street Capital Markets, LLC, Research Division – Senior Research Analyst (10)

——————————————————————————–

Okay. Parfait. And then you guys talked about the e-commerce, and I know you guys have done a lot of work there on direct-to-consumer. Can you quantify at all or maybe break down at all kind of the impact within the ammunition market and how you've been able to kind of turn that on more. So as we've seen strong demand and maybe lower supply in retail, kind of how you've seen a shift of people coming directly to you?

——————————————————————————–

Christopher T. Metz, Vista Outdoor Inc. – CEO & Director (11)

——————————————————————————–

Oui. It's a good question, Mark, because certainly, our e-commerce efforts in D2C don't apply just to our Outdoor Products business. In fact, our Ammunition business, their website traffic is frankly on fire. In fact, they've seen an 80% increase in new user activity on the website in the first quarter from new purchasers of firearms that are frankly looking for tips, education, safety classes, what have you. And all of this gives us an opportunity to interact with a new group of users that we hadn't before. It also informs the marketing that we do in terms of different demographics and different type of users. So what we see online is a continued growth. And a lot of these trends, we're able then to go right back to our retailer and share those trends with them. So we can get stock positions appropriate, we can help share with them all the knowledge that we're gaining to make sure that what we're shipping to them is exactly what their consumers are looking for. So there's a number of exciting insights that we're able to garner from all the activity and the interaction we're having with users online.

——————————————————————————–

Mark Eric Smith, Lake Street Capital Markets, LLC, Research Division – Senior Research Analyst (12)

——————————————————————————–

Okay. And then as we look across the board in supply chain, can you talk about any headwinds that you see? Or maybe where the quarter was negatively impacted? I know CamelBak, some production out of Mexico early on in the quarter that maybe was impacted. But anything that you can talk about in the supply chain that maybe is tough right now, where we should have on our radar going forward?

——————————————————————————–

Christopher T. Metz, Vista Outdoor Inc. – CEO & Director (13)

——————————————————————————–

Oui. It's a good question, Mark. And it was a combination of factors. And so I will talk a bit about CamelBak. CamelBak is one of the businesses we're super excited about. And they really had a strong last fiscal year. They were hurt the most in our fiscal first quarter. Some of it was due to the fact that, frankly, the shops that they sell-through were impacted more. So a lot of their retailers were shut more than, say, bike shops or some of the other locations, outdoor retail locations that were open. But they had a significant challenge in supply. So it was — it affected our reservoirs. It affected our packs. It was multiple suppliers from Asia, frankly, down to Mexico. And it was all COVID related. And so they were shipping, I guess, with one arm tied behind their back. They're still working through those constraints, but we expect those to be materially through us here in the second quarter, and we fully expect them to return to growth.

In fairness, given some of the excitement and demand that we saw on the golf side, the Bushnell Golf side, we couldn't keep up. The Wingman was so exciting that we outsold the first year forecast in the first 2 months. And so we're going to be chasing demand in a really good way all year on that.

We've also got our distribution centers. And one thing I've got to really call out for our employees. So we talk about COVID. And I know a lot of other companies were impacted greatly in the first quarter. And you look at how our total Outdoor Products business performed vis-à-vis peers or what have you, we're really proud of the fact that our employees were able to fight through the pandemic, were able to fight through personal issues with kids being schooled at home and all the shelters in place and what have you. And so we shipped at record levels through our distribution centers. And in fact, we're still catching up. So some of the excitement and demand we saw in our bike category actually could have been better had we been able to ship more product. We're catching up on that as well. And you'll see that as we go forward.

——————————————————————————–

Mark Eric Smith, Lake Street Capital Markets, LLC, Research Division – Senior Research Analyst (14)

——————————————————————————–

Okay. And then as we look at the ammunition market, any commodity or component shortages or issues that you guys see out there today?

——————————————————————————–

Christopher T. Metz, Vista Outdoor Inc. – CEO & Director (15)

——————————————————————————–

Well, that is — I mean, certainly, actually, to be honest, I mean there's not huge shortages in materials. There's more just capacity constraints, to be honest. I mean it's across the industry. You walk retail today, if you saw what our wholesalers and distributors are carrying, it's the leanest we've ever seen them in inventory, which is a really good sign, and it's one of the key differences between previous surges and this surge is inventory levels are as clean as we've ever seen them.

The one thing I will say about commodities as well is our team has done a pretty nice job of commodity hedging, if you will. And we've needed it because we've had to pay overtime rates. We've had to pay surcharges. We've had to pay all sorts of premiums to keep our factory going in the current environment that we're in.

——————————————————————————–

Mark Eric Smith, Lake Street Capital Markets, LLC, Research Division – Senior Research Analyst (16)

——————————————————————————–

Okay. And then last one for me. Can you talk at all, especially within Ammunition about backlog or maybe a different way of looking at it if we shut off all sales today. How long would it take just to refill channel inventory?

——————————————————————————–

Christopher T. Metz, Vista Outdoor Inc. – CEO & Director (17)

——————————————————————————–

Oui. So Mark, it's an insightful question. And I think if you talk to our retailers, which we talk to them all the time, they said, "Hey, listen, if everything were just to come to a screeching halt right now, it would take us months just to stock our shelves, to stock our warehouses to get back to a point where we feel comfortable that we've got the supply that we need." So that — there's — so that was kind of the first part of your question. What was the other part of your question mark, I want to make sure I address it.

——————————————————————————–

Mark Eric Smith, Lake Street Capital Markets, LLC, Research Division – Senior Research Analyst (18)

——————————————————————————–

Oui. Just anything on that backlog, anything that you can quantify or help with on kind of how long you think maybe this goes just to try to catch up?

——————————————————————————–

Christopher T. Metz, Vista Outdoor Inc. – CEO & Director (19)

——————————————————————————–

Well, here's the interesting thing about backlog. So we had our strongest order writing month back in March, followed by our second strongest order month, which was this past month, July. So July, which is the beginning of our second quarter was our strongest order writing month. So it certainly hasn't slowed down at all.

——————————————————————————–

Operator (20)

——————————————————————————–

The next question will come from Gautam Khanna with Cowen & Company.

——————————————————————————–

Daniel Flick, Cowen and Company, LLC, Research Division – Associate (21)

——————————————————————————–

This is Dan on for Gautam. So I don't think that this would have been an issue, but just to confirm, were there any problems with consumers getting out to ranges during the lockdowns? And then as a follow-up to that, you have a good idea of demand from usage versus stockpiling.

——————————————————————————–

Christopher T. Metz, Vista Outdoor Inc. – CEO & Director (22)

——————————————————————————–

Oui. So Dan, to answer your question specifically on ranges. At the beginning of the COVID shelter in place, it was a bit of a mixed bag. It was — some ranges were able to be open, some ranges were not. They gradually through the first quarter worked their way to the point that they're all open and going strong. We have personally reached out to all of our big range customers. The biggest ranges in the U.S. in fact, what we're hearing from the ranges is really, really exciting. Their volume, as measured by number of rounds shot, is up dramatically year-over-year. They've also told us that the increase in first-time buyers as evidenced by their total sales, so new buyers divided by total sales is up over 50%. And they've also told us that their classes are oversubscribed. Classes for all sorts of things, whether it be concealed carry, whether it be safety, whether it be general education, usage, markmanship or what have you. So what we're seeing from a consumer and a usage standpoint is very, very exciting. Now there's no question, I think, in our minds, that there's some buildup at the consumer level. But different than what we've seen previously is we see a lot more new users, and we see a lot more participation.

——————————————————————————–

Daniel Flick, Cowen and Company, LLC, Research Division – Associate (23)

——————————————————————————–

Je l'ai. Okay. And that was actually my next question, was on the new shooters, which I think we've heard similar things about growth there. And I would assume that — I mean I would guess that those users typically use ammo more immediately than enthusiasts might start stockpiling. Would you agree with that?

——————————————————————————–

Christopher T. Metz, Vista Outdoor Inc. – CEO & Director (24)

——————————————————————————–

Yes, definitely, Dan. In fact, some of the frustration we've frankly heard from some of the new users is they bought a firearm, they can't find any ammunition, because it's in short supply.

——————————————————————————–

Operator (25)

——————————————————————————–

(Operator Instructions) The next question will come from Scott Stember with CL King.

——————————————————————————–

Scott Lewis Stember, CL King & Associates, Inc., Research Division – Senior VP & Senior Research Analyst (26)

——————————————————————————–

Can you guys talk about the SKU rationalization process? It seems that it's fallen up pretty precipitously. Can you talk about how much of an impact that's had to your organic sales over the course of the last few quarters?

——————————————————————————–

Christopher T. Metz, Vista Outdoor Inc. – CEO & Director (27)

——————————————————————————–

Oui. And Scott, thanks for the question. So SKU rationalization is one of those secret ingredients in our recipe for simplifying the business and really getting the team focused on what really matters. And so what SKU rationalization is meant to our businesses is, it's enabled us to carry less inventory. It's enabled us to focus on higher-margin product. It's enabled us to really focus on keeping our capital expenditures. That's one of the reason why capital expenditures are down is because we're discontinuing older, slower moving product because we think, frankly, it just cannibalizes some of the higher margin, more exciting product. So that's all part of what we think has just given us, frankly, a stronger, more profitable foundation, which is a contributor to driving organic growth.

——————————————————————————–

Scott Lewis Stember, CL King & Associates, Inc., Research Division – Senior VP & Senior Research Analyst (28)

——————————————————————————–

Je l'ai. And on the capacity front, mainly in ammo, you talked about your ability to keep up with demand and if you have to go to any extreme measures to be able to fulfill demand?

——————————————————————————–

Christopher T. Metz, Vista Outdoor Inc. – CEO & Director (29)

——————————————————————————–

Oui. So I mean as you can imagine in this environment, there's nothing of higher priority than working through our ammunition capacity and meeting the demand out there. And what is exciting to us is we spent the last — probably last 3 years of the environment that we're working in, getting ready for this moment. And so we had a lot of CapEx investments of yesteryear that we called factory of the future, that we really dialed in over the past few years to help us with efficiencies, to help us get more out of less, if you will.

So a couple of things that we feel like we've got opportunity in going forward is, one is the rimfire category, which had really, really slowed down. It picked up dramatically in the first quarter. And we frankly weren't able to meet demand. We've been spending the last 30 to 45 days, getting ourselves in a position where we can more readily meet some of that demand. So that's just one example of some of the categories that we're looking at that we think we can grow our business and meet the demand there.

——————————————————————————–

Scott Lewis Stember, CL King & Associates, Inc., Research Division – Senior VP & Senior Research Analyst (30)

——————————————————————————–

All right. That's great. And just last question. Brick-and-mortar, obviously, stores are coming back online, you talked about how that's improving. But where — I guess, how much of your end brick-and-mortar locations that you eventually sell-through do you think still have to come back online. Are you close to being back to where you were pre-COVID?

——————————————————————————–

Christopher T. Metz, Vista Outdoor Inc. – CEO & Director (31)

——————————————————————————–

Scott, I'd say so. Oui. There's very little closures at this point, and there's very little disruption that we see in brick-and-mortar. And so even some of our customers that had really leaned out suggesting that they may have closures for longer are now open as well. So we feel pretty good about the environment of brick-and-mortar.

——————————————————————————–

Operator (32)

——————————————————————————–

The next question will come from Brian DiRubbio with Baird.

——————————————————————————–

Brian Vincent DiRubbio, Robert W. Baird & Co. Incorporated, Research Division – Research Analyst (33)

——————————————————————————–

Maybe just first starting off, how are you guys thinking about your capital structure now given that you're under 3x leverage?

——————————————————————————–

Christopher T. Metz, Vista Outdoor Inc. – CEO & Director (34)

——————————————————————————–

Oui. So as you might imagine, I mean, this is all come about pretty quickly, but we've been anticipating it for a while. And as we think about it, our #1 goal is to continue to drive accretive earnings and free cash flow, so we can maintain our stated leverage of 2 to 3x. But as you state, we're there today, and we want to continue to focus on that. We also want to focus more on organic growth. We've stated over the past few quarters that is increasingly a focus for us. Sudhanshu mentioned in his remarks that we want to invest even more in R&D. We've been behind the scenes investing a lot in e-commerce and those efforts, and we're going to continue to do that.

We've also published on the — on our web slides that — what our acquisition criteria is. So we're going to increasingly start to look more closely at smaller tuck-in acquisitions that we think meet the criteria that would excite you as an investor and an analyst and us as shareholders as well.

——————————————————————————–

Brian Vincent DiRubbio, Robert W. Baird & Co. Incorporated, Research Division – Research Analyst (35)

——————————————————————————–

Je l'ai. And maybe on just M&A, there are a couple of ammunition properties that are up for sale currently. Is that something you're going to focus on? Or you're more focused on the outdoor side?

——————————————————————————–

Christopher T. Metz, Vista Outdoor Inc. – CEO & Director (36)

——————————————————————————–

As you can appreciate, that's something that we can't really comment on what we may or may not do as it relates to specific M&A targets. But you can imagine, given our position in some of the segments that we're in, when something comes available, of course, we're going to look and we're going to monitor it closely. But that's about all I feel comfortable saying at this point.

——————————————————————————–

Brian Vincent DiRubbio, Robert W. Baird & Co. Incorporated, Research Division – Research Analyst (37)

——————————————————————————–

No, that's fair. Just a year ago, during your Investor Day, Bell/Giro was potentially up for sale. Obviously, the world has changed. I mean I told someone the other day, bullets and bike helmets are in short supply, especially around by May. But how — is that no longer sort of being viewed as a property that you're looking to exit? How are you thinking about Bell/Giro right now?

——————————————————————————–

Christopher T. Metz, Vista Outdoor Inc. – CEO & Director (38)

——————————————————————————–

So I came out probably about 9 months ago, 12 months ago and said or thereabouts and said, we think we we're better off holding Bell/Giro because we love the potential of the business. We felt like there was a lot of underperformance in that business, nothing to do with the people, just the way that the business was being looked at. The more and more we studied it, the more and more we realized we got a highly talented group of people that are very, very capable of delivering much, much, much better results. And so we went in and helped them from an operational standpoint. So when we talk about SKU rationalization, we talk about spans and layers, we talk about focus. That was a business unit where we put a concentrated effort on. And we're starting to see it read through in the results. And we're excited about how they finish the last fiscal year. We're really excited about how they started this first quarter. And that's a business that has got brands that aren't just riding the wave. I mean we won't even talk about Snow, but Snow just completely shut down. And when it shut down last spring, all the resorts closed down. Giro was the fastest-growing brand on the slopes. Their helmet was — business was growing. Their goggle business had just taken the #2 share position. We've just reintroduced some new products this quarter that are really helping drive that Giro business. And Bell has got some super exciting things going on as well. So long way of saying, we like the business, no intentions to selling it. And certainly, in this environment, we're happy to be owners of it.

——————————————————————————–

Brian Vincent DiRubbio, Robert W. Baird & Co. Incorporated, Research Division – Research Analyst (39)

——————————————————————————–

Understood. Just final question. Again, by going back to your Investor Day last year, you talked about the excess and obsolete inventory that you had on hand at that point in time. Just looking at margin performance, it appears as you hear mostly through that. So can you give me a sense of if that's correct or not?

——————————————————————————–

Christopher T. Metz, Vista Outdoor Inc. – CEO & Director (40)

——————————————————————————–

Well, excess and obsolete is one of those slippery things that when you're swinging for innovation, you're going to have hopefully a lot more wins than losses. But in any consumer products business I've ever been in, you're going to have some excess product. No question about it. We've whittled it down considerably. Its one of the areas I'm super proud of our team is really focusing on whittling that down. But we still got a little more ways to go on that, but we're in good stock. We're in a good position when you look at the overall health of our inventory.

——————————————————————————–

Operator (41)

——————————————————————————–

There are no further questions.

——————————————————————————–

Christopher T. Metz, Vista Outdoor Inc. – CEO & Director (42)

——————————————————————————–

So one question I wanted to — or one thing I wanted to address is one of the reasons why we're so excited about the current environment that we're in. I know many of you have seen a lot of the underlying trends and question the surge that we're in right now. And what is different now than previous surges as we see it is there's just unprecedented number of new people that are rediscovering outdoors in any number of our categories. And we feel like it gives us the ability to market and attract new users more so than ever. And you take one of our big — our biggest category ammunition, I thought the day I walked in the door that it had some of the best underlying trends — underlying trends within the outdoor recreation space. And I think what we're seeing with new users being young, being female, being people colored that are coming in that are really rediscovering outdoors with some of our products is super exciting to see. And so that's kind of the mid- to long-term trends that we see that have us pretty excited.

So I want to thank you all for joining us today. As today's discussion shows the overall progress and accelerated financial performance marks the end of our turnaround and begins to transition to the next phase of the Vista Outdoor story. The underpinnings of our strategy for this phase are familiar, and we are confident that sustained focus on driving organic growth, leveraging our centers of excellence, disciplined capital allocation and impact will serve us well. Our strong balance sheet and resilient business model provide a sustainable model for profitable growth and fuel the innovation our consumers depend on. Combined with encouraging market and outdoor participation trends, our brand and market share positions, internal investments in digital, new products and R&D, we are well positioned for success and believe the future is bright.

I want to thank everyone for being on the call today, and have a great day.

——————————————————————————–

Operator (43)

——————————————————————————–

Je vous remercie. Ladies and gentlemen, this concludes today's event. You may now disconnect your lines.



Source link

Pourquoi composer une boutique online ?

Un orientation commerce électronique donne l’opportunité de se lancer à moindres frais en rapport aux entreprises classiques. De plus, vous pouvez vous lancer bien plus rapidement. La maîtrise d’un situation commerce électronique ne demande pas de présence physique à un endroit précis, sauf peut-être quant au stockage et la préparation des commandes que vous pouvez tout à fait externaliser, mais également mieux si vous ne possédez pas de convenance (on en parlera plus tardivement dans l’article).