Efficacité contre efficacité à l'époque de Covid, Marketing & Advertising News, ET BrandEquity


Faire le bon choix entre efficience et efficacité dans votre stratégie marketing sans biaiser vers une extrémité peut être un catalyseur de croissance énorme.
Faire le bon choix entre efficience et efficacité dans votre stratégie marketing sans biaiser vers une extrémité peut être un catalyseur de croissance énorme.

Dans l'environnement concurrentiel d'aujourd'hui, la plupart des spécialistes du marketing utilisent le retour sur investissement comme mesure clé du succès et auraient tendance à en faire davantage dans un monde post-Covid. Cependant, il existe un risque qu'en examinant uniquement le retour sur investissement, on se concentre sur l'efficacité marketing plutôt que sur l'efficacité marketing. Lors de la finalisation des plans post-Covid, il serait essentiel pour nous de ne pas être myopes dans la phase de relance, mais de planifier des résultats commerciaux avec une vision à long terme.

Une question clé avec laquelle chaque responsable marketing devrait se lancer un défi est la suivante: que visons-nous pour nos marques dans un environnement post-Covid: efficacité ou efficience? Après tout, les deux conduisent théoriquement à des conversions et à des revenus plus élevés, alors y a-t-il vraiment une différence? La réponse est certainement oui. Bien que les deux aient un objectif similaire, l'efficience et l'efficacité restent des éléments totalement différents de votre stratégie marketing. Les mesures typiques de l'efficacité du marketing comprennent: le CPT, le CPRP, le CPM, le CPA et les taux de clics, tandis que les mesures d'efficacité du marketing sont généralement plus axées sur les finances. Cela dit, ils comptent certainement l'un sur l'autre pour des résultats optimaux. Faire le bon choix entre efficience et efficacité dans votre stratégie marketing sans biaiser vers une extrémité peut être un catalyseur de croissance énorme.

La tâche pour n'importe quelle marque est double – Construire une considération de marque qui à son tour génère des demandes, des conversions et, finalement, des ventes. Et dans une perspective à long terme, construisez votre Net Promoter Score (NPS), ayez plus de promoteurs de marque que de détracteurs.

Le chemin d'achat dans n'importe quelle catégorie devient de plus en plus complexe, par exemple le chemin d'achat dans une catégorie automobile a plus de 30 points de contact d'une recherche Google, à la visite du site OEM, en regardant une vidéo sur Youtube, en passant par un examen professionnel, en lisant une annonce imprimée et enfin en entrant chez un concessionnaire. Et ce voyage n'est pas linéaire. Par conséquent, la question dans ce voyage complexe où la plupart des décisions sont prises avant de visiter un magasin est, qu'est-ce qui aidera à stimuler la considération de la marque et le NPS?

Voici 5 façons puissamment efficaces de commercialiser votre marque dans un environnement post-Covid:

La saillance de la marque est essentielle – elle est définie comme l'intensité de votre conscience. N'oubliez pas, la saillance de la marque est la bouée de sauvetage entre vous et vos clients, elle doit être construite sur une période de temps.

La nouveauté est impérative – La nécessité d'une nouveauté constante est une réalité dans la vie d'aujourd'hui et continuera de le faire. Cette nouveauté doit également se refléter dans votre stratégie de marketing et de communication. Pensez nouveau, pensez différemment et prenez des risques créatifs.

Être des questions significatives – S'il y a une question qui aura le plus d'impact sur la considération dans un monde post-Covid, ce serait – Quel rôle une marque doit-elle jouer dans la vie d'un consommateur et de sa famille? Par conséquent, il est impératif pour une marque de se donner du sens et de communiquer efficacement. Et c'est là que le contenu entre en jeu. Le contenu peut éduquer, informer, divertir, inspirer, récompenser et aider. Un bon contenu peut être un excellent moteur pour établir un sens, il peut aider à créer des valeurs pour la marque et à changer les attitudes. Libérez le potentiel du contenu pour donner du sens à votre marque.

Un ciblage sur mesure est crucial. Il est important pour un responsable marketing de livrer le bon message, au bon moment et sur le bon écran. Le bombardement de tapis pourrait donner le CPT le plus bas, mais pas nécessairement améliorer la prise en compte. De nos jours, l'idée de personnalisation de masse n'est plus une aspiration mais une réalité. Utilisez le martech à votre avantage.

Planifier le parcours du consommateur – Dans un parcours d'achat du consommateur, il est essentiel pour une marque de gérer deux tâches principales, d'être présente dans l'ensemble de considérations initial et de gérer les drop in-drop offs au stade de l'évaluation active. La part de la contrepartie initiale est gérée par certains des facteurs mentionnés ci-dessus. Pour gérer le drop in-drop off, utilisez l'analyse pour rendre vos plans de communication plus précis – Quels sont les principaux moteurs de message? Quel est le niveau seuil des investissements médiatiques? Quel est le taux de décroissance de mon annonce? Utilisez une approche de planification basée sur les résultats pour cartographier le parcours du consommateur de la phase d'évaluation active à l'achat éventuel et planifier pour chaque étape – Rencontrer, explorer, expérimenter, acheter, partager. Utilisez l'analyse pour mieux comprendre votre parcours client et planifier efficacement les différentes étapes.

En reliant cela à notre question initiale d'efficacité par rapport à l'efficacité, pouvons-nous résoudre les problèmes de baisse de la tendance des enquêtes, d'augmentation du rapport de conversion des enquêtes aux ventes, de réactivation des sentiments des consommateurs, de renforcement de la considération de la marque et, finalement, de hausse des ventes en se concentrant sur la réduction du coût par contact vers le bas, la réponse est un NON clair.

Si une stratégie marketing n'est pas efficace, elle aura du mal à vendre son produit à un prix compétitif et surtout dans un monde post-Covid où les consommateurs formeront leur propre seau d'essentiels et non essentiels. Sergio Zyman a déclaré: «Le seul but du marketing est de vendre plus à plus de personnes, plus souvent et à des prix plus élevés. Il n'y a pas d'autre raison de le faire ». Ne vous écartez pas de ce fait pendant un moment.

Choisissez judicieusement la bonne bataille à mener dans la phase de relance de vos plans post-Covid – choisissez l'efficacité.

L'auteur est COO de Madison Media Infinity. Les opinions exprimées sont personnelles.



Source link

Il n’a onques été aussi facile de lancer un site web e-commerce de nos jours, il suffit de voir le nombre de plateformes web e-commerce en France pour s’en renvoyer compte. En effet, 204 000 sites actifs en 2016. En 10 ans, le nombre de sites a été fois 9. Avec l’évolution des technologies, média à grand coup d’histoire de succès story, (si si je vous assure, mon nom c’est aussi tombé dans le panneau) le e-commerce a longtemps été vu tel que un eldorado. Du coup, une concurrence accrue est vu le jour dans de nombreuses thématiques.